Pionnier et leader du coffret cadeau en France, Wonderbox est une entreprise de passionnés vivant leur travail comme une aventure et visant un but unique : la satisfaction du client. Rencontre avec Bertile Burel (IEP Paris, 96, DESS Dauphine, 99), sa cofondatrice…

Bertile Burel (IEP Paris, 96, DESS Dauphine, 99), cofondatrice de wonderbox

Bertile Burel (IEP Paris, 96, DESS Dauphine, 99), cofondatrice de wonderbox

Pouvez-vous nous résumer l’aventure Wonderbox et nous dire sur quelle stratégie elle se fonde ?
Je rentrais d’un long voyage de noces, nous étions juste avant Noël et il me fallait trouver 17 cadeaux… Mais rien ne me faisait vraiment envie et j’ai réalisé que ce que j’aurais préféré partager, c’étaient des expériences fortes : une séance de rafting, un vol en hélicoptère, des activités riches en émotions comme celles vécues durant ce voyage! Il existait en Angleterre une entreprise commercialisant des sauts en chute libre en coffrets cadeaux. Avec James, mon associé, nous avons décidé de creuser le concept et de l’élargir, et nous avons commercialisé nos premiers coffrets sur le web. Le 8 décembre 2004, notre site voyait le jour. Les premières années ont été difficiles, tout comme la percée dans la grande distribution, où le coffret était vu comme un ovni qui n’avait pas véritablement sa place. Par chance, CD et DVD ont commencé à moins se vendre et de la place s’est libérée en rayon… 11 ans plus tard, nous avons vendu 2,1 millions de coffrets l’an passé, sommes implantés en Espagne, Italie, Suisse, Belgique et réalisons un CA de 167 M€.
Quant à notre stratégie, elle se résume en deux mots : qualité (les meilleurs prestataires, toujours) et innovation : nous ne nous sommes jamais privés de lancer les trucs les plus fous, comme ces « Nuits insolites » qui, après quelques semaines, réalisaient 20 % des ventes. Dernier credo, enfin : la méthode japonaise de l’amélioration continue dite « kaysen ». En 11 ans, nous en sommes à notre dixième charte graphique !

 

“ Réalisez vos rêves !!! ”

Pourriez-vous nous résumer votre parcours et nous expliquer en quoi consiste aujourd’hui votre rôle à la tête de l’entreprise ?
J’avais travaillé aux Etats-Unis comme commerciale, puis responsable d’une filiale pour les logiciels Wizart avant de revenir m’occuper, en France, de business développement chez TPS (Télévision Par Satellite). Puis je me suis mariée et la grande aventure Wonderbox s’est proposée. Aujourd’hui, ma mission consiste essentiellement à superviser le marketing et à jouer les pompiers, traitant tous les points chauds qui peuvent se proposer. Et il n’en manque pas ! Enfin, il faut savoir prendre le temps de préparer l’avenir. C’est toute la difficulté et l’intérêt du travail de dirigeant : être à la fois dans l’urgence et le temps long ; à partir de signaux faibles, détecter ce qui ne fonctionne pas bien dans l’existant (lançant alors ce que nous appelons une « opération parachute » pour descendre au plus profond de la problématique et la régler) et détecter également d’autres signaux, tout aussi discrets, qui permettent de sentir comment le marché va évoluer dans les années à venir.

 

Quels métiers propose votre entreprise et en quoi rejoindre aujourd’hui Wonderbox représente- t-il une magnifique opportunité professionnelle ?
Nous recrutons principalement dans tout ce qui est commercial, le relationnel avec les partenaires et le développement web, sans oublier la logistique et les fonctions support. Nous vendons de l’aventure et du plaisir et vu le temps passé au travail, l’idée est que nos collaborateurs partagent cet esprit d’aventure et viennent travailler avec entrain ! D’où notre ADN :
A pour Aventure (imaginer, essayer, profiter : chaque employé dispose par exemple de 500 €/an pour tester les activités et on n’oublie jamais de fêter nos réussites). D pour Dépassement de soi (chacun donne le meilleur de lui-même) et N pour notre chère iNNovation.

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat ?
Just do it ! Tant de gens en parlent et si peu le font : c’est dur, bien sûr, mais c’est aussi extrêmement enrichissant. Ensuite, travaillez énormément et, enfin : écoutez vos clients. Quoi qu’on vous ait appris à l’école, ce sont, au final, toujours eux qui ont raison.

 

JB

 

Contact mail : recrutement@wonderbox.fr