L’EM Normandie fête son 150è anniversaire en 2021. L’une des doyennes des Business Schools françaises ouvre aujourd’hui un nouveau chapitre de son histoire.  L’occasion pour le DG, Elian Pilvin de regarder dans le rétroviseur et de se projeter vers demain. 

 

Fêter les 150 ans de l’école alors que nous vivons une rupture sans précédent avec la crise sanitaire mondiale est sans doute un signe. C’est le moment d’ouvrir un nouveau chapitre et de bâtir collectivement l’école nouvelle génération. Après tout, tout au long de notre histoire, nous avons appris à être résilients et à faire face à tous les événements, heureux et graves. A l’heure où l’enseignement supérieur vit une transformation majeure, nous devons, plus que jamais, former les entrepreneurs d’un monde meilleur, qui bousculeront les pratiques en place et sauront trouver le chemin dans ce monde incertain.

S’adapter

Rien ne sera plus comme avant et la période actuelle nous a imposé de passer en un temps record à une organisation plus agile, plus inclusive. Nos équipes ont du souffle et démontrent chaque jour avec brio qu’elles sont dotées d’une grande vivacité d’esprit. Tel un cerveau, l’école a développé un nouveau schéma neuronal collectif qui lui a permis de faire face et d’être agile et innovante!

Pour accompagner tout cela, nous pouvons compter sur un management collaboratif, servi par une hiérarchie resserrée, aux arbitrages rapides. L’objectif ? Mieux répondre aux injonctions paradoxales que nous recevons quotidiennement. Le modèle top down d’hier se prête en effet mal à l’accélération que nous connaissons.

 

L’EM Normandie plonge résolument dans le monde de demain, où le cœur de la « machine » est l’étudiant, qui cultive son libre arbitre afin de prendre les bonnes décisions en parfaite connaissance de cause. Cette approche passe bien entendu par l’hybridation des savoirs et des modalités pédagogiques.  La salle de cours change de proportion. Sa dimension c’est désormais le monde, un lieu de formation expérientielle centrale qui apprend à l’étudiant à mobiliser toutes ses compétences, à se forger un profil singulier, bien « armé » pour la vie professionnelle. Au final, l’expérience Grande Ecole s’appuie sur un triptyque fondamental : auto-apprentissage, travail en groupe, mises en situation.

retrouvez tout ce que vous devriez savoir sur… Elian Pilvin dans mon dèj avec le boss !

« Agir c’est vivre »

En cette année de célébration des 150 ans de l’école, revenons aux basiques et rendons hommage à son fondateur Jules Siegfried. Créateur d’une société de négoce de coton au Havre et à Mulhouse avec son frère Jacques, il la fait fructifier en ouvrant des succursales en Asie, en Amérique et en Europe. C’était à la fois un entrepreneur dans l’âme, un homme politique, un fervent défenseur de la cause des femmes avec son épouse (féministe) et un visionnaire dont la devise « Agir c’est vivre » conserve tout son sens aujourd’hui.

En 1871, il décide de créer l’Ecole Supérieure de Commerce du Havre pour former, au cœur de la grande cité maritime et portuaire, des jeunes au commerce et à la gestion et les inciter à entreprendre et à innover, sans limites de frontières. Cet état d’esprit pionnier s’impose toujours comme le fil rouge de l’EM Normandie et guide son prochain plan stratégique qui sera prochainement dévoilé.

Se réinventer

L’Opération Students Squad lancée en décembre dernier illustre à merveille notre mindset avec une mobilisation sans précédent d’étudiants bénévoles pour aider les entreprises, les individus ou les associations à se réinventer en cette période de crise sanitaire.  Rendre nos étudiants acteurs de la société, élargir le champ des enseignements pour les aider à résoudre des problématiques complexes : deux dimensions essentielles pour diplômer des jeunes citoyens du monde à fort impact.

Il y a trois ans, l’école a décidé d’arborer une nouvelle baseline « Old School, Young Mind ! ». Un choix audacieux, fidèle à ses valeurs qui fait coexister ancienneté et modernité, stabilité et agilité, expérience et aptitude à relever de nouveaux défis. Forte de ses 150 ans, l’EM Normandie reste jeune et en pleine dynamique. Sa force se niche dans son histoire et dans sa richesse immatérielle portée de génération en génération par ses alumni. Pour cela, il lui aura fallu sans cesse se remettre en cause et se réinventer. Nous sommes à la fois fiers et enthousiastes de continuer à écrire son histoire !

L’auteur est Elian Pilvin, Directeur Général EM Normandie

@Elian_PILVIN