S’il existe une entreprise qui n’a pas peur des mutations, c’est bien Berger-Levrault. Pourquoi ? Parce qu’elle ne cesse de relever les défis depuis près de… 4 siècles ! Cap sur l’innovation avec Tugdual Le Bouar (X 90, ENS 97), son directeur Marketing Produit et membre du comité exécutif.

 

Comment adressez-vous les enjeux d’innovation actuels ?

Historiquement maison d’édition puis imprimeur, Berger-Levrault a su prendre le virage de l’informatique dans les années 80 pour devenir aujourd’hui le 10e éditeur de logiciels français. Nous faisons preuve d’une réelle appétence vis-à-vis des nouvelles technologies. 16 % de nos revenus sont ainsi alloués chaque année à la R&D. Aujourd’hui, notre cœur de métier repose sur l’édition de logiciels adressés à des collectivités et organisations confrontées à une triple problématique : règlementaire, business et numérique.

L’innovation jusque sur le champ de bataille d’Austerlitz Créée en 1676, Berger-Levrault compte parmi les 10 plus anciennes entreprises de France. L’imprimerie était alors le vecteur de diffusion de l’information avec un positionnement clair : servir les administrations locales et nationales. L’entreprise était ainsi sur le champ de bataille d’Austerlitz pour diffuser les informations à la Grande Armée grâce à son protocole innovant d’imprimerie portable.

Comment s’exprime cette innovation en interne ?

Notre système d’innovation s’appuie sur une trentaine des partenariats externes avec des universités en pointe et des laboratoires prestigieux comme l’INRIA, Télécom SudParis, LAAS… mais aussi internes à travers le BL Institut piloté par Milad Doueihi, un chercheur américain de renommée internationale, spécialisé sur l’impact de la transformation numérique sur les usages. Nous sommes l’un des rares acteurs à intégrer dans note mécanisme d’innovation les sujets philosophiques et sociologiques. La transformation va bien au-delà du simple angle technologique. Nous participons à faire évoluer la société. C’est cette approche sociétale qui m’a poussé à rejoindre Berger-Levrault avec l’ambition de développer une certaine culture de la donnée et de sa valorisation.

Quels enjeux s’ouvrent aux jeunes diplômé-e-s ?

Leur 1er défi sera de s’intégrer au sein d’une équipe potentiellement internationale. Nous sommes en effet présents également au Canada, en Espagne, en Asie et au Maroc. Pour nos collaborateurs, c’est clairement un changement de périmètre. Leur 2e mission sera d’acquérir la dimension métier et la compréhension de nos différents marchés. Cette compréhension du cœur de cible de l’entreprise est clé pour tout jeune talent et l’humilité est essentielle pour y parvenir. Les qualités humaines sont très appréciées à l’image de nos valeurs : dignité, bienveillance et renoncement. Nous cherchons de l’enthousiasme et de la créativité !

Comment peuvent-ils participer à l’innovation ?

Les jeunes sont aussi des citoyens qui arrivent avec leur aspiration à participer au progrès de la société, de l’environnement et du monde de manière générale. Cette volonté est fondamentale car elle est porteuse d’une vision nouvelle. À nous de leur donner la possibilité de s’exprimer sur ces sujets, ce que permet le management de proximité au sein d’une ETI comme la nôtre. Ils ont ici l’opportunité de travailler en mode agile, de passer d’une équipe à l’autre très facilement, d’exercer des responsabilités rapidement et d’évoluer en France mais aussi à l’international.

X-ENS, un parcours d’excellence et d’ouverture

« L’X m’a apporté un certain éclectisme et une vision large des sujets essentielle dans un poste de direction. L’ENS m’a permis de voir comment créer l’innovation grâce à une forte proximité et d’échanges avec tous les laboratoires – physique théorique, laser, chimie, physique de la matière molle… – et une grande liberté d’actions, d’initiatives. Cette liberté est indispensable pour favoriser la créativité et la recherche, et je la retrouve pleinement dans les BL Labs. »

« Berger-Levrault, c’est de l’enthousiasme au service du progrès et une dynamique au service de la société. »

Contact : tugdual.lebouar@berger-levrault.com

 

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.

Avec Michaël Jeremiasz, le handicap monte au filet

Quadruple médaillé paralympique, le tennisman français Michaël Jeremiasz fait de l’inclusion son cheval de bataille. Rencontre avec un champion qui conjugue sensibilisation et action

Allez droit au but avec Direct Assurance !

Comme l’explique son PDG Olivier Mariée, Direct Assurance, née du changement, s’adapte idéalement aux changements grâce à son agilité naturelle…

Notre top 5 des podcasts de l’été

Culture, humour, voyages, interviews… Ecoutez sans modération sur la plage, dans l’herbe ou partout où vous vous sentirez bien cet été, ces 5 podcasts, écoutés et approuvés par la rédaction.

« inwi, l’innovation au service de l’inclusion numérique »

Véritable challenger dans le secteur des télécoms au Maroc, inwi offre un environnement innovant et approprié pour développer les talents à l’ère digitale. Témoignage de Nadia Fassi-Fehri (X 90), Présidente Directrice Générale de inwi.

Le grand témoin – Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées

« En 2020, l’accès à l’emploi reste un de nos plus grands combats ». Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées revient sur les derniers engagements du gouvernement

[#PopTaCulture] Les Enfants loups, Ame et Yuki

Sarah Bousnina, responsable cinéma du Bureau des Arts d’ICN Business School, nous partage sa passion pour les animés et nous présente l’un de ses préférés : Les Enfants loups, Ame et Yuki.

[Sup vs Covid] Communication de crise mode d’emploi

Basculer en 100 % distanciel en moins de deux semaines : les grandes écoles et universités ont relevé le défi que le confinement leur a imposé ! Un défi pédagogique et technique qui n’aurait pas pu être tenu sans une communication de crise ultra efficace....