X-MicroFinance, ou XMF, est une association étudiante de l’Ecole polytechnique créée en octobre 2006. Le but initial était de mener nous-mêmes, en tant qu’étudiants, notre campagne de microcrédit au Guatemala l’été, en levant des fonds tout au long de l’année scolaire. Si aujourd’hui encore, l’institut de micro-finance guatémaltèque représente la part la plus importante de notre activité, nous n’avons de cesse de croître et de nous diversifier.

 

L’équipe XMF de la campagne 2012

L’équipe XMF de la campagne 2012

Financement
La campagne d’été au Guatemala reste le cœur de notre action. Elle a pris de plus en plus d’importance au fil du temps : en 2007, 4 100 € furent prêtés à 70 bénéficiaires, pour arriver aujourd’hui aux chiffres de 60 000 € pour 382 emprunteurs ! En ce sens, XMF est l’une des plus grosses associations étudiantes de microcrédit. Nous augmentons nos fonds à l’aide de subventions d’associations (X-Forum), de dons (Fondation SERVIR) et de partenariats avec des entreprises (Société Générale, Nomura) à qui nous offrons de venir se présenter sur le campus. Cette réussite tient entre autres au fait que le taux de remboursement est très élevé (90 % en 2012 !) ce qui permet de réinvestir l’année suivante : nos partenaires nous font confiance sur la gestion de cet argent sur le long terme.

 

Mode d’action
Au mois d’avril, nous recrutons et formons les élèves de première année tout juste rentrés de stage. Ils partent par groupes de 3 ou 4, durant 3 semaines, avec la lourde responsabilité d’attribuer judicieusement pour 10 000 € de prêts chacun (le bon remboursement futur dépend de leur choix présent). Ils sont accompagnés dans cette tâche par nos 3 employés et par 2 présidents d’associations œuvrant pour le développement Maya. Tous font partie de la population maya et suivent tout au long de l’année le bon remboursement des prêts effectués l’été précédent. Sans eux, rien ne serait possible : ils parlent le Quiché ou le Mam (il y a plus de 22 dialectes locaux au Guatemala), savent où nous conduire et connaissent personnellement les familles.

 

Développement
Notre croissance rapide nous permet de mener en parallèle de nombreuses initiatives pour promouvoir la micro-finance et d’améliorer notre performance sociale. Voici quelques-uns des projets en cours d’installation :
– L’ouverture aux écoles du campus Paris-Saclay (ENSTA et Institut d’Optique) : quelques places seront ouvertes pour partir cet été.
– La revente en France de la production textile de certains de nos bénéficiaires qui en retirent d’importants bénéfices.
– La mesure du niveau de vie des bénéficiaires à l’aide du Poverty Assessment Tool (PAT) : ce questionnaire développé par une ONG nous permettra de mesurer notre impact à long terme sur la richesse des emprunteurs.
– La redirection bancaire : la micro-finance s’adressant à des personnes exclues du système bancaire traditionnel, notre but à long terme est de leur permettre de s’y insérer en commençant par l’ouverture d’un compte par exemple.

 

XMF au Maroc
A l’initiative d’élèves marocains de l’école, nous avons créé en 2012 une action au Maroc en parallèle de cette campagne. Quatre étudiants sont partis conseiller un institut de micro-finance local : mise à jour du site internet, amélioration de la visibilité internationale, communication sur le microcrédit auprès de la population (émissions de radio), etc. L’expérience sera renouvelée en 2013 car elle nous permet de diversifier notre action, au-delà de la seule pratique du micro-crédit.