Au cœur des transformations actuelles, le Groupe SNEF concilie la logique économique avec le respect de la personne et la préservation de l’environnement. Ses valeurs ont tout de suite séduit Thomas Charpentier (CentraleSupélec 11), aujourd’hui directeur de l’agence du Havre.

 

Le Groupe SNEF, véritable booster de carrière ?

J’en suis un bel exemple. J’ai commencé en tant que chiffreur pendant neuf mois. Un métier qui permet de découvrir la diversité des prestations proposées par le Groupe SNEF, de l’instrumentation à l’électricité en passant par l’automatisme. Le Groupe m’a ensuite très rapidement fait confiance pour reprendre un projet important : l’EPR de Flamanville, puis en me confiant la direction de l’agence du Havre après moins de trois ans au sein du Groupe.

Une expérience rendue possible grâce à l’accompagnement qu’offre le Groupe ?

Nous pouvons bénéficier de l’Université SNEF qui propose de nombreuses formations. J’ai par exemple suivi un parcours managérial qui m’a donné les armes nécessaires pour reprendre la direction de l’agence du Havre. Mais cet accompagnement se ressent également au quotidien, aux côtés de collaborateurs plus expérimentés qui n’hésitent pas à aider les nouveaux venus. C’est d’ailleurs grâce à l’expérience transmise par un collaborateur senior que j’ai pu appréhender le projet important de l’EPR de Flamanville.

SNEF mise avant tout sur l’engagement, une valeur qui fait écho à votre parcours dans l’associatif ?

Pendant mes études, je voulais m’ouvrir à d’autres horizons et cultures. Une fois mon diplôme en poche, je suis parti en volontariat en forêt Amazonienne au Pérou. J’ai ensuite rejoint l’association diocésaine du Havre. Ces deux expériences ont été guidées par la volonté d’être au service. Je retrouve cette valeur au sein du Groupe SNEF, au service de ses clients.

Un projet sympa sur lequel SNEF travaille aujourd’hui ?

Le parc éolien offshore au large de Fécamp. Pour l’instant le Groupe s’est occupé du chiffrage de ce projet qui n’a toujours pas été attribué. Un chantier inédit en France et dont l’envergure est impressionnante : il faut équiper ce parc de près de 83 éoliennes ! Le petit plus du projet ? On y retrouve l’identité première du Groupe qui menait uniquement, à sa création, des projets pour la Marine.

Les qualités du jeune CentraleSupélec qui vous accompagnera dans ce projet ?

Nous recrutons de nombreux diplômés de l’école. Nous savons qu’ils ont une excellente base technique, une importante force de travail et de très bonnes connaissances en culture générale. Nous cherchons trois soft skills avant tout :
L’audace. Il faut avoir la gagne pour remporter des marchés et satisfaire nos clients.
La curiosité. Notre métier offre de nombreuses opportunités, démultipliées par l’arrivée des nouvelles technologies et des IoT. Pour se développer, il faut être curieux et innovant.
La capacité à comprendre le client et à toujours trouver la solution adaptée à son besoin.

Votre conseil aux jeunes diplômés de CentraleSupélec ? Votre formation n’est jamais finie. L’école vous confère des atouts, des capacités et des connaissances, mais vous continuez à apprendre tout au long de votre carrière grâce à vos clients et collaborateurs. Alors armez-vous d’une grande curiosité !

Groupe SNEF : Né en 1905 / 12 000 collaborateurs / CA 2018 : 1,4 Md€ / Présent en France, Europe de l’Est, Afrique et Amérique latine

 

Contact : thomas.charpentier@snef.fr

 

StopCovid : les questions que vous vous posez

A partir du 2 juin 2020, le gouvernement français mettra en place l’application mobile StopCovid qui signalera à ses utilisateurs un contact éventuel avec une personne contaminée par le Covid-19.

Les Millennials s’engagent : la preuve sur le terrain

Service Civique, V.I.E. & co : les jeunes français sont au taquet pour se mettre au service des autres tout en gagnant en compétences professionnelles. La preuve !

Le doute : l’arme fatale contre les fake news

Les fake news vous envahissent ? Faites place au doute et célébrez l’esprit critique

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

[La gueule de l’emploi] Les soft skills à maîtriser pour être recruté à coup sûr

62 % des dirigeants et managers sont prêts à recruter principalement sur la base des soft skills. Alors plus question de négliger ses « compétences douces » quand on cherche un job

Avec AKKA Technologies, passez le cap du handicap

AKKA Technologies a fêté en 2019 les 10 ans de sa politique d’inclusion des personnes en situation de handicap. Bilan.

La Banque Postale : les bons comptes font les belles réussites !

Pour Perrine Kaltwasser, Directeur des risques groupe, la finance est un secteur riche en opportunités pour les jeunes diplômés. A vous de les saisir !

QI, QE, QC, QD : tout n’est donc qu’une histoire de Q ?

Quotient intellectuel (QI), quotient émotionnel (QE), quotient de conscience (QC) et même quotient digital (QD) : les nouveaux indicateurs chouchous des recruteurs ?

Sport VS Covid : le match

Comment se portent les métiers du sport en période de crise sanitaire et économique ? C’était l’objet de la table ronde de La Sports Management School sur BeSport.

Reconversion professionnelle : ils ont osé !

C’est décidé, ils ont changé de vie ! Découvrez trois témoignages d’étudiants qui ont décidé de changer leur avenir professionnel.