Directeur des systèmes d’information de Vinci Construction France, Roger Delval se définit comme un  manager qui a découvert l’informatique. Entré dans le groupe il y a une quarantaine d’années pour mettre en place le contrôle de gestion, cet ESC Lille 70 a conjugué pendant une trentaine d’années contrôle  de gestion et informatique, « les deux faces d’une même pièce ». Coup de projecteur sur un métier qui a évolué  au fil des grands sauts technologiques.

 

Comment a évolué  le métier de DSI ?  Comment concevez-vous votre fonction ?

Roger Delval

Roger Delval

Passionné par l’informatique, j’ai concilié cette passion avec mon métier de contrôleur  de gestion. J’ai appris la technique  auprès de mes collaborateurs informaticiens et mes partenaires, je me suis investi dans les bases de données relationnelles, début des années 80, ce qui m’a permis de développer des outils de gestion, ces outils  informatiques sont devenus progressivement des applicatifs structurants. J’ai basé notre SI sur les grands standards mondiaux et mis en place une stratégie de  partenariat avec Microsoft, HP…  En quelques décennies, j’ai vécu de très grands sauts technologiques : l’arrivée des ordinateurs personnels, la départementalisation des machines middleware, les mises en réseau, l’arrivée du web, puis du web 2.0, maintenant le Cloud computing, en attendant demain… Du métier de directeur informatique, qui comportait 100 % de technique il y a 30 ans,  on est passés à celui, beaucoup plus large, de directeur des systèmes d’information. Un bon DSI est d’abord un bon manager, quelqu’un qui sait communiquer avec le métier et avec  sa direction générale, il faut pour cela des qualités d’organisation, de conception,  savoir anticiper l’évolution du groupe,  les besoins, les technologies, les grandes tendances  mondiales du traitement de l’information.

A quels grands  enjeux êtes-vous confronté ?
Notre mission est de construire un SI  performant et intuitifs, de favoriser le partage des connaissances… En 2012, nous allons faire évoluer nos interfaces et migrer une partie des applicatifs management sur  des tablettes, par ailleurs nous abordons  le « Cloud » de façons déterminée mais prudente.

 

Il y a beaucoup
de DSI  qui découvrent  le management, je suis plutôt un gestionnaire qui a découvert  l’informatique.

Quelles opportunités de carrière  offrez-vous aux jeunes diplômés ?
Nous recrutons des jeunes diplômés  de Sup de Co, de l’ESTP pour  tester les  logiciels et aller faire de l’implantation  et de la formation sur le terrain, pour  vendre en interne la suite logicielle  développée majoritairement en interne.  Numéro un français du BTP,  VINCI Construction France met à la disposition  des collectivités et des opérateurs publics  une expertise d’ensemblier associant la conception, le financement, la réalisation et la maintenance de projets de construction ou d’aménagement. Le groupe qui s’est construit ces 10 dernières années est passé d’une fédération d’entreprises à un vrai groupe solidaire et unique, avec une culture commune. Il emploie 24 000 personnes, réparties dans 300 business unit et réalise 6 milliards d’euros dans ses différentes branches. Cette entreprise en mode projet réalise 9 à 10 000 chantiers par an et relève des challenges pour construire des ouvrages de plus en plus sophistiqués.

La DSI,  véritable levier
Vinci Construction France offre aux jeunes diplômés passionnés par l’informatique, créatifs,  un métier passionnant, avec beaucoup d’innovation, des projets industriels mis en œuvre rapidement,  des technologies récentes, des méthodes de développement agiles. Véritable levier, la DSI a à charge de structurer 100 % des données, de les valoriser  par des outils  de business intelligence tout en rendant leur accès facile. De plus en plus la technologie s’efface au profit de l’organisation et du process opérationnel. Le défi en  matière de recrutement est d’embaucher les jeunes attirés par des outils graphiques, ludiques, pertinents, intuitifs sans perdre l’efficacité des gens d’expérience. On peut faire carrière chez Vinci et exercer successivement plusieurs métiers dans différentes entités et différents environnements.

 

A.M.

 

Contact :
roger.delval@vinci-construction.fr