Une enseigne de restauration rapide pour l’insertion des seniors, un cabinet de recrutement luttant contre la fuite des cerveaux au Cameroun, une marque internationale de produits cosmétiques solidaires, une entreprise pour permettre l’accès de populations défavorisées d’Afrique à des produits financiers… autant de projets développés par les jeunes entrepreneurs sociaux finalistes de la finale “ESSEC” des Concours de l’Entrepreneuriat Social Etudiant qui aura lieu le jeudi 22 mai prochain à Cergy.

 

Dans la lignée de la Global Social Venture Competition (GSVC) francophone, que l’ESSEC IIES (Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social) organise depuis plusieurs années en partenariat avec l’Université de Berkeley, un concours spécifique a été créée cette année pour soutenir des projets tout aussi innovants et ambitieux mais dont l’impact est plus local.

Ces entrepreneurs, étudiants ou jeunes diplômés et originaires de différents pays, ont été sélectionnés il y a plusieurs mois parmi une centaine de candidats et ont bénéficié depuis d’une formation et d’un accompagnement personnalisé dans la construction de leur business plan associant viabilité économique et fort impact social.

 

La finale aura lieu dans les locaux de l’ESSEC, à Cergy, le jeudi 22 mai à partir de 9h30 et sera l’occasion pour le public de découvrir les projets DERIC, Nos Grands-Mères ont du talent, Kuibaka, Paris Je t’Aide, les Marchés de Max et Lucie, Melchior & Balthazar, Inkhata et FAS, de voter pour leur coup de cœur et d’assister à une table ronde en présence d’acteurs au parcours originaux aujourd’hui engagés dans l’entrepreneuriat social !

 

En avril dernier, des entrepreneurs francophones sélectionnés par l’ESSEC ont participé à la finale mondiale de la Global Social Venture Competition (GSVC) à Berkeley. Après le succès du projet Faso Soap, originaire du Burkina Faso, qui a mis au point un savon contre le paludisme, et qui avait remporté le premier prix mondial en 2013, une étudiante de l’ESSEC s’est distinguée cette année en remportant un prix de 1000$ pour le meilleur « quick pitch » pour son projet de réseau de salons de coiffures d’insertion à destination des femmes de l’immigration subsaharienne.

Plus d’informations sont disponibles sur la page facebook de l’événement :

https://www.facebook.com/events/283735035124117/?fref=ts