Lundi 8 février 2016, 8h 30 : les 250 étudiants de 2è année de l’École Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci sont rassemblés pour le lancement de cette semaine pédagogique transversale. L’objectif assigné : concevoir une solution numérique innovante, au service des étudiants en situation de handicap. Pour innover, il faut d’abord comprendre son sujet. C’est l’objet du partenariat avec l’INS HEA, établissement public de référence en recherche et formation sur le Handicap et l’éducation. Les chercheurs de l’INS HEA apportent leur expertise aux 130 équipes-projet inter-écoles. Pour innover, il faut aussi des méthodes ad hoc. Une équipe de consultants en créativité forme et accompagne les étudiants du Pôle, dans les étapes du processus créatif. Vendredi 12 février, 17h30 : les jurys rendent leur verdict. Les 6 équipes gagnantes vont réaliser une vidéo de leur projet, à présenter bientôt sur le site de Microsoft, parrain de l’opération.

 

LE PARTENAIRE DU PÔLE SUR LE HANDICAP : L’INS-HEA

« La question du handicap oblige au décloisonnement des disciplines et au croisement des regards. Elle constitue donc une thématique idéale pour un projet tel que la semaine transversale organisée par le Pôle universitaire Léonard de Vinci. C’est donc avec grand enthousiasme que l’INS HEA a accepté de s’associer à cette action de formation innovante, en espérant participer au changement de regard sur le handicap. »
Murielle Mauguin, Enseignant-chercheur, Directrice des études de l’INS HEA

« Ce qui m’a frappé lors de l’organisation de cette semaine consacrée au handicap et aux outils numériques au Pôle Universitaire Léonard de Vinci, c’est l’énergie dégagée par ce projet. Il m’est apparu que ce projet avait du sens pour les étudiants, qu’ils en voyaient l’utilité pour leur formation et la finalité pour les étudiants en situation de handicap concernés. Il me semble que cette semaine leur a ouvert les yeux sur des problématiques qu’ils n’avaient peut-être jamais envisagées et qu’ils ont utilisé toute leur intelligence à tenter de trouver des solutions pertinentes. »
Eric Greff, Enseignant-chercheur, Responsable de l’Observatoire des ressources numériques adaptées (Orna) de l’INS HEA

UN PARENT D’UN ÉLÈVE DU PÔLE, ACTEUR ASSOCIATIF ENGAGE DANS LE HANDICAP

« Je l’aurais rêvé, ils l’ont fait ! Réunir ces écoles du Pôle Léonard de Vinci sous le thème, qui ne peut que fédérer : le Handicap. (…). Il n’y a pas des « handicapés », mais des PERSONNES qui souffrent de troubles handicapants. J’ai retrouvé, dans les regards chargés d’émotion de ces jeunes gens, qui ont planché avec une intelligente délicatesse et une intense motivation, que ce regard avait changé. Pendant cette semaine transversale, où ils se sont projetés dans un monde souvent invisible pour beaucoup, ils ont su « voir » et en tirer des résultats brillants. »
Michel Tessier, Président de l’UEPEESH, « Union Européenne des Parents d’Élèves et d’Étudiants en Situation de Handicap »

LE TÉMOIGNAGE DE DEUX ÉTUDIANTS ESILV, MEMBRES DES ÉQUIPES GAGNANTES

 » Pendant la semaine transversale, on nous a montré qu’on pouvait imaginer les idées les plus folles. Au début, je n’ai pas cru qu’on pouvait trouver des choses incroyables, et finalement, on a compris qu’il faut travailler pour trouver une idée géniale. Et aujourd’hui, on se dit : pourquoi pas moi ? C’est à notre portée. Ça nous a donné de l’énergie. »
« Au début, on était en retrait. Ça ne semblait pas logique. Ce n’est pas mon domaine ! À quoi ça va servir ? On pensait que s’il n’y avait pas de maths et de physique, c’était pas intéressant. Mais on a inventé quelque chose ! En 4 jours, on a réussi à élaborer quelque chose qui a abouti ! Il faut y croire. Il faut des challenges dans la vie ! »
Rania Bessila (20 ans) et Ilan Bencihou (19 ans) – Étudiants ESILV de 2e année

 

Hélène Savvidis © Pôle Léonard de Vinci

Hélène Savvidis © Pôle Léonard de Vinci

 

Par Laure Bertrand,
Enseignant-chercheur, Directrice des Soft Skills
et Services Pédagogiques Transverses, Pôle Léonard de Vinci