LA COMMISSION INNOVATION 2030 A ÉTÉ MISE EN PLACE PAR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE EN AVRIL 2013 ET SA PRÉSIDENCE CONFIÉE À ANNE LAUVERGEON. SON AMBITION EST D’IDENTIFIER ET DE SOUTENIR DE FUTURS CHAMPIONS MONDIAUX DANS 7 SECTEURS D’AVENIR. ERIC HUBER (X 2004) A PARTICIPÉ À L’ÉLABORATION DE CETTE STRATÉGIE EN TANT QUE CONSEILLER INNOVATION AU SEIN DU CABINET D’ARNAUD MONTEBOURG ET DE FLEUR PELLERIN. IL NOUS EN DIT PLUS.

 

© Sergey Nivens - Fotolia

© Sergey Nivens - Fotolia

 

 

DANS QUEL ESPRIT LES MINISTRES ONTILS LANCÉ L’IDÉE D’UNE POLITIQUE NATIONALE POUR FAIRE ÉMERGER DES LEADERS MONDIAUX ?
L’envie était forte parce que la France en a le potentiel. Alors qu’elle a su construire des leaders mondiaux au 20e siècle, aujourd’hui la machine semble grippée. Une commission d’experts présidée par Anne Lauvergeon a donc été constituée pour déterminer les domaines dans lesquels la France a le plus d’atouts, et quels leviers la puissance publique pouvait actionner pour soutenir l’innovation et faire émerger de nouveaux acteurs mondiaux. Pour cela nous avons d’abord établi un diagnostic de la France en matière d’innovation.

 

QUE DISAIT CE DIAGNOSTIC ?
Nos dépenses de R&D représentent le 5e montant mondial et correspondent donc à notre poids économique. Mais les résultats en termes de performance économique et d’émergence de champions des nouvelles technologies ne sont pas à la hauteur de cet effort financier. Nous avons aussi constaté que les dispositifs publics d’aides à l’innovation étaient mal adaptés aux besoins et ressources de petites entreprises.

 

7 SECTEURS D’AVENIR
• Stockage de l’énergie
• Recyclage des matières : les métaux rares
• Valorisation des richesses marines
• Protéines végétales et chimie du végétal
• Médecine individualisée
• Valorisation des données massives
• Silver economy, l’innovation au service de la longévité

 

QUELLE EST LA NOUVELLE LOGIQUE DE SOUTIEN PUBLIC ?
La stratégie vise à cibler les investissements sur des domaines à la fois porteurs mais aussi dans lesquels la France a des atouts pour faire la différence et peut supporter la croissance d’un leader mondial. Elle veut aussi concentrer les efforts sur certains segments, car la France ne sera pas le leader mondial de tout. Concernant les pépites, l’objectif est de les repérer via un concours mondial d’innovation, ouvert aux projets étrangers qui voudraient s’installer en France, puis d’accompagner les meilleurs avec des investissements de plus en plus importants pour leur permettre de conquérir le monde.

 

COMMENT AVEZ-VOUS CIBLÉ LES 7 SEGMENTS ?
Il s’agit de segments porteurs, dans lesquels la France a des atouts historiques et pour demain ; dans lesquels elle dispose d’un vivier de talents et d’idées pour supporter la croissance. Ainsi dans le numérique, nous ciblons le big data car la France possède des compétences de haut niveau en mathématiques et informatique et un atout historique (et unique au monde) : l’existence de grandes bases de données statistiques dues à la centralisation du pays. Autre exemple, les protéines végétales répondent aux enjeux mondiaux d’alimentation et de préservation des ressources alors que la Terre va bientôt porter 10 milliards d’individus. Le principal frein à leur consommation est le goût. La France a une carte à jouer en s’appuyant sur ses capacités industrielles et sa renommée gastronomique mondiale.

 

LE CONCOURS MONDIAL D’INNOVATION
Le concours vise à identifier des projets à fort potentiel dans chacun des 7 secteurs stratégiques. Au total, l’Etat va investir 300 M€ issus du Programme investissements d’avenir et opérés par Bpifrance. La Commission a reçu 1 200 projets en 2014, dont un tiers de l’étranger. Pour cette première phase, les jurys ont sélectionné 110 projets. Ils ont été dotés de fonds d’amorçage jusqu’à 200 000 €. Dans la seconde phase achevée en mars 2015, 40 projets sélectionnés sont soutenus pour engager leur développement. Durant la phase 3 en 2016, une dizaine de projets issus de la phase 2 seront financés jusqu’à 20 M€ pour leur industrialisation.
http://www.entreprises.gouv.fr/innovation-2030/accueil-innovation-2030
http://innovation-2030.entreprises.gouv.fr/pdf/Rapport_Innovation_BDV4.pdf
A lire page 44 , le témoignage des créateurs de Stilla Technologies et Damae Medical, lauréats du concours.

 

A. D-F