Plus de mille chercheurs, près d’un brevet déposé par jour, 265 millions d’euros de budget d’innovation… Au sein d’Air Liquide, l’innovation est créatrice de valeur et un levier de croissance permanent. François Darchis (Mines ParisTech 76), Air Liquide, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif, témoigne de cet esprit créatif qui anime le groupe.

François Darchis (Mines ParisTech 76), Air Liquide, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif

François Darchis (Mines ParisTech 76), Air Liquide, Directeur de la Société, membre du Comité Exécutif

Comment donnez-vous l’impulsion vers une innovation constante ?
Mon poste recouvre un large spectre de missions mais toutes ont un dénominateur commun : préparer l’avenir. Nous anime un appétit permanent pour comprendre l’évolution de nos marchés et celle de nos métiers : nous devons nous réinventer sans cesse. Dans ce nouveau monde globalisé et ouvert, on existe parce qu’on est agile, plus du tout que parce qu’on est gros ! Ma mission est de quatre ordres : imaginer les usages de demain, rassembler les compétences techniques et managériales requises, contrôler les financements, assurer la mise sur le marché. Mes marqueurs de succès : découvrir les premiers les nouveaux marchés, déployer les nouvelles offres avec efficacité, être reconnus par nos clients comme innovant.

 

« Tel Janus, Air Liquide considère avec le même intérêt ses fondations solides acquises depuis plus de 100 ans et son avenir pour les décades qui viennent. »

Quels sont les enjeux liés à ces nouveaux usages ?
Tout d’abord qu’appelle-t-on les « nouveaux usages » ? En premier lieu, une bonne partie de l’humanité est devenue exigeante, pressée, curieuse. Connectés entre nous, entourés d’objets connectés, nous sommes individus et aussi tribus, communautés. En second lieu, en 2030, 80 % de la population mondiale sera urbaine, ce qui n’est pas sans incidence sur la gestion des ressources au sens large : énergie, eau, santé, transport, information… D’où une nouvelle ère de croissance en croisant ce deux facteurs. Notamment pour nous, Air Liquide, groupe mondial, scientifique, technologue, investisseur et opérationnel. Les usages de demain se préparent dès aujourd’hui et ils sont un excellent « guide d’onde » pour renouveler et moderniser notre politique de l’innovation. A coté de notre réseau de centres de Recherche (France, Allemagne, US, Chine et Japon) et de nos 80 Pays où nous opérons, nous avons créé trois nouvelles structures d’innovation :
- i-Lab (« i » comme innovation), pour imaginer le nouveau monde ; des sociologues, économistes ont été recrutés pour travailler avec les ingénieurs.
- ALIAD, une structure d’investissement dans les start-ups innovantes.
– aB&T (comme réseau mondial « advanced Business & Technologies »), petites sociétés opérant rapidement à la conquête des nouveaux marchés.

 

Une source d’opportunités multiples pour les jeunes diplômés…
Ces nouvelles structures leur ouvrent de nombreuses portes, notamment à l’international. Aujourd’hui, le terrain de jeu, c’est le monde. Ils doivent y faire preuve d’ouverture d’esprit, de curiosité et d’une réelle envie d’entreprendre. Chez Air Liquide, nous recherchons sans cesse de nouveaux talents qui témoignent d’un véritable appétit pour l’innovation. En ce qui me concerne, entré dans le groupe en 1981, je n’ai jamais fait le même métier plus de deux ans ! C’est cette diversité qui nous permet de nous inscrire dans le long terme.

 

Du Trophée des inventeurs au Solar Decathlon
Au sein d’Air Liquide, les inventeurs sont autant valorisés que leurs inventions. A cet effet, une rémunération leur est versée 5 à 10 ans après leur invention, selon les performances de l’invention sur le marché. Objectifs : pousser la rupture, favoriser l’esprit d’entreprendre. « Nous avons soutenu également le concours universitaire international d’architecture durable, Solar Decathlon. Nouveauté, cette année à Versailles, nous avons mis à disposition des visiteurs les premiers vélos à hydrogène. Ils ont été emballés, certains nous ont même demandé où les acheter ! » Une véritable révolution dans les solutions de mobilité durable. Rendez-vous dans les années à venir… à bicyclette.

 

Chiffres clés
• CA 2013 : plus de 15 milliards d’euros, 23 % en Amériques, 51 % en Europe, 3 % en Moyen Orient & Afrique, 23 % en Asie-Pacifique
• Plus de 50 000 collaborateurs, dont 6 200 dédiés à l’innovation
400 000 actionnaires individuels
• Présence mondiale dans 80 pays
• Plus d’1 million de clients dans le monde
• Plus d’1 million de patients pris en charge à domicile

 

VC