Vous rêvez d’une carrière à l’international et de transformer le monde ? Luc Billiet (Maîtrise d’Économie appliquée, Université catholique de Louvain, 1984), General Manager Aftermarket Solutions de CNH Industrial, leader mondial des biens d’équipement, vous donne ses conseils.

 

Construire les outils qui vont changer le monde : voilà le cœur de métier de CNH Industrial. Comment ? En fabriquant les véhicules et les équipements qui permettront d’améliorer l’agriculture et l’industrie dans plus de 180 pays.

 

Les défis du globe trotter

Belgique, Allemagne, Brésil, Italie, France… Luc Billiet a désormais tout du parfait globe trotter. Une expérience multiculturelle très riche que CNH Industrial lui a permis d’acquérir. Un avantage professionnel de taille mais également « un bagage pour la vie ». « Quel atout de pouvoir vivre et travailler dans un pays étranger ! A la fois pour en comprendre la culture mais aussi la manière de travailler. Ce double aspect social et business est clé pour vous donner la capacité à appréhender des marchés très différents. Par exemple, les Brésiliens sont beaucoup plus optimistes par nature que les Allemands, et la croissance y est bien plus forte. » CNH Industrial a ainsi mis en place un programme pour favoriser la mobilité internationale et investit fortement pour accompagner ses collaborateurs. Même sans voyager, vous êtes ainsi en permanence en contact avec d’autres cultures. Les réunions, qu’elles soient par Skype ou « physiques », regroupent en moyenne 5 à 6 nationalités différentes autour de la table !

 

Manager l’innovation

Si l’innovation et l’international ne sont pas directement liés, le multiculturalisme vous pousse, en revanche, à sortir de votre zone de confort et vous rend plus ouvert et plus enclin à innover. Un vrai plus dans la culture du changement.

« L’innovation n’est pas que technologique. Elle concerne également les processus, surtout à l’heure de la digitalisation des usages. Dans le monde digital, tout doit aller vite et en mode agile. Mes équipes intègrent aujourd’hui une multitude de compétences. Les jeunes talents nous amènent à transformer nos méthodes de travail, à réinventer nos métiers et à repenser notre rapport au leadership. J’ai 3 Millennials à la maison, je peux donc facilement faire la comparaison ! »

 

Une multitude d’opportunités pour des profils multiples

Chez CNH Industrial, tous les profils sont d’ailleurs les bienvenus. Et pas uniquement les ingénieurs ou les experts du digital. La filiale française offre en effet de nombreuses opportunités dans les fonctions commerciales. Ce que recherche particulièrement Luc Billiet ? De nouveaux talents avec des visions différentes de l’entreprise, des objectifs et des métiers.

« Une de mes managers qui a étudié les langues est aujourd’hui responsable logistique monde. Nous recherchons avant tout des personnes dynamiques qui peuvent nous apporter un point de vue différent du nôtre. Ce qui nous intéresse par-dessus tout ? Votre motivation ! »

 En pleine transformation, CNH Industrial a besoin de jeunes talents comme vous et n’hésite pas à vous donner les moyens d’innover et de transformer votre métier. « Je suis parfois étonné de voir que les jeunes posent peu de questions. N’attendez pas que votre manager agisse à votre place. N’ayez pas peur de prendre le lead sur votre carrière. Un bon leader doit donner une direction, faciliter les choses, donner de l’autonomie et être accessible à tout moment. »

Le conseil de Luc Billiet

« Google et Facebook ne sont pas les seules entreprises ‘‘attractives’’ au monde. Intégrer une entreprise en pleine transformation et qui propose une nouvelle approche est tout aussi passionnant. La première année, le passage d’un mode d’apprentissage académique à un modèle orienté business n’est pas si évident. Votre premier job est vraiment crucial car il vous permettra de découvrir les multiples facettes du monde professionnel. Donc privilégiez une entreprise qui saura vous accompagner et vous donner l’opportunité d’écouter, d’observer… et de devenir à votre tour un leader. »

« CNH Industrial vous donne le pouvoir de transformer le monde. »

 

Contact : luc.billiet@cnhind.com

 

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.