« Venez redonner du pep’s à des biscuits iconiques » lance aux ICN Véronique Magro (ICN 2009), Head of Controlling et reporting chez Delacre. Poussez la porte de ce groupe à taille humaine et découvrez les secrets de fabrication de ces gourmandises qui continuent de vous faire craquer.

 

Vous en avez forcément mangé et leurs noms vous font déjà saliver. Delichoc, Cigarettes russes, Sprits, Marquisettes… Des biscuits qui fleurent bons l’enfance et les goûters chocolatés. « Je suis fan de ces gâteaux depuis toute petite, assure Véronique Magro. C’est passionnant de travailler sur des produits qui nous parlent et tiennent dans la main. » En rejoignant Delacre il y a un an et demi, la manager était loin d’imaginer la force de frappe de l’entreprise franco-belge, entrée il y a trois ans dans l’écosystème du Groupe Ferrero.

Une vision à 360°

Un repositionnement synonyme de nouveau souffle pour l’entreprise. « Dans ce groupe à taille humaine, j’ai la chance de suivre les process de A à Z : de la vie des usines jusqu’à la commercialisation dans les quinze pays où nous sommes présents. Avec l’aide de mon équipe, nous suivons tous les budgets de l’entreprise, analysons les écarts entre le prévisionnel et le réel, et travaillons en collaboration avec tous les départements. »

Création tout azimut

Car l’innovation en cette terre biscuitée n’a rien d’anecdotique. « Notre credo ? Redonner du pep’s à des biscuits iconiques. Nous créons des nouvelles variétés comme la Marquisette noire plus cacaotée, mais aussi la gamme Étoile qui compte cette année de nouvelles recettesDes investissements possibles grâce à notre actionnaire qui nous pousse à conquérir de nouveaux marchés et à imaginer de nouvelles saveurs sucrées. »

Soyez curieux !

Et qui dit nouveautés, dit talents à recruter. Delacre est toujours à la recherche de profils dans les différentes fonctions : marketing, commercial, logistique, RH, ingénierie, finance, comme par exemple un VIE en contrôle de gestion commercial cette année. « Pour s’épanouir chez Delacre il faut apprécier les produits, aimer décortiquer les process et adhérer aux valeurs de respect, de partage et de la famille qui constituent notre ADN. Le mot clé c’est aussi la curiosité : il ne faut pas hésiter à poser des questions à ses collègues. »

Créez du lien

Et les occasions ne manquent pas puisque chaque nouveau collaborateur en stage, en VIE ou en CDI suit un « parcours de rencontres » avec les différentes fonctions de l’entreprise. « La première semaine de mon intégration, j’ai été invitée dans les deux usines pour les visiter et découvrir les départements R&D et logistique. Ça m’a permis de créer du lien avec des personnes clés. C’est inestimable. »

Chiffres clés : 100 millions € CA par an / 600 collaborateurs / 1 usine en France et 1 usine en Belgique / 1 siège Groupe à Bruxelles en Belgique

L’envie d’ailleurs « Je crois à la force des langues et des séjours à l’étranger. J’ai fait Erasmus en Italie les six derniers mois de ma troisième année. Cette aventure humaine incroyable m’a donné le goût de l’international. Alors certes, la Belgique ce n’est pas si loin, mais le pari est tenu ! En ayant travaillé presque 10 ans dans le Groupe Ferrero et maintenant chez Delacre, je côtoie l’international, et notamment l’Italie, au quotidien. »

 #ICN Business School « Le cours d’ « intelligence économique et prise de décision » m’a permis de comprendre l’importance de protéger l’information et d’apprendre les process en cas de crise. Durant ma deuxième année, grâce à la Junior-Entreprise et à la réalisation d’études de marché, j’ai été propulsée très vite dans le monde professionnel. »

#Réseau ICN : « J’ai passé mes deux premiers entretiens d’embauche avec des cadres diplômées de l’ICN. C’est un petit plus qui permet de briser la glace pendant l’entretien et crée une proximité via l’évocation des professeurs ou du campus. Chacune a été mon manager et je suis restée amie avec l’une d’entre elle. »

Contact : veronique.magro@delacre.com

Recrutement : jobs@delacre.com

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.