Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Construisez l’entreprise du futur avec la CFE-CGC – L’interview de Gérard Mardiné

Construisez l’entreprise du futur avec la CFE-CGC - L’interview de Gérard Mardiné
Débat sur l’entreprise lors du congrès CFE-CGC d’octobre 2019

À la fois très ancrée sur les problématiques de son temps et tournée vers le futur, la Confédération Française de l’Encadrement CGC est un acteur de premier ordre en matière d’avancées du monde du travail. Entretien avec Gérard Mardiné (Arts et Métiers ParisTech81, ESTA 82), Secrétaire Général de la CFE-CGC.

Pourquoi rejoindre un syndicat lorsque l’on est jeune diplômé ? Pour Gérard Mardiné, élu représentant des salariés peu après avoir intégré SAGEM (aujourd’hui groupe SAFRAN), la combinaison de ses activités professionnelles et syndicales lui a permis de développer sa capacité à « appréhender les problématiques complexes et multifactorielles du monde d’aujourd’hui, en vue de proposer des solutions concrètes. »

L’entreprise du futur devra être humaine pour être pérenne

Afin d’exercer dans un esprit constructif sa mission de syndicat des salariés de l’encadrement, la CFE-CGC a développé une vision globale centrée sur l’humain incluant l’économie, le social et l’environnement. Objectif : favoriser la préservation d’un monde durable et enviable pour les jeunes générations. « Cette vision long terme éclaire toutes nos décisions au quotidien. Nous nous efforçons de toujours décoder les objectifs poursuivis par les transformations du travail ou les réorganisations d’entreprises. »

Maîtriser les transformations

La voie à suivre repose sur la maîtrise des évolutions du monde du travail et de l’entreprise à travers une intégration du progrès technique au service de l’intérêt général. Pour y parvenir, quel est le point commun entre la CFE-CGC et l’ingénierie ? La volonté et la capacité de comprendre comment et pourquoi évoluent les choses et de peser pour les améliorer. « Il faut rester en maîtrise. La psychologie humaine évolue très lentement comparé à la transformation des entreprises et de la société. Il est donc nécessaire d’intégrer ces facteurs psychologiques. La formation d’ingénieur aide à tendre vers ce type de réflexion et à ancrer la complexité dans une vision long terme des transformations. »

Prenez de la hauteur !

Ce conseil, Gérard Mardiné l’a appliqué à lui-même : il est notamment pilote titulaire d’une qualification de vol aux instruments. « Spécialiste en sécurité aéronautique, la pratique du pilotage m’a été essentielle pour définir des solutions pertinentes. J’encourage tous les jeunes à bien maîtriser les compétences de base de leur métier. Plus tard, l’efficacité du pilotage de leur équipe sera bien plus liée à leur légitimité technique et à leurs qualités humaines qu’à leur position hiérarchique. »

La CFE-CGC, partenaire de votre carrière

La CFE-CGC est force de proposition pour négocier des avancées sociales qui contribuent, entre autres, à un bon équilibre vie personnelle – vie professionnelle. Parmi ses combats : le congé paternité, l’égalité professionnelle mais aussi la sensibilisation au développement durable. « Toutes les formations supérieures devraient inclure des sessions sur la compréhension des équilibres naturels et la nécessité de les préserver. Je suis par mon métier d’ingénieur très au fait du progrès technologique mais également convaincu qu’il ne permettra pas de compenser les déséquilibres croissants induits par une activité humaine trop consommatrice de ressources naturelles. »

Engagez-vous !

Vous souhaitez vous aussi contribuer à la construction d’une France et d’un monde plus durables ? Alors rejoignez la CFE-CGC et participez à l’expression de l’intelligence collective. La représentation syndicale des salariés est un moyen de proposer des solutions d’avenir et de réguler la société d’un point de vue socio-économique. Pour tout savoir de ses propositions, consultez l’ouvrage Quelle société pour demain ? auquel Gérard Mardiné a fortement contribué !

Gadz’Arts un jour, Gadz’Arts toujours

« Pour moi, être Gadz’Arts aujourd’hui, c’est être un citoyen engagé pour l’avenir de notre pays et la construction d’un monde durable grâce à une formation très riche et socialement très ouverte mêlant théorie et pratique. La visite d’une fonderie m’avait ainsi fait prendre conscience de la nécessité d’améliorer les conditions de travail et l’option Automatique m’a appris comment stabiliser un système grâce à un moyen de régulation… comme peut l’être un syndicat. »

Contact : gerard.mardine@cfecgc.fr

Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter