Grâce à notre partenariat avec Probono Lab, laboratoire de l’engagement citoyen et du partage de compétences en France et à l’international, les étudiants de 4ème année de l’EMD School of Business conseillent gratuitement des structures à finalité sociale : réinsertion professionnelle, accompagnement dans l’entreprenariat ou lutte contre l’exclusion.

 

C’est un format d’engagement qui mobilise des équipes d’étudiants dans une logique de coopération et de transmission de compétences. Cela se passe en 3 étapes :
Une première  journée marathon réunit étudiants, associations et bénévoles issus du monde professionnel dans le but de défricher les sujets.
Ensuite, les équipes travaillent 3 mois sur la définition et la mise en place de stratégies commerciales, de communication ou encore d’implantation dans notre région.
Enfin, l’accompagnement se termine par une restitution orale devant les différentes parties impliquées.

 

L’intérêt pour nos étudiants ?

Comprendre que l’on ne peut plus travailler dans le monde économique sans s’occuper du monde social.
Mettre en pratique  de façon concrète des théories apprises en cours.
Toucher du doigt les enjeux et l’exigence du monde professionnel.
Se mettre au service de grandes causes et de valeurs humaines qui sont l’ADN de l’EMD School of Business.

C’est l’occasion pour eux de mettre en oeuvre un projet professionnel dans  des conditions réelles et de présenter leur travail. 

Les différentes équipes doivent d’abord définir les besoins de l’association puis respecter le planning, communiquer avec les différents acteurs du projet, faire avancer leurs recherches. Ils interviennent parfois dans des secteurs qu’ils méconnaissent, comme par exemple l’étude d’implantation d’une association sur le territoire de notre région.

Si le travail en groupe est un exercice récurrent de notre pédagogie, le faire dans un contexte professionnel est une première et se retrouver avec un groupe non choisi est parfois déstabilisant. Apprendre à expliquer ses idées, faire progresser le projet de façon collective en additionnant des individualités n’est pas toujours naturel et nécessite une dose d’adaptation et d’accompagnement.

Enfin, la présentation orale finale les prépare à défendre leurs partis pris et leur bilan devant l’ensemble des associations. Un bon aperçu de leur future vie professionnelle !

C’est l’occasion pour eux d’apprendre et d’oser.

Confronter son travail au regard de professionnels est le meilleur moyen de progresser. Les étudiants, au contact des associations et des professionnels qui les accompagnent peuvent se nourrir de leur expérience et de leurs expertises. Dans cet environnement bienveillant, ils sont encouragés à apporter des idées et des solutions nouvelles, autrement dit de sortir du cadre dans lequel les associations sont habituées à évoluer.

C’est l’occasion pour eux de s’engager et de mettre du sens dans leurs études.

L’EMD School of Business forme les futurs managers à bien faire ce qui est bien. Lors des Pro Bono, les étudiants donnent à leur tour de leur temps pour accompagner les associations et s’inscrire dans le bien commun en se mettant au service du collectif. Au delà de la technique, cela leur permet de développer leurs vertus et leur caractère, ce qui fera d’eux des managers intégraux. C’est dans cette direction que nous voulons les former.

Pour conclure, voici un témoignage de Pierre Ringeval, qui s’est occupé de Face Sud Provence (fondation qui lutte contre l’exclusion en Provence :

“Ce qui m’a plu se résume en quatre points :

  • pouvoir participer à un projet qui a du sens, en lien avec des professionnels de tout horizon,
  • découvrir de l’intérieur les problématiques d’une association porteuse de grand projet,
  • avoir un vrai rôle de conseil stratégique, parfait complément pratique de nos cours,
  • faire partie d’une belle expérience humaine dans la découverte des projets portés par Face Sud.

 

l’auteur est : Arnaud Déchelette, EMD School of Business, Responsable de Programmes, www.emd.fr

 

Bonduelle : une boîte qui conserve sa fraîcheur

Légumes en conserve, frais ou surgelés, Bonduelle est une marque familiale, historique et iconique en France mais aussi à l’international.

Aéronautique & défense : qui sera le nouveau Thomas Pesquet ?

Travailler à la NASA ? Un rêve devenu réalité pour Alexandre Kling, diplômé de l’ENSMA. Zoom sur une filière aux multiples défis.

Recrutement, des lendemains qui chantent

Emploi des cadres : tous les indicateurs sont au vert, notamment pour les jeunes diplômés qui représentaient une embauche cadre sur 5 en 2019. Les tendances à ne pas rater en 2020.

{TRIBUNE} « Nous y voilà, nous y sommes »

Je le dis ici sans aucun cynisme : merci coronavirus pour ce coup de pied au cul aussi violent que salutaire Tribune de notre journaliste Jérôme Bourgine

Faites de votre marque une championne des réseaux sociaux !

Tuto des pros de l’agence digitale Braaxe : comment gérer les réseaux sociaux d’une marque ? Leurs 7 conseils.

Influenceurs : le marketing derrière vos écrans

Blogueur, Youtubeur ou Instagrameur, les influenceurs font rêver les Français. Mais qui sont-ils ? Coup de projecteur sur un nouveau métier.

E-tourisme : votre destination de rêve dans la poche !

Le tourisme aussi connaît sa révolution digitale. Comment les géants du tourisme se sont adaptés aux nouveaux modes d’achat et de consommation ? Eléments de réponse.

ENGIE Impact : construire un avenir zéro carbone !

Pilier essentiel de la stratégie zéro carbone du troisième groupe mondial dans le secteur de l’énergie, ENGIE Impact offre de belles opportunités aux jeunes ingénieurs dans la data et le conseil comme en témoigne Mathias Lelièvre, son CEO depuis avril 2019.

Sinomed : l’innovation, méthode ENS

Des Cours Florent à Sinomed, il n’y a qu’un pas ! Christophe Bureau (ENS 94), Vice-Président stratégie innovation du groupe nous partage sa passion pour la recherche et le développement de nouvelles innovations au sein du leader mondial des dispositifs médicaux.

Kaufman & Broad : devenez promoteur de vos idées

« Découvrez le métier de promoteur et rejoignez un groupe qui vous fait confiance » assure Virginia Bernoux, Directrice Générale chez Kaufman & Broad