3 secrets pour devenir une star de la scène avec Musical ESSEC

Musical ESSEC

Chaque année, l’association semi-professionnelle Musical ESSEC crée une comédie musicale originale. Les étudiants, souvent amateurs en chant, danse, théâtre et musique montent sur la scène d’une grande salle parisienne pour jouer un spectacle de presque 2 heures devant près de 1 000 personnes. Comment est-ce possible ? Quelle est la recette pour faire d’amateurs des bêtes de scène ? Musical vous dévoile quelques secrets pour que la troupe démarre bien l’année !

Première étape : la motivation

Dès le début, l’association Musical de l’ESSEC détecte la motivation des candidats. Cela est primordial car peu de personnes peuvent tenir six mois de répétitions sans un minimum de détermination. Durant tout le mois de septembre, des afterworks sont organisés et quatre ateliers sont planifiés afin de permettre aux futurs candidats de s’essayer dans les différentes disciplines que sont la danse, le chant et le théâtre. Les musiciens sont également accueillis pour découvrir l’orchestre, partie intégrante de l’association. Ils sont totalement immergés dans l’ambiance de l’association et peuvent se projeter en tant que futurs membres. Enfin, des auditions sont organisées fin septembre. Pour la troupe, les candidats doivent choisir deux chansons, une à chanter en karaoké et une autre a capella. Ils doivent également danser sur une chorégraphie imposée et jouer un monologue issu d’une pièce de théâtre ou d’un film. La barre est haute mais cela permet d’éliminer dès le départ les personnes moins motivées. Chaque candidat passe ensuite devant les membres du bureau de l’association et après trois jours d’auditions, les choix sont révélés !

Deuxième étape : une forte cohésion entre les membres de l’association Musical ESSEC

Après avoir réalisé les auditions et choisi les personnes qui correspondent le mieux à la troupe et à l’orchestre, il est important de créer du lien, afin que le travail effectué pour monter le spectacle se fasse dans les meilleures conditions. Il est donc primordial de faire connaissance. Cela est vrai pour les acteurs entre eux, mais aussi pour les musiciens. L’année commence ainsi officiellement avec le Week-End d’Intégration Musical (WEIM) ! Un vendredi soir de novembre, répartis dans des voitures, tous les membres de l’association partent pour deux jours intenses direction la Normandie. Au programme : jeux, repas, soirées endiablées, sortie à Étretat ou encore révélation du synopsis et des personnages de la pièce ! Nous comptons toujours une soixantaine de personnes, car outre la cinquantaine de personnes que représentent le bureau, la troupe et l’orchestre, les alumni reviennent avec plaisir rencontrer les futures stars de Musical.

Troisième étape : de nombreuses heures de répétitions

Cependant, même si ces amitiés permettent une meilleure cohésion et davantage d’enthousiasme, ce n’est pas le seul ingrédient pour faire de nos amateurs des talents semi-professionnels. Seules les répétitions permettent cela ! Trois heures chaque lundi et mercredi soir, et quatorze heures un week-end sur deux : Musical c’est aussi du travail. Un travail qui paye car moins d’un mois après le début des répétitions, la troupe et l’orchestre maîtrisent déjà un dixième de la comédie musicale finale.

En savoir plus sur Musical ESSEC

Site / Instagram

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter