© Télécom Lille

© Télécom Lille

Encourager la création d’entreprise est un enjeu majeur pour notre société afin de créer de la valeur et des emplois. Cela doit constituer un objectif pédagogique pour nos écoles d’ingénieurs. De multiples initiatives ont vu le jour à Télécom Lille. Avec succès, puisque 60 entreprises ont été lancées par nos diplômés au cours des 25 dernières années.
Chaque année, nous demandons à nos étudiants en début de cycle ingénieur de nous décrire un projet personnel qu’ils ont mené, avec succès ou non. Les réponses sont variées : « j’ai créé un club de football et j’entraîne les jeunes de mon quartier », « j’organise des fêtes pour financer un voyage entre copains », « j’initie les personnes âgées de mon village à la pratique de l’informatique », etc.
Que retiennent-ils de cette expérience ? Au-delà des constats habituels, ces initiatives développent le capital confiance de ces jeunes femmes et hommes et leur donnent envie de continuer à entreprendre. Ils se confrontent à cette occasion, souvent pour la première fois de leur vie, à un certain nombre de défis et d’obstacles, qui les obligent à se dépasser et à actionner des ressources qui constituent les ingrédients de l’esprit d’entreprendre. Des valeurs communes à tous ces projets, pourtant très différents, parfaitement identifiés par la Fondation de l’Entrepreneurship Québécois : créativité, autonomie, leadership, motivation, esprit d’entreprendre, mais ils ne le savent pas ! À la manière de Monsieur Jourdain, ils l’apprennent et l’appréhendent à l’occasion de ce module de sensibilisation. Qualifier leurs démarches « d’entreprenantes » et identifier les mécanismes mis en oeuvre dans leurs initiatives personnelles forment donc le point de départ de notre pédagogie. Nous nous efforçons de cultiver ce précieux terreau entrepreneurial tout au long de leur cursus. Et quoi de mieux pour stimuler l’envie de créer et déclencher un passage à l’acte que de placer les étudiants en situation réelle d’entreprendre au travers de projets « grandeur nature » ? Télécom Lille et ses partenaires ont développé à cet effet un challenge original.

Nous appelons cela le Challenge « Projets d’Entreprendre ».
Deux cents étudiants, constitués en équipes de six élèves issus de Télécom Lille, du Master 1 « Management et Sciences Sociales », des Masters 2 « Management par Projets » et « Entrepreneuriat et Management de l’Innovation » de l’IAE Lille ainsi que du Master 2 « Veille stratégique et Intelligence et Innovation » de l’UFR de Physique de l’Université de Lille, sont associés aux élèves ingénieurs de la filière « entrepreneur » de Mines Douai, ainsi qu’aux élèves de 5e année de Polytech Lille. Ces équipes sont en compétition pour développer, en l’espace d’une semaine intégrée dans leur cursus, un projet de création d’entreprise à partir d’une idée de produit ou de service à fort contenu technologique dans le domaine des TIC. Les étudiants construisent leur projet de manière structurée en veillant à sa pertinence économique et financière. En fin de semaine, un premier jury pédagogique évalue les business-plans et retient les 12 meilleurs projets. Les équipes retenues défendent ensuite leurs arguments auprès d’un second jury, composé cette fois de créateurs d’entreprises et de représentants du monde socio-économique, qui récompense les quatre dossiers les plus convaincants.
Cet exercice poursuit des objectifs clairement identifiés : faire travailler ensemble et en autonomie des étudiants issus de disciplines différentes pour favoriser la mixité culturelle ; développer des synergies innovantes et fonctionner en équipe. C’est l’occasion également de sortir nos étudiants de leur zone de confort habituelle en les confrontant à de nouveaux concepts, outils et méthodes et en les soumettant à un rythme de travail soutenu. Ce contexte particulier permet aux étudiants de prendre la mesure de leur performance, de découvrir leur puissance de travail collective et individuelle et de mesurer un potentiel et une marge de progression – souvent insoupçonnés – dont ils disposent. Ce Challenge est aussi l’occasion pour eux de rencontrer des acteurs du réseau régional et national de la création d’entreprise, largement intégrés dans le dispositif d’accompagnementet dans les différents jurys. Au final, les résultats obtenus sont à la hauteur de nos ambitions : nos étudiants deviennent des acteurs de leur formation et s’impliquent totalement dans un projet dont ils sont seuls responsables. Grâce à cette expérience concrète, ils acquièrent de nouveaux apprentissages par et dans l’action !

 

Par AUDREY BOUILLOT,
Responsable entrepreneuriat à Télécom Lille