Les salaires, c’est primordial dans la vie ! C’est pourquoi, avant de se lancer dans la recherche d’un travail, il est bon de connaître l’ensemble des secteurs d’activité afin de choisir ceux qui payent le plus. Dans ce maquis des métiers, il faut rester zen pour capter l’atout majeur, mais on y arrive en suivant le guide…

 

Des diplômes de référence dans le tertiaire

Les diplômés titulaires d’un BTS ou d’un DUT restent des références dans le secteur tertiaire, les services (banque, assurances, commerce, communication, tourisme, secrétariat…), étant d’excellents pourvoyeurs d’emplois. Dans ce cadre, la comptabilité constitue un filon particulièrement attractif lorsqu’on sait que les salaires des comptables auxiliaires débutants sont en moyenne de 25K€. Mais il y a tous les autres secteurs !

Postes types et salaires des débutants

BTS Management des Unités Commerciales : téléconseiller à 23K €
BTS Assistant Manager : assistant en ressources humaines à 23,6 K€
BTS Banque : conseiller clientèle à 22,706 K€
BTS Communication : assistant chargé de communication à 19,95 K€
BTS Négociation et relation client : téléprospecteur à 21,75 K€
BTS Services informatiques aux organisations : administrateur service junior à 21,4 K€
BTS Commerce International : assistant commercial export : 23 K€
DUT Informatique analyste : développeur à 30 K€
DUT Gestion des Entreprises et des Administrations : assistant chef de projet à 26,5 K€
DUT Techniques de Commercialisation : attaché commercial à 24 K€
Moyenne des autres BTS Spécialités Tertiaires : 22,5 K€
Moyenne des autres DUT Spécialités Tertiaires : 23,7 K€

 

BTS/DUT : LA VOIE EXPRESS VERS LE MONDE DU TRAVAIL

 

Des licences professionnelles qui payent

Si les licences professionnelles couvrent de nombreux domaines, celles qui concernent le commerce et la banque remportent des succès financiers d’exception. Le salaire d’un débutant peut varier énormément, mais une majorité commence à travailler à 1 500 € nets, voire plus suivant le secteur considéré. Ainsi en licence Pro. Banque Assurance, le salaire annuel de début s’élève à 25 K€ soit 1 600 € nets par mois. Le salaire des titulaires de Licences Pro. Commerciale peut atteindre 28,5 K€ annuels, soit 1 900 € nets par mois.

 

Banque Postale – jeunes talents : le compte est bon !

 

L’industrie répond présente

Dans le secteur de l’industrie, le spectre des métiers est large et intéresse particulièrement les diplômés à Bac+2/3 avec des salaires conséquents. Les postes proposés aux diplômés à Bac+2/3 sont très rémunérateurs comme celui d’acheteur industriel avec un salaire mensuel débutant pouvant aller de 1 800 à 2 500 €. Si les électroniciens débutent à 1 500 €, les automaticiens peuvent prétendre à une rémunération dont la fourchette mensuelle s’étend de 1 300 à 1 800 €. Les techniciens en génie civil sont privilégiés. En effet, leur salaire atteint 2 100 € nets avec un DUT ou une licence professionnelle en génie mécanique. La palme revient aux DUT en génie chimique, en génie civil et en mécanique & productique avec des salaires débutants moyens de 25 K€. Les licences professionnelles en Automatique et informatique, en Systèmes électroniques et Informatiques communicants (SEICOM), en Electronique, en Electrotechnique ou en Génie Electrique offrent des rémunérations qui avoisinent rapidement les 2 000 € mensuels pour les débutants.

 

Focus sur l’agroalimentaire

Avec l’arrivée des pays émergents sur le marché, ce secteur très important pour la France propose du travail et des salaires attrayants pour les diplômés à Bac+2/3, notamment les licences Pro spécialisées. Les rémunérations permettent de débuter dans des fourchettes allant de 23 K€ à 26 K€ pour les métiers de logisticien, de technicien de maintenance et de technicien de l’environnement. Les superviseurs de production se voient proposer des salaires de départ à 30 K€.

SMEG: de l’énergie à revendre !

la Société Monégasque de l’Electricité et du Gaz a fait de l’innovation et de l’agilité ses deux forces, comme l’explique Fréderic NICOLAS (X 07), Directeur Financier

Groupe CEME : une ETI pleine d’énergie !

Cette entreprise d’envergure nationale participe à l’avenir du secteur de l’énergie. Présentation par son Président, Jean de Vauxclairs.

Spendesk : une première aventure passionnante !

Comme l’explique son directeur commercial Nicolas Marchais, Spendesk, start-up en hyper-croissance, révolutionne son secteur dans une ambiance tout simplement extra…

Devenez acteurs de la transition énergétique avec NW Groupe !

Acteur engagé de la transition énergétique, NW Groupe propose des solutions innovantes de stockage d’électricité pour répondre efficacement aux besoins du réseau. Explications de Philippe Barbe, son Directeur du Développement.

Rejoignez Estin & Co et entrez chez « le spécialiste du conseil en stratégie » !

Estin & Co maintient un positionnement focalisé sur la stratégie. Rencontre avec Philippe Estin (X 07), Vice President chez Estin & Co.

NOBATEK/INEF4 : inventez les solutions du bâtiment de demain !

« Venez codévelopper avec les acteurs de la filière de la construction », assure Julien Szabla, Directeur administratif et financier de NOBATEK/ INEF4.

GTT, l’Excellence et l’innovation à la française

GTT doit son leadership à son innovation permanente. Un sujet qui passionne Anouar Kiassi, Digital & Information VP de l’entreprise.

AbbVie France : un parcours de santé sous le signe de l’innovation – L’interview d’Aurélie Andrieux-Bonneau

« Faites le pari de l’innovation thérapeutique », lance Aurélie Andrieux-Bonneau, Directrice des affaires publiques et de la communication d’AbbVie France

Grâce à Klépierre, le shopping vit une nouvelle ère – Interview de Hélène Salmon

À la charnière de l’immobilier et du commerce, Klépierre gère et exploite une centaine de centres commerciaux dans les grandes métropoles européennes. Focus.

Groupe Bel fait la part belle à la transformation digitale ! – Interview de Malika Mir

C’est une passionnée qui est à la tête de la DSI du Groupe Bel ! Depuis deux ans, Malika Mir, CIO de l’entreprise, participe à la transformation du groupe.