Communiqué de presse – Pour la 4è année consécutive, SUP’DE COM dévoile les résultats de son Baromètre national des métiers de la communication. Cette étude, menée entre janvier et mars 2016, a mobilisé au total 357 annonceurs et agences. Ce baromètre annuel est un outil essentiel pour les futurs professionnels du secteur de la communication dont il démontre la vitalité.

 

Des résultats très encourageants en matière de recrutement dans les milieux de la communication

Plus d’une entreprise sur deux embauche et ce sont les créations de poste qui ont le vent en poupe ; pour 57 % des recrutements il s’agit même de CDI. Une conjoncture très favorable pour l’emploi des jeunes qui souhaitent s’épanouir dans le secteur. Les embauches sont récentes, elles datent majoritairement de moins d’un an. Quant à leur typologie, ce sont des besoins dans les métiers du digital et de l’événementiel qui justifient prioritairement un recours à de nouveaux salariés.

Les recruteurs, à l’encontre des idées préconçues, laissent une réelle place à l’embauche de candidats débutants (de 1 à 3 ans d’expérience) et 67 % privilégient les profils généralistes.

recrutement com

Un outil profitable à la pédagogie actuelle de SUP’DE COM

Le Baromètre des métiers de la communication permet à SUP’DE COM d’avoir un panorama à date des exigences des recruteurs du secteur de la communication et ainsi d’améliorer l’employabilité de ses étudiants.

L’école dispense des enseignements liés aux attentes du monde professionnel pour former des experts de la communication stratégique. L’accent est porté sur une approche pragmatique,  le « Learning by doing » (apprendre par l’expérience) qui favorise l’action et les initiatives des étudiants. 

A la sortie de SUP’DE COM, 92 % des étudiants de Bac+5 trouvent leur premier emploi dans l’année.