L’avenir des grandes écoles, universités et grandes entreprises : ESTP

 

Numéro 1 en France et major mondial de la construction, VINCI Construction se démarque par son expertise sans équivalent dans les domaines du bâtiment, du génie civil, des travaux hydrauliques et des métiers de spécialité associés à la construction. Pour son Président, Jean Rossi (ESTP 73), le groupe puise avant tout sa compétitivité dans la motivation de ses 70 000 collaborateurs passionnés à travers le monde.

 

Jean Rossi (ESTP 73) est Président de Vinci Construction.

Jean Rossi (ESTP 73) est Président de Vinci Construction.

La décentralisation au service de la performance
VINCI Construction se distingue par un modèle organisationnel décentralisé et résolument international. « Le groupe se répartit en 3 activités. Il bénéficie tout d’abord, d’un réseau de 472 centres de profits régionaux en métropole et de 30 filiales locales en Outremer et de nombreuses entités en Europe, en Europe de l’Est et en Afrique, tous guidés par des managers solidement ancrés sur leurs territoires et dans leurs métiers. Il dispose également de filiales dédiées aux métiers du génie civil spécialisé sur les marchés mondiaux. Il profite enfin de l’expertise d’une division dédiée au management et à la réalisation de projets complexes intervenant sur le marché des grands ouvrages de génie civil et bâtiment en France et à l’international. Cette organisation fait naitre une grande synergie entre ses activités et intègre profondément sa stratégie globale au niveau local, ce qui confère à son modèle réactivité et flexibilité. VINCI Construction n’est pas figé dans un système hyper-concentré mais fait au contraire fructifier les mille et un visages de ses talents dans un esprit de cohésion. »

 

Comprendre pour construire
Jean Rossi s’illustre d’ailleurs comme un garant de cette cohésion. « Je ne suis jamais autant satisfait que lorsqu’un client m’explique que ce qu’il a vu sur le terrain correspond parfaitement à la stratégie du groupe. Avec pour mission de guider nos équipes à travers le monde et de les faire adhérer à cette stratégie, en créant un état d’esprit et une dynamique permettant d’exploiter au mieux la richesse de notre modèle, je me sens souvent comme le capitaine d’un paquebot qui oriente doucement mais sûrement le navire dans la bonne direction. Mais on ne fait rien tout seul. Animateur et décideur, je promeus le travail en équipe et le respect des valeurs de l’entreprise : la sécurité, la transparence, le respect du client et de la parole donnée sont des essentiels que VINCI Construction garantit sur tous ses chantiers. Mais surtout, j’ai à coeur de permettre à mes collaborateurs d’exprimer la passion de leur métier et d’intégrer le sens de leurs actions, qu’ils travaillent sur un hôpital en France ou un port en Afrique. Pour construire, il faut avant tout comprendre le bien fondé de son activité, ce n’est que comme cela qu’on peut tirer le meilleur de soi-même. »

 

« S’investir dans ce qu’on fait et prendre conscience de ce qu’on peut apporter à l’autre, voilà comment se construit une belle carrière »

« Je ne connais pas de métier plus riche que la construction »
Fervent passionné de la construction, Jean Rossi l’affirme : c’est un incroyable vivier d’opportunités pour les jeunes diplômés. « C’est un secteur dont l’intérêt est colossal et où on peut exercer tous les métiers (technique, management, RH, gestion, juridique, commercial,…). Dès lors qu’un jeune candidat affirme la valeur travail comme une de ses priorités et fait preuve d’ouverture d’esprit et d’humilité, VINCI Construction peut lui offrir rapidement des responsabilités et des postes à l’international (la moitié de nos projets se déroulent hors de France dont 20 % hors d’Europe), ainsi que des opportunités plus larges de mobilité au sein du groupe VINCI. Chaque année, le groupe consacre 50 % de ses recrutements aux jeunes diplômés et s’investit dans leur formation. Inventeur de la ‘‘Coaching Team’’, une démarche entre ingénieurs expérimentés et juniors, il a développé 10 centres de formation en France et de nombreuses initiatives à destination des mains d’oeuvre locales sur les chantiersinternationaux. Les jeunes ingénieurs de l’ESTP ont cet oeil neuf qui leur permet de cultiver cette soif d’apprendre dans un métier qui a vraiment du sens. C’est pourquoi je tiens à leur adresser un message : le monde de l’entreprise est prêt à vous apprendre beaucoup, investissez-vous pour lui. »

 

S’investir pour se construire
« Les diplômés de l’ESTP ont la chance d’être bien instruits, d’être dotés d’un beau diplôme et voués à exercer un métier exceptionnel : ils doivent en prendre conscience. Pour profiter de la richesse que peut leur offrir le BTP, la formation est évidemment importante mais les études, aussi brillantes soientelles, ne suffisent pas. Il est impératif d’agir dans l’attention de l’autre et dans la prise en compte de son environnement, de se confronter à l’école de la vie et aux réalités du terrain. S’il faut avoir des projets et de l’ambition, il ne faut pas pour autant penser à un plan de carrière tout tracé. S’impliquer dans ce qu’on fait et prendre conscience de ce qu’on peut apporter à l’autre, qu’il soit au-dessus, en-dessous ou à côté, voilà comment se construit une belle carrière. »

 

CW.

 

Contact
jean.rossi@vinci-construction.fr