La crème de la crème de la tech mondiale revient du 16 au 18 mai 2019 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Après deux jours dédiés aux pros, une journée grand public viendra clôturer la quatrième édition du premier salon européen de la tech en termes de fréquentation.

 

Une nouvelle édition sous le signe des rencontres pour les 20 000 étudiants attendus parmi les plus de 100 000 visiteurs de cet événement devenu incontournable ! C’est en tout cas ce que les moments forts prévus au programme du samedi 18 mai laissent présager :

– un track de conférences avec les interventions de startups BtoC ultra populaires comme Leetchi ou le Slip Français
– un concours organisé par Radio France pour créer la radio de demain
– un hackathon où une centaine de développeurs viendront répondre aux problématiques posées par des entreprises et institutions de premier plan (Sanofi, EDHEC Business School…)
– le Next startuper challenge, concours de startups distinguées par 12 écoles partenaires du salon qui pourront remporter un stand sur Viva Technology 2020
– un grand débat sous forme d’un Tribunal générations futures organisé avec Usbek & Rica sur la fatidique question « peut-on débrancher internet ? »

Côté festif, un concours de esport, des combats de robots et des initiations au combat de sabre laser (discipline fraîchement reconnue par la Fédération Française d’Escrime !) viendront ponctuer la journée et un grand concert de The Avener clôturera cette quatrième édition.

Et pour les plus petits : des ateliers numérique, des opérations de sensibilisation au code et des ateliers avec TUMO Paris, l’école de création numérique pour les 12-18 ans, sont également au programme.

A VivaTech, on chouchoute les étudiants !

Les jeunes talents de la tech présents le 18 mai pourront profiter d’un job board en ligne intégrant plus de 1 000 offres d’emplois et de stages et se rendre au Talent center pour passer des entretiens, être coachés et assister à des conférences. Une application permettra également à tous les participants de rencontrer des startups, des pros de la tech, des écoles ou des candidats qui matchent avec leurs objectifs et profils.

Les grandes tendances à l’honneur

En se baladant au fil des allées, les étudiants pourront se frotter aux plus grandes tendances de la tech mises en œuvre et en actions par des startups, des pépites françaises et des géants mondiaux. Quelques exemples d’innovations à ne pas louper sur Viva Technology 2019 si vous aimez :

le hardware et la robotique : un drone sous-marin, un robot chirurgien, le téléphone pliable de Huawei ou la Dream machine de Bulgari qui permet d’essayer virtuellement des bijoux et de les acheter directement sur place… N’oubliez pas votre CB !
la mobilité : non pas un mais trois modèles de voitures volantes, une voiture fonctionnant à l’hydrogène, un hyperloop, et en exclu, Véligo, le service de location de vélos électriques de La Poste qui sera mis en place en Ile-de-France en septembre prochain
l’intelligence artificielle : un espace dédié à la computer vision, la Hacking Room Orange pour se mettre dans la peau d’un hacker pendant 15 min, un simulateur de conduite de F1…
la réalité virtuelle et la réalité augmentée : une table holographique, un casque de VR pour se glisser dans la peau d’un astronaute ou encore, un casque de réalité augmentée permettant de se mettre à la place de Gilles Bouleau sur le plateau du JT de TF1.

NAO premier robot humanoïde français et emblème de la Tech made in France (c) IMT Atlantique

Tech et RSE, même combat !

Viva Technology 2019 souhaite aussi mettre la tech à l’heure de la responsabilité sociale. Alors qu’on ne compte encore en France que 10 % de startupeuses, l’entrepreneuriat féminin sera à l’honneur grâce à une vingtaine de partenariats associatifs (Girls in Tech, StartHer…) et la conférence Girl Power où interviendront, entre autres, Julie Chapon créatrice de Yuka ou l’actrice Bérangère Krief.

Parce que mettre la tech au service du bien commun fait aussi partie de ses convictions, Viva Technology mettra à l’honneur des profils inspirants (Vianney Vaute de Back Market ou Eva Sadoun de LITA.co) et des startups spécialistes de la green tech, de l’urban farming ou du recyclage. Un grand challenge au service de l’invention de produits et services innovants pour préserver l’eau et faciliter son accès partout dans le monde sera également organisé.

Chiffres clé

Plus de 100 000 visiteurs
9 000 startups
450 orateurs
125 nationalités représentées
1.4 Milliard de vues