La Rochelle, vendredi 30 septembre 2011 – Marc Papinutti, Directeur général de Voies navigables de France (VNF), signe avec Daniel Peyron, Directeur général du Groupe Sup de Co La Rochelle une convention de partenariat pour la création d’une chaire « optimisation des flux logistiques et transport multimodal » destinée à valoriser l’usage du transport fluvial et les solutions multimodales, en présence de Dominique Bussereau, Président du Conseil Général de la Charente-Maritime, et Robert Butel, Président de la CCI de La Rochelle.

VNF poursuit son appui pédagogique en matière de transport fluvial et multimodal

Animé par une volonté constante de soutenir la formation, VNF concrétise ici son appui pédagogique en faveur du transport fluvial et de l’approche multimodale. La prise en compte du maillon fluvial dans les chaînes logistiques et de transport devient une nécessité. VNF tient à soutenir la formation des acteurs de la logistique et du transport en intégrant dans leur formation une solution de transport multimodale, économique et écologique. A ce titre, VNF a répondu positivement à l’appel de partenariat lancé par le Groupe Sup de Co La Rochelle, qui, depuis dix ans, propose des formations professionnelles dans les domaines des achats, de la logistique et de la recherche pour l’environnement et le développement durable. Ce partenariat, qui donnera naissance à la chaire « optimisation des flux logistiques et transport multimodal », s’opérera du 1er octobre 2011 au 30 juillet 2014. Il sera coordonné par un comité de pilotage composé de plusieurs représentants du secteur fluvial : VNF, l’association Entreprendre Pour le Fluvial (EPF), l’Association des Utilisateurs de Transport de Fret et des transporteurs fluviaux (AUTF). Ce comité de pilotage aura pour missions, entre autres, de présenter la démarche, de définir la méthodologie et de veiller à l’organisation des sessions de formation.

Des sessions de formation destinées aux chargeurs, prescripteurs et commissionnaires de transport

L’action pédagogique lancée conjointement par Sup de Co La Rochelle et Voies navigables de France s’articulera autour d’un principe simple : permettre à un public de chargeurs, de prescripteurs ou de commissionnaires de transport de prendre en compte le mode fluvial dans une chaîne de transport et d’en mesurer les impacts, aussi bien en termes de rentabilité économique et organisationnelle, que d’empreinte écologique et sociétale. Pour ce faire, une série de cours fondamentaux sera dispensée et illustrée par des cas concrets de bonnes pratiques, d’initiatives exemplaires et d’innovations dans les domaines du transport fluvial et de la multimodalité. Ces fondamentaux constitueront un « kit de formation fluviale » qui sera mis à la disposition de l’ensemble des participants lors des sessions de formation. Courtes et intensives, ces sessions de formation viendront compléter les enseignements théoriques. Au rythme de trois sur la durée de la convention et dispensées à une trentaine de participants, ces sessions seront l’occasion de réalisation d’études de cas concrets d’insertion du mode fluvial dans une chaîne de transport. Ces études de cas seront précédées d’un audit sociétal, environnemental et logistique ayant pour objectif de sensibiliser les participants aux atouts de ce mode de transport et d’identifier les pistes de progrès possibles.

Le projet ambitieux de VNF pour la voie d’eau

L’engagement de ce jour illustre la volonté de VNF d’agir sur tous les leviers pour développer la voie d’eau et le transport fluvial. C’est ainsi que VNF a déjà été à l’initiative de la création de l’Institut supérieur de la Navigation intérieure et d’Entreprendre Pour le Fluvial qui oeuvre au développement d’outils financiers au bénéfice de la profession. Le Grenelle de l’Environnement préconise le développement des transports alternatifs et fixe comme objectifs une augmentation de 25 % du transport fluvial d’ici 2015 et une hausse de la part du fret non routier et non aérien de 14 à 25 % à l’échéance 2022. Pour répondre aux objectifs nationaux de report modal, VNF a élaboré un projet qui garantit l’avenir de la voie d’eau notamment en assurant la sécurisation, la fiabilisation et la modernisation du réseau par un accroissement significatif des investissements, et en développant la qualité de service en adéquation des besoins économiques. VNF, en lien avec les acteurs économiques et territoriaux, contribuera également au développement des places portuaires et à la modernisation de la flotte.

 

A propos de Voies navigables de France : Établissement public du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable, du Logement et du transport, Voies navigables de France gère, exploite, entretient, modernise et développe le plus grand réseau européen de voies navigables, constitué de 6 100 km de canaux et rivières aménagés, de plus de 3 000 ouvrages d’art et de 40 000 hectares de domaine public fluvial. L’établissement joue également un rôle essentiel de promotion et de développement de la voie d’eau, et notamment du transport fluvial. 4700 agents de l’Etat et de Voies navigables de France sont mobilisés sur tout le territoire. www.vnf.fr

A propos du Groupe Sup de Co La Rochelle : Créé en 1988, le Groupe Sup de Co la Rochelle propose sept formations : Programme Master Grande Ecole (ESC), Bachelor International, Bachelor Business, Bachelor Tourisme, 3èmes Cycles, Sup de Co Entreprises, Institut d’Etudes Françaises (IEF) et compte 15 doubles diplômes et 6 000 diplômés et anciens. 2 600 étudiants dont 400 étrangers de 26 pays suivent les cours dispensés par 75 professeurs permanents et 175 intervenants professionnels. Une dimension mondiale : 90 universités étrangères et 50 grands groupes partenaires. Une dynamique étudiante exceptionnelle avec 40 associations et clubs. www.esc-larochelle.fr

 

Contact Presse :
Caroline Vallette / Pierrick Pichot
+33 1 55 02 15 21 / +33 1 55 02 27 86
c.vallette@open2europe.com
p.pichot@open2europe.com