Quelles sont les tendances du marché de l’emploi des jeunes diplômés de niveau Master ?

Voilà la question à laquelle nous répondons 3 fois par an depuis près de 7 ans. À l’occasion de cette 21ème édition, le baromètre EDHEC s’est associé à CADREMPLOI, premier site emploi privé pour les cadres et les dirigeants en France.


Si les entreprises ont recruté légèrement plus que leurs prévisions cet été, leurs intentions pour les prochains mois sont, elles, en baisse de près de 10 points.

Seules 61% affichent des projets de recrutement, ce qui est conforme aux résultats des éditions d’octobre depuis plusieurs années mais moins optimiste que les espoirs de reprise pour la fin de l’année. Les entreprises qui ont recruté cet été sont surtout moins nombreuses à avoir l’intention de poursuivre leurs recrutements dans les prochains mois.

C’est une nouvelle confirmation du fait que les recrutements de jeunes diplômés ne se font plus sous forme de pépinière et vivier mais uniquement en temps réel, parfaitement ajustés aux besoins.

En matière de profils, les entreprises qui recrutent uniquement des managers vont diminuer de 40 % à 34 % alors que celles qui recrutent des ingénieurs augmentent légèrement de 22 % à 25%. Les intentions de recrutement dans les fonctions commerciales, audit et logistique/achat sont en progression alors que les prévisions dans les fonctions financières et marketing/communication baissent.

La totalité des entreprises interrogées recruteront en France mais elles ne sont plus que 20 % à avoir l’intention de recruter à l’étranger au prochain trimestre. Cette diminution des intentions d’embauche à l’étranger affecte l’ensemble des régions du Monde et en particulier l’Europe et l’Asie.

Heureusement, 95 % des entreprises vont poursuivre leurs relations avec l’enseignement supérieur et c’est un signe encourageant d’investissement pour des périodes de recrutement plus favorables à l’avenir.