« Rejoignez une entreprise biopharmaceutique internationale à l’innovation inégalée », lance aux jeunes diplômés le Dr Dana Vigier (INSEAD 17), Directrice de la division locale France de l’activité oncologie d’AstraZeneca. Ce médecin passionnée vous incite à pousser la porte de cette industrie exaltante et à faire œuvre utile. 

 

Plateforme d’excellence

©DR AstraZeneca

Un labo pas comme les autres. Bien plus qu’un slogan, c’est la conviction de Dana Vigier, Directrice de la division locale France de l’activité oncologie d’AstraZeneca, qui a rejoint l’entreprise récemment. « Ce laboratoire possède l’une des plateformes les plus complètes et passionnantes scientifiquement dans la cancérologie. Celle-ci développe quatre actions clés sur les mécanismes de réparation de l’ADN cellulaire tumorale, l’immunité, la prolifération cellulaires et la résistance tumorale ainsi que les anticorps conjugués. Un effort scientifique inédit et une ambition : doubler la survie des patients dans cinq cancers différents d’ici cinq ans. »

 

Ici et maintenant

Un défi exaltant pour ce médecin généraliste qui a fait toute sa carrière dans l‘industrie pharmaceutique avec une obsession : trouver des solutions thérapeutiques innovantes pour les patients. « Chez AstraZeneca, on n’est pas seulement dans la promesse thérapeutique de demain, mais dans l’ici et maintenant. Nos deux piliers : détecter les cancers le plus tôt possible et les traiter de façon personnalisée. Cette année, deux thérapeutiques ont montré leur efficacité dans les stades précoces du cancer du poumon et nous avons trouvé une nouvelle cible thérapeutique dans la leucémie lymphoïde chronique. »

 

Choisissez votre langue d’entrée

La mission de cette directrice passionnée ? S’assurer que les médicaments développés par la R&D seront bien délivrés aux patients. « Je suis trilingue. Ma première langue c’est la R&D, la deuxième c’est celle de la mise sur le marché et la troisième, c’est la langue commerciale qui permet aux médecins de maîtriser ces nouveaux médicaments et de les proposer aux patients. Mon Graal, c’était de maîtriser les trois langues pour piloter une activité complète. Choisissez la vôtre pour entrer dans cette industrie. »

 

Parcours de soin

Et les opportunités ne manquent pas chez AstraZeneca. « En R&D, nous avons besoin d’expertises pour accélérer la sélection des molécules, simplifier le suivi des études cliniques et étudier les impacts sanitaires des médicaments. Nous avons aussi des postes dans le digital et le commercial. L’essentiel est de comprendre comment se fabrique un médicament et la façon dont il arrive jusqu’au patient. Dès lors, on peut inscrire ses compétences à n’importe quel endroit. »

A lire aussi, AstraZeneca, prendre soin de tous !

Accélérateur de startups

« Depuis trois ans, le programme ReAliZe accompagne des startups lauréates dans quatre domaines en oncologie : l’intelligence artificielle, le data management, l’expérience patient et l’innovation scientifique. Pendant trois ans, elles bénéficient d’un suivi individuel : formations pratiques, rencontres avec des experts, partage de retours d’expérience. En pleine crise sanitaire, nous avons conclu un partenariat avec la startup Cureety, pour la mise en place d’une plateforme digitale qui assure une relation personnalisée entre les patients cancéreux et leurs soignants. »

 

#Mes INSEAD : « J’ai suivi le Young manager Program avant d’accéder à mon premier poste de direction. J’ai appris de façon condensée des aspects de marketing, de finance, de RH que je n’avais jamais étudiés. Puis, j’ai participé au Negotiation Program, au Salesforce manager Program et, en 2017, au General management Program. Cette dernière formation m’a apporté une ouverture d‘esprit sur des sujets fondamentaux comme la gestion de son temps, la communication avec son équipe et la façon de passer d’une collection d’individus à une super équipe qui fonctionne. »

 

Le conseil du Doc : « N’ayez pas peur de naviguer à vue. Quand je suis entrée dans l’industrie pharmaceutique, le recruteur m’a demandé à quel poste je me voyais dans cinq ans. Je suis restée sans voix car je n’en savais rien. Mais ça ne m’a pas empêchée d’y faire carrière ! Alors suivez votre propre chemin. »

 

Contact : dana.vigier@astrazeneca.com