Sarah Puppo membre du BDE en année de césure (campus de Nancy) et Jenan Jeganathan étudiant en 2A (campus de Metz) à ICN Business School, partagent leur quotidien et leurs coups de cœur pour leur école. Par Ariane Despierres-Féry

 

ICN Business School et moi

Sarah : J’aime beaucoup le caractère unique de notre école par son alliance Artem. C’est très enrichissant de rencontrer d’autres profils, de travailler avec eux.

 

… taille humaine …

Sarah : J’aime aussi nos petites promos. Je peux me construire un réseau solide, sur lequel je peux compter. Nous vivons vraiment ensemble. C’est une école familiale, où les professeurs et personnels sont accessibles et disponibles. On sait à qui s’adresser. Le contact est simple.

 

… et accompagnement

Jenan : Ce que j’aime à ICN c’est la proximité avec les professeurs, je peux me renseigner, être guidé dans mes projets. Les profs sont accessibles, joignables, disponibles, ils fonctionnent un peu à l’anglo-saxonne. J’apprécie particulièrement d’avoir un tuteur dédié, M. Stengelhofen. Il m’accompagne dans mon cursus, suit mes activités, me conseille, me donne des contacts.

 

Promesse tenue !

Jenan : J’ai choisi ICN pour son cursus en finance. C’est aussi l’une des rares écoles qui prépare aux certifications AMF et CFA – gratuitement – ce qui est un grand atout. J’ai fait un stage à la Banque de France, un échange au Québec, je suis réellement satisfait de la promesse faite par l’école et tenue.

La vie de campus est géniale !

Jenan : J’ai trouvé génial d’être accueilli par les associations à mon arrivée. Des étudiants viennent nous parler, il y a un barbecue au bord du lac, de la musique, c’est vraiment très sympa. Il y a un  système de parrainage informel dont je ne peux pas révéler les modalités, pour que les nouveaux venus ne sachent comment les fillots sont choisis par leurs parrains… J’ai un parrain et une marraine super sympas et leurs conseils sont très complémentaires de ceux de mon tuteur.

Il y a une vraie tradition d’accueil et d’intégration à ICN. C’est pourquoi j’ai à mon tour souhaité faire partie des staffeurs : 80 étudiants accueillent les 4 000 admissibles sur Metz et Nancy au moment des oraux.

 

Campus Artem © ICN Business School

Campus Artem © ICN Business School

 

Le nouveau campus de Nancy : grand, beau et neuf !

Sarah : nous sommes tous impatients d’y étudier ! Il est grand, beau, neuf ! Il réunira les étudiants en arts, ingénierie et management. Notre défi sera de donner une âme aux nouveaux locaux, de faire en sorte que nos traditions perdurent et de conserver notre identité.

 

Traditions : lasagnes et nuits blanches

Sarah : La campagne de BDE est une grande tradition et de très chouettes souvenirs. Nous passons de super bons moments avec les membres de la liste. Cela soude l’équipe de peindre 90 affiches à la main, de trouver des slogans, des dessins, de veiller des nuits entières. Nous étions tous fatigués et moches ! Nous écoutions de la musique pour nous tenir éveillés. Mes parents nous avaient apporté des lasagnes et fait des courses pour nous permettre de tenir le coup.

Pour les soirées, nous tenons le lieu secret jusqu’à la dernière minute. Les 1eA ne savent pas où elles vont se dérouler. Un lieu pas banal à l’extérieur de l’école est aménagé et nous emmenons tout le monde en car. La meilleure soirée a été celle de l’intégration, réunissant tous les élèves de Nancy et de Metz.

gonzales logo icn

Gonzi à Metz icn

Insolite : sensations extrêmes et souris sur le campus de Metz

Jenan : Durant la campagne de BDE de mon campus, les membres de la liste Metz Perados avaient choisi Speedy Gonzales pour mascotte. Durant la campagne, ils avaient même une vraie souris, un octodon surnommé Gonzi, pour l’incarner ! Je ne sais pas si Gonzi leur a porté chance, mais ils ont été élus.

Parfois nous prenons un bain de minuit dans le lac du campus, même en février où les nuits sont plutôt fraîches à Metz…

 

Retrouvez l’interview de Florence Legros, DG d’ICN Business School

ICN Business School : une âme et de grandes ambitions

Retrouvez le témoignage du professeur Houé sur sa vie à ICN

Ma vie de prof à ICN Business School