© Mariesacha - Fotolia

© Mariesacha - Fotolia

Un partage équitable des tâches domestiques à l’horizon 2460 ? Vous avez bien lu, les hommes rattrapent 6 minutes de retard par jour tous les 25 ans en matière de travail ménager. C’est l’un des chiffres que nous propose François Fatoux dans son ouvrage de 72 pages issu de la collection Egale à Egal, lancée par les éditions Belin et le Laboratoire de l’Egalité au printemps dernier. A l’heure où l’égalité fait figure d’étendard sociétal, il déroule le fil d’une réalité moins rose que ne le souhaiteraient certains : les femmes continuent d’allouer 3 fois plus de temps que leurs conjoints aux tâches domestiques, soit une moyenne journalière de 4 à 7h passées devant les fourneaux, le bain des enfants, la lessive et le chiffon à poussière. La ménagère de moins de 50 n’est pas un archétype en voie de disparition mais de recomposition, les femmes d’aujourd’hui jonglant entre carrière et dévouement chronophage aux besoins du foyer. De toute évidence, les schémas familiaux des générations précédentes subsistent dans l’imaginaire collectif. Un constat pour le moins problématique à la lumière des 61 milliards d’heures de travail domestique réalisées en France en 2010 : assumées par les femmes à hauteur de 80 %, elles représentent le double du travail rémunéré déclaré. En 6 chapitres assortis de dates et chiffres clés ainsi que d’un quiz, François Fatoux offre donc de repenser un problème dont la résolution vous sera, messieurs, largement profitable.

 

MD