La recherche et l’innovation font partie des trois piliers du groupe EDF avec l’investissement dans son outil industriel et le développement de son capital humain. La décision de s’installer sur le Campus de Saclay en 2015 vise à renforcer la recherche partenariale sur les enjeux énergétiques d’avenir et à se rapprocher des établissements qui forment les talents dont le groupe a besoin alors qu’il recrutera 1 800 cadres en 2012. Jean-Paul Chabard (ECP 83), directeur du projet Saclay au sein de la direction recherche et développement, nous en dit plus sur ce projet stratégique.

 

Jean-Paul Chabard (ECP 1983), directeur du projet Saclay au sein de la direction recherche et développement d'EDF, est aussi professeur à l’École des Ponts ParisTech et chargé de conférences à l'ECP.

Jean-Paul Chabard (ECP 1983), directeur du projet Saclay au sein de la direction recherche et développement d'EDF, est aussi professeur à l’École des Ponts ParisTech et chargé de conférences à l'ECP.

Groupe présent dans 26 pays et employant 156 000 personnes, EDF se positionne comme le champion mondial des énergies bas carbone. Bien connu en tant qu’acteur du nucléaire, il se développe dans l’hydraulique, l’éolien et le photovoltaïque mais aussi sur les questions d’efficacité énergétique et dans les réseaux intelligents. « Le groupe appuie son ambition sur trois piliers : l’investissement dans son outil industriel et le développement de l’innovation et de la recherche, et de son capital humain. » La R&D d’EDF en France c’est 2 000 salariés dont 1 000 à Clamart, le plus important centre du groupe, qui s’installera en 2015 sur le Campus de Saclay. « Nos laboratoires ont une dimension internationale par la présence sur la scène mondiale de nos chercheurs (publications et congrès), par les partenariats internationaux menés dans le cadre de nos projets, mais aussi grâce à nos centres de recherche en Angleterre, en Allemagne, en Pologne et en Chine. »

 

EDF renforce sa capacité d’innovation en s’installant à Saclay

L’installation du centre de R&D à Saclay vise à dynamiser la capacité d’innovation d’EDF. « Les champs d’expertise de nos chercheurs – nucléaire, mécanique, génie logiciel, mathématiques et simulation numérique, économie de l’électricité – figurent parmi les domaines d’excellence du Campus de Paris-Saclay. Les chercheurs d’EDF bénéficieront de la dynamique des coopérations avec les établissements d’enseignement supérieur et les centres de recherche du site. » Aux 12 laboratoires communs déjà montés par EDF, s’ajouteront à Saclay plusieurs nouvelles structures partenariales. Mais la proximité entre la recherche et développement et le monde académique passe aussi par la formation. Ainsi, plus de 200 chercheurs sont aussi enseignants à l’instar de Jean-Paul Chabard, professeur à l’École des Ponts ParisTech et chargé de conférences à l’ECP.

 

1 800 recrutements cadres en 2012

A Saclay, EDF entend aussi renforcer ses liens avec les établissements qui forment les talents dont il a besoin comme Polytechnique, l’ENSTA, Supélec, l’ENS Cachan ou l’ECP. Car le groupe vit une période historique de renouvellement de ses compétences avec le départ de 30 % de ses effectifs à la retraite (et même 50 % dans le nucléaire) dans les 5 ans à venir. En 2012, EDF recrutera 1 800 cadres dont 1 200 dans le nucléaire et 100 dans la R&D. Parmi les chercheurs de la R&D, près de 30 % ont un titre de docteur. « Il est très motivant de démarrer par des activités de pointe, d’être en contact avec des partenaires au meilleur niveau mondial. C’est un terrain de jeu passionnant pour un jeune ingénieur. La R&D permet de développer une autre vision de l’entreprise au travers du prisme des problématiques souvent complexes que nous remontent les métiers. » EDF propose des parcours variés, qu’il s’agisse de carrières d’experts ou de carrières plus évolutives dans les métiers du Groupe, selon les envies et le potentiel de chacun. « Il y a de la place tant pour les ingénieurs généralistes que spécialistes dans l’entreprise. Nous accueillons aussi de nombreux stagiaires au sein de la R&D, surtout pour des missions de fin d’études, tandis que près de 200 thésards CIFRE œuvrent en permanence dans nos équipes. »

 

A. D-F

 

Contact
www.edf.com
www.edfrecrute.com