Etre femme, mère, épouse et avoir une carrière professionnelle est encore un défi, une équation difficile à résoudre, qui nécessite de se préparer à l’avance. Les statistiques démontrent que des inégalités existent à l’embauche, sur les salaires et sur l’obtention de poste à responsabilités. C’est pourquoi, l’association WoMines de l’école des Mines de Saint-Etienne a été créée. Son but est de promouvoir la place de la femme ingénieure dans le monde du travail, en sensibilisant les étudiants aux inégalités hommes/femmes, en apprenant à réagir face à ces problèmes en entreprise et en donnant confiance en une double réussite professionnelle et familiale.


Créée depuis seulement deux ans, l’association a vite su se développer et innover. Grâce au concours Challenges Citoyens 2013, l’entreprise CGI Business Consulting l’a récompensée par le titre de lauréat de la catégorie égalité homme/femme le 21 mars dernier.Pour parvenir à ses fins, WoMines a mis en place plusieurs actions. Tout d’abord, elle organise des conférences autour du thème central des femmes ingénieures et propose des cours de coaching. De plus, l’association a créé un réseau de femmes ingénieures, ainsi chaque étudiante qui le souhaite, peut avoir une marraine diplômée ingénieur civil des Mines de Saint-Etienne qui lui apporte des conseils sur la vie professionnelle et sur la meilleure manière de conjuguer carrière et vie personnelle. Nous avons commencé cette approche il y a moins d’un an, aujourd’hui, l’association compte une trentaine de marrainages. Ce réseau a connu un premier évènement le 26 janvier 2013, la conférence « Etre une femme Ingénieure » qui avait permis aux anciennes élèves de rencontrer leurs filleules mais aussi de revenir sur leurs carrières professionnelles en tant que femme ingénieure. CGI Business Consulting avait déjà soutenu WoMines sur cette action et avait permis à cet évènement de voir le jour. Avec les 2500 euros de CGI Business Consulting et la nouvelle équipe 2013, WoMines voit plus grand. Sa volonté d’organiser des cours de coaching pour les étudiantes va se concrétiser courant avril. Ainsi, des professionnelles leurs permettront d’être plus à l’aise en entretien de recrutement, lors d’un discours en public ou tout simplement lors d’une brève présentation d’elles-mêmes. L’association souhaite aussi étendre ses actions aux autres écoles des Mines, ainsi qu’aux écoles d’ingénieurs de Rhône-Alpes.

 

Julie Boyer, marraine WoMines, consultante chez CGI Business Consulting revient sur l’évènement « Etre une femme ingénieure » le 26 janvier.
Pourquoi avez-vous choisi de venir ?
« C’était important pour moi de garder un lien avec l’école et surtout de pouvoir mettre à profit mon expérience pour les futures diplômées. La vie étudiante n’est pas si éloignée pour moi, je pense être assez sensible et consciente des questions que l’on peut se poser aujourd’hui avant d’aborder le monde du travail. »
Qu’attendiez-vous de cette journée ?
« Un réel échange avec la génération actuelle mais aussi avec les autres anciennes. J’étais assez curieuse de leur devenir, de leur témoignage sur la part accordée à la vie familiale et à la vie professionnelle, commentelles avaient réussi à concilier carrière et vie privée. »
Qu’est-ce que cette journée vous a apporté ?
« J’ai trouvé les échanges et témoignages extrêmement enrichissants. Cela a peut-être permis de briser des clichés, de rassurer certaines futures ingénieures. »

 

 

Contacts :
Présidente : Emmanuelle Salle – emmanuelle.salle@etu.emse.fr
Responsable partenariats : Gabrielle Ménard – gabrielle.menard@etu.emse.fr
Facebook : https://www.facebook.com/WoMines
LinkedIn : Groupe WoMines