Entré en 1996 en stage au sein de la filiale française du groupe japonais bien connu pour ses PC, William Biotteau, diplômé de l’ISG en gestion et finance, a multiplié les expériences dans la société. Aujourd’hui Directeur de la Business Unit PC B2B, rattaché directement au Vice-Président Europe, ce dernier fait le point sur son parcours.

 

William Biotteau, diplômé de l’ISG en gestion et finance Directeur de la Business Unit PC B2B, rattaché directement au Vice-Président Europe

William Biotteau, diplômé de l’ISG en gestion et finance Directeur de la Business Unit PC B2B, rattaché directement au Vice-Président Europe

 

Pourquoi avoir décidé de faire carrière chez Toshiba ?
Une phrase de l’ISG reste gravée dans ma mémoire : « Choisissez bien votre stage car vous avez 70 % de chances d’intégrer l’entreprise in fine. » Mon parti pris s’est révélé être le bon puisque je suis resté fidèle à Toshiba depuis 19 ans. Bien qu’on ait tenté de me débaucher, l’autonomie que l’on m’a octroyée, la confiance que l’on m’a accordée, la diversité des postes que l’on m’a proposée ici, m’ont toujours retenu. J’ai d’abord fait mes armes dans les métiers du marketing entre 1996 et 2002, pour évoluer ensuite vers la vente sur une mission alliant management et terrain. Enfin, on m’a nommé à un poste de direction de Business Units, d’abord sur le B2C, et depuis 2014 au B2B. J’ai travaillé dur en sachant apporter ma vision et mon énergie dans une politique constante de conduite du changement, cependant je ne suis pas arrivé là seul. J’ai eu la chance d’être coaché, aspiré vers le haut et encouragé par la bienveillance des gens qui m’entouraient.

 

« Chez Toshiba Systèmes France,
les stagiaires
comptent »

Quelles responsabilités vous incombent aujourd’hui ?
En tant que Directeur de Business Unit PC B2B, j’orchestre une équipe de 31 personnes réparties entre la vente et le marketing, en France et en Italie, avec l’objectif final de générer du profit. Nous définissions notre stratégie produits, nos plans de communication ciblée et notre approche commerciale par typologie de clients… Dans notre secteur d’activités la chaîne de distribution se compose de trois niveaux : les grossistes, les revendeurs et les clients finaux. Si c’est avec les grossistes que nous traitons, il est primordial de faire la promotion de nos produits à chaque maillon de la chaîne. Notre filiale française étant reconnue pour ses best practices en matière d’animation de réseau de distribution, j’ai pris en parallèle la tête d’une entité mise en place pour mutualiser et uniformiser les outils et processus entre tous les pays européens, afin de gagner en efficacité.

 

Quels enjeux définissent votre mission ?
Toshiba a pris la décision d’arrêter le segment trop concurrentiel du B2C, qui n’était plus rentable et dans lequel nous ne nous retrouvions plus. Dans un contexte sensible pour le siège du groupe, il nous faut consolider notre position sur le B2B, en étant présent à toutes les échelles de notre réseau de distributeurs, en les fidélisant à travers notre programme partenaire, et en étant encore plus proche du client final. En parallèle, il me semble primordial de se remettre en cause, d’imaginer l’avenir en innovant au coeur même de notre business model. A titre d’exemple, s’associer aux acteurs du Cloud afin d’avoir une nouvelle approche client pourrait devenir un enjeux majeur dans notre politique de changement.

 

Quelles sont les chances de décrocher un job après un stage chez Toshiba France ?
Très importantes pour un jeune qui s’investit à 100 % dans sa mission. Nous sommes deux membres du Comité de Direction à avoir intégré la société au terme de notre stage. L’accompagnement, la formation des stagiaires en leur donnant l’opportunité d’avoir un poste à part entière avec de vraies responsabilités fait partie de la culture de la maison.

 

Que vous a apporté votre formation à l’ISG ?
Mon recrutement en stage chez Toshiba s’est joué à un mot. En parlant de clients, j’ai employé le terme de « partenaires distributeurs ». Cette notion, je l’ai acquise car j’ai eu la chance de faire le cycle multinational de l’ISG, au cours duquel nous devions rechercher un projet en entreprise puis le développer. Avec mon groupe nous avons effectué cette mission dans l’industrie de la chaussure. Pour une étude de marché, nous démarchions des réseaux de distributionà New York et à Tokyo. Grâce à cela, j’ai acquis une véritable orientation client avec une vision proche des préoccupations de l’entreprise.

 

Chiffres clés :
150 millions de PC vendus entre 1985 et 2015 – 137 années d’innovation – 5 % du CA investi dans l’innovation

 

AM

 

Contact : wbiotteau@toshiba-tsf.com