each One est né de la conviction que chaque personne a une valeur qu’elle emporte partout avec elle. En commençant par les personnes réfugiées. L’association redonne vie aux projets professionnels des personnes réfugiées grâce à un programme de 3 mois hébergé dans les Grandes Écoles et Universités. Le but ? Révéler le potentiel de chacun.

Sommaire

Deux fois par an, les étudiants de l’ESSEC accompagnent trente personnes réfugiées pour redonner vie à leurs projets professionnels. Le programme each One propose des cours  : français, anglais, “Vivre en France” et employabilité. A cela s’ajoute aussi un programme d’accompagnement personnalisé par trois bénévoles. L’objectif ? Leur donner toutes les clés pour reprendre des études ou trouver un emploi à la hauteur de leurs attentes. 

Chaque participant est accompagné par un mentor, un coach et un buddy. Mi-octobre, les participants se sont rendus à l’ESSEC et ont pu rencontrer le trio de bénévoles qui les accompagnera tout au long du programme.  

Un accompagnement personnalisé pour une intégration réussie 

Le mentor, inséré dans le monde professionnel, donne au participant l’envie d’aller au bout de ses ambitions tout en apportant une vision réaliste du marché du travail. Le buddy et le coach, deux étudiants ESSEC, permettent respectivement au participant de pratiquer le français autour d’activités conviviales. Ils l’aident aussi à définir puis à mettre en œuvre le projet professionnel. « Après avoir rédigé son CV, on est allé le distribuer ensemble », témoigne Marie, ancienne coach. 6 mois après le programme du premier semestre 2020, 84% des participants ont trouvé un emploi ou repris les études ! 

>>> Découvrez notre dossier spécial Vie associative à l’ESSEC

Tout au long du programme, de véritables liens se créent au sein des quatuors et tous apprennent les uns des autres. « Each One est une expérience aussi enrichissante pour le participant que pour l’équipe qui l’accompagne. En tant que coach, j’ai beaucoup appris non seulement sur le plan humain, grâce à nos multiples échanges et au développement d’une certaine pédagogie. Mais également d’un point de vue professionnel », témoigne Magali, coach. 

Entretien avec un quatuor du programme each One

Nous nous sommes entretenus avec Jamil, participant au programme qui s’est déroulé de septembre 2020 à février 2021 à l’ESSEC. D’origine afghane, il est arrivé en France en 2019. Avant de quitter son pays, il a étudié la gestion d’entreprise et a travaillé avec les Nations Unies et Unicef. Aujourd’hui, grâce au programme auquel il a participé, il a décroché un CDD à l’Armée du Salut.

each One

Crédit photo : Dorian Prost

Le parcours d’un participant et des bénévoles qui l’accompagnent

 Avant de rejoindre notre association, Jamil étudiait déjà le français dans plusieurs associations. Il a découvert ce programme par le biais de l’un de ses amis.

« Quand il [son ami] m’a expliqué que trois personnes allaient m’accompagner en tant que mentor, coach et buddy, cela m’a beaucoup intéressé. Je trouve qu’each One est très bien, cela m’a appris beaucoup de choses. Aujourd’hui, grâce à each One, je parle mieux le français », nous a expliqué Jamil.

Le fait que trois bénévoles accompagnent un participant permet à la fois de créer du lien mais aussi de préserver la motivation des participants, plus spécifiquement pendant cette période où les cours ne peuvent pas se faire en présentiel.

Lors de ce programme, nous avons aussi pu nous entretenir avec Magali et Candice, qui ont accompagné Jamil, en tant que coach et buddy. Toutes deux se sont engagées après avoir été conquises par le projet, qu’elles ont découvert au sein même de l’ESSEC.

« Ce n’est pas simplement un engagement que l’on prend une fois par mois, c’est vraiment un suivi qui se fait sur la durée. C’est la relation que j’ai construite avec Jamil, je trouve, qui est la plus belle chose qu’on ait fait pendant ce parcours, pendant ces 3 mois », nous explique Candice.

« Dès le début du programme, Jamil avait trouvé son poste. Je m’attendais, en tant que coach, pendant tout le programme à vraiment chercher des annonces, passer des entretiens mais ce n’était même pas nécessaire car il avait déjà avancé dessus », nous explique Magali. Elle nous précise aussi qu’être bénévole au sein de ce programme a été une expérience très enrichissante qui lui a permis de faire de belles rencontres. 

Une relation unique

Crédit photo : Dorian Prost

Aujourd’hui, Jamil travaille en tant que médiateur à l’Armée du Salut et fait le lien entre les réfugiés afghans et les différentes structures qui peuvent les aider.

A each One, chaque programme et chaque groupe formé avec les participants sont uniques. C’est une vraie relation qui se construit entre le participant et le trio. Tout au long du programme, de véritables liens se créent au sein des quatuors et tous apprennent les uns des autres.

Pour participer à un programme

Vous pouvez aussi retrouver les programmes each One à Paris (HEC Paris, ESCP Business School, Sciences Po Paris, IAE Gustave Eiffel) mais aussi en régions (ENIB à Brest, Sciences Po Lille, Sciences Po Rennes, Sciences Po Bordeaux, Sciences Po Aix, Aix-Marseille Université).
Si vous souhaitez participer au programme de septembre 2021, vous pouvez vous inscrire ici.

Si vous souhaitez vous inscrire pour être mentor, coach ou buddy, vous pouvez remplir ce formulaire.

Contact

Retrouvez nous sur Instagram : eachone_essec ou par mail : students.essec-paris@eachone.org