Réaliser des Expositions Publiques des Inventions et Créations Scientifiques, c’est l’initiative des élèves-ingénieurs de l’ESPCI ParisTech. Leur but est de présenter au grand public les inventions sortant de leur école et de montrer l’impact de la recherche fondamentale sur les technologies des appareils de tous les jours. Ils ont ainsi créé le projet Inventeurs d’Avenirs à la Cité des sciences et de l’industrie du 22 au 27 avril 2014.

Inventeurs d’Avenirs a pour objectif de créer un lien entre les chercheurs et le grand public, à permettre aux premiers de découvrir simplement et de façon conviviale les avancées de la science actuelle, et aux seconds de vulgariser leurs travaux, invitant la science à sortir des laboratoires pour obtenir la notoriété qu’elle mérite. Durant une semaine, une quinzaine de stands, dédiés chacun à un type de travaux technologiques, présenteront les inventions liées à l’ESPCI ParisTech. Les visiteurs circuleront au sein d’un forum pour découvrir les inventions en manipulant et en discutant avec les exposants. A travers des expériences ludiques et pédagogiques, ils pourront directement interagir avec les étudiants d’EPICS. Tout au long de la semaine des chercheurs et étudiants viendront animer l’exposition par des mini-conférences. Du goal de babyfoot qui apprend de ses erreurs à la neurobiologie, du train qui lévite à la possibilité de rendre tactile n’importe quelle surface, de nombreuses surprises vous attendent !

Une conférence présentera notamment les quantums dots, mais voici un premier apercu :

 

Les quantum dots sont des nanoparticules de semi­conducteur, extrêmement petites et ayant la particularité d’être fluorescentes. Cela veut dire qu’elles peuvent absorber des rayons lumineux d’une certaine longueur d’onde (caractérisables par leur couleur) et réemettre cette lumière dans une autre longueur d’onde (c’est­à­dire une autre couleur) qui varie notamment selon la taille du quantum dot.

Les applications de ces particules particulières sont nombreuses. Elles peuvent être utilisées pour créer des lasers, des diodes électroluminescentes ou comme marqueur en imagerie médicale. Par exemple, on peut injecter des quantum dots dans l’une des cellules mères d’un têtard. Celle-ci va se diviser pour donner de multiples cellules filles qui seront chacune marquées par les quantum dots. Plus tard, en observant le têtard sous un éclairage activant les éléments fluorescents, les quantum dots vont briller en faisant apparaître toutes les cellules descendantes de la cellule choisie !

Enfin, les quantum dots ont de nombreuses autres propriétés qui permettraient par exemple d’améliorer les actuels panneaux solaires grâce à ces nouveaux types de semi­conducteurs, ou encore de fabriquer un ordinateur quantique bien plus performant que celui qui a permis d’écrire cette présentation !

 

 

EPICS : L’innovation à portée de tous !

Lauréate des initiatives étudiantes PSL (Paris Sciences et Lettres), cette association loi 1901 compte près de 90 membres. Initiative des élèves-ingénieurs de l’ESPCI, elle compte aujourd’hui des étudiants de l’EnsaD (Arts Déco). « C’est un projet humain, il s’agit d’étendre la sphère de communication entre scientifiques à la globalité des citoyens, d’offrir une occasion de partage entre individus et de pouvoir faire du savoir un bien commun. En contact permanent avec les laboratoires, nous prenons conscience au quotidien de la valeur de l’innovation et voulions nous en faire ambassadeurs auprès du public. Nous souhaitons montrer que l’on peut être curieux des sciences sans pour autant être scientifique. Nous voulons mettre l’innovation à portée de tous. »

 

Noëlig Dagorn, président d’EPICS

 

Contact :

Suivez-nous sur twitter : @EPICS_espci

Retrouvez l’actu d’EPICS sur www.facebook.com/AssociationEPICS

Plus d’information sur http://www.epics.espci.fr/

Suivez la chaine youtube : https://www.youtube.com/channel/UC8GOraGdZ2iIBqMWxiELaug