« Vous voulez réaliser des projets qui auront un impact concret sur la vie quotidienne des gens ? Venez les construire chez nous ! », lancent de concert Emilie de Possesse (EDHEC BS 01), Responsables des activités technologiques d’Accenture et Laurent de Cock, DRH. Avis aux intrapreneurs : ici vous prenez la main sur le business !

 

Ambassadeurs de l’innovation. C’est ainsi que se définit Emilie de Possesse, Responsables des activités technologiques chez Accenture. « Depuis 18 ans, je ressens la même émulation. Les collaborateurs croulent sous l’innovation, nous avons des publications tous les jours, des prototypes et tests de nouvelles technologies, des laboratoires de recherche appliquée et l’apprentissage est continu. Pour un curieux, c’est le paradis ! ». Laurent de Cock, DRH France, Benelux, Île Maurice et Maroc, confirme que l’innovation est l’un des atouts clé du rayonnement de l’entreprise. « Chaque entité utilise les technologies de pointe et nous avons ouvert de nouveaux centres de recherche. Nos salles de formation connectées permettent aux collaborateurs d’interagir dans le monde entier. Chacun dispose en moyenne de 46h de formation par an. »

 

L’IT au sommet

Des arguments de poids pour attirer les jeunes talents. Car chez Accenture le jeune diplômé est coaché, formé et plongé sur le terrain. « C’est la meilleure façon d’apprendre, assure Emilie de Possesse, mais il doit savoir bien faire ce qu’on lui demande car on touche systématiquement aux nouvelles technologies. D’ailleurs, chez nous, l’IT n’est pas considérée comme une fonction support. Elle est au cœur de toutes les problématiques métiers fonctionnelles comme la RH, finance, achat, logistique, mais également autour des secteurs industriels comme la santé, la transition énergétique, le transport de demain, l’expérience client, la banque et l’assurance… Il y a tout à réinventer avec la révolution digitale. Les nouvelles technologies permettent d’accélérer la manière dont on opère. »

 

Cap sur le team mix !

Et la bonne nouvelle, c’est qu’Accenture recrute en permanence, notamment dans les métiers de la data, (ERP), de l’intelligence artificielle et de la cyber sécurité. « Notre règle d’or ? Le mixage des profils qu’ils viennent d’écoles de commerce ou d’ingénieurs, mais aussi des designers ou des journalistes, cela donne des équipes pluridisciplinaires fantastiques ! D’ailleurs, le modèle de management n’est plus hiérarchique, mais horizontal. Nous sommes dans une logique de tribus plus que de pyramide. » Même conviction pour Laurent de Cock. « La diversité est essentielle pour l’innovation. C’est ce qui nous donne la capacité à co-construire avec nos clients. »

 

Le sens comme moteur

Véritable boosteuse de talents, Emilie de Possesse, est d’une grande bienveillance avec la nouvelle génération qui arrive sur le marché de l’emploi. « L’époque des bons petits soldats est révolue. Nous sommes face à des jeunes pragmatiques, épris d’authenticité et de conviction, qui, pour se donner à fond, ont besoin de comprendre le pourquoi des choses. Leur énergie est alors démultipliée. » Un engouement partagé par Laurent de Cock. « À l’heure où le monde évolue et les valeurs se rebousculent, ils impulsent une énergie créative et ont un réel impact sur le business, les personnes et l’entreprise. »

#Confinement

Si l’annonce du confinement en a surpris plus d’un, Accenture a réagi à la vitesse de l’éclair. « En trois jours, la majorité des collaborateurs étaient en télétravail, indique Laurent de Cock. Rien d’étonnant à cela, nous sommes au taquet sur le sujet depuis dix ans déjà.  Notre credo ? La proximité digitale via des contacts réguliers et des moments sociaux virtuels. » Une réactivité qui concerne aussi les recrutements. « Je fais beaucoup d’entretiens virtuels, assure Emilie de Possesse. Les candidats sont plus ouverts et moins stressés qu’en face-à-face car ils sont chez eux, dans leur élément. »

Les conseils en or massif du RH 

« Soyez curieux et développez votre réseau, lance Laurent de Cock aux jeunes diplômés. Être ouvert d’esprit, c’est crucial car le changement devient la nouvelle norme. Ceux qui feront la différence seront capables d’intégrer que cette dimension de changement est devenue une routine. J’insiste aussi sur l’intelligence émotionnelle. Avoir de l’ambition c’est bien, mais rien ne remplace l’humilité. Cela suppose de faire preuve d’empathie et d’écouter les autres. D’où la recherche de profils différents, à l’aise dans les contacts sociaux, qui ont envie d’apprendre, de se développer en fuyant la routine. La clé ? Restez vous-même. Rien de mieux que l’authenticité pour nous plaire. »

L’EDHEC BS d’Emilie de Possesse

« J’ai passé mes plus belles années sur le campus de Nice où j’ai appris à développer mon attrait pour l’entreprenariat. La preuve ? J’agit en vrai agent du changement chez Accenture. Outre la finance et la technologie qui étaient très pointues, j’y ai appris à tisser un réseau. Mention spéciale pour ma dernière année de MBA passée à l’Indian Institute of Management Bangalore en Inde. Je suis d’ailleurs restée un an dans le pays au lieu des quelques mois prévus. J’y ai gagné en maturité et appris à me débrouiller seule en toutes circonstances. Aujourd’hui encore, cette expérience me permet d’avoir du recul sur les événements, d’être réactive et d’exprimer mon leadership, notamment dans les moments de crise comme aujourd’hui dans le respect de la diversité et de l’inclusion. »

 

Témoignages

Astrid Boutroux,  26 ans, Consultante Ressources France chez Accenture « Après un Master 2 Conseil et Management Stratégique International de l’École de la Sorbonne, j’ai fait un Stage chez Accenture puis j’ai enchaîné en CDI en tant que consultante Ressources. J‘ai intégré l’entité « Talent & Organisation » qui traite de la conduite du changement dans les entreprises. Outre le côté humain et bienveillant des collaborateurs, ce qui me stimule, c’est la richesse de la formation aux côtés de managers de proximité qui nous boostent par leur apport méthodologique. J’apprécie aussi le portefeuille de contacts au sein de l’entreprise et l’écosystème très riche. Ici, l’apprentissage est permanent ! »

Axel Ramponi, 24 ans, Senior Consultant chez Accenture Strategy « J’ai intégré Accenture Interactive en 2017 pour deux années d’alternance. Je voulais faire du conseil pour travailler sur des projets dynamiques et développer mon réseau. Puis, j’ai rejoint Accenture Strategy en CDI et j’ai été promu Senior Consultant à la fin de l’année dernière. J’aime travailler sur plein de sujets différents et me sentir un peu « couteau suisse » ! On part souvent de la feuille blanche et c’est à nous de construire notre projet et de prendre en main le business. J’ai beaucoup d’autonomie et une grande flexibilité dans mon travail. J’ai déjà travaillé sur une quinzaine de projets : la transformation digitale, la valeur d’un assistant virtuel, la définition d’un customer support…. »

Chiffres Clés Accenture France : 7 000 collaborateurs / 5 bureaux : Paris, Nantes, Lyon, Toulouse, Sophia / 1 500 recrutements par an / N°1 au classement Thomson-Reuters 2018 / 2019 des entreprises les plus diverses et inclusives au niveau mondiale

 

Contacts : laurent.de.cock@accenture.com

emilie.de.possesse@accenture.com

Cdiscount « Parce que chacun est différent, nous avons besoin de tous les talents »

De la startup bordelaise au leader français du e-commerce, l’entreprise n’a jamais perdu ses valeurs d’inclusion et de diversité.

Faites la paix économique, pas la guerre !

La paix économique : autre regard sur le monde du business. Mais quel rôle les top managers ont-ils à jouer dans la diffusion de ce nouvel avenir économique ?

Le management interculturel en questions

Alors que l’interculturalité est devenu un must-have pour la quasi-totalité des entreprises, comment le management interculturel peut-il s’adapter dans le monde d’après.

Checkout.com : challengez la Data !

« Vous êtes passionnés de Data et créatifs, bienvenus chez nous ! » assure Valentin Vincendon, VP Business Intelligence at Checkout.com

Bollé Brands : l’excellence du sport designé en France

La technologie, l’ergonomie et le design des produits de Bollé Brands ont été testés et approuvés par les plus grands sportifs !

Europorte : un train d’avance dans l’innovation !

Nommé directeur général d’Europorte, opérateur privé de fret ferroviaire français, en juillet 2020, Raphaël Doutrebente nous parle de ces projets pour l’entreprise.

Managers intermédiaires : alliés ou challengers du DG ?

Entre top managers et collaborateurs, entre reporting et animation d’équipe, les managers intermédiaires sont entre le marteau et l’enclume. Comment redorer la fonction ?

KNEIP Hugues Delcourt : « Dans la finance, apprenez à oser ! »

Président de Kneip depuis le début de l’année et ex-CEO de BIL, banque internationale à Luxembourg, Hugues Delcourt connait très bien le secteur de la finance. Il nous parle de son parcours et de sa vision du management. Rencontre.

L’holacratie c’est la vie ?

L’heure est à la prise de décision collective. Mais les top managers sont-ils prêts à partager le pouvoir ? Et leurs collaborateurs, sont-ils partants pour y prendre part ?

Le manager résilient : le meilleur boss du monde d’après ?

La résilience ou l’art de résister aux chocs. Un must-have pour les managers au plein cœur du post-Covid. Mais comment muter en quelques mois en dirigeant résilient ?