Thomas Espel, étudiant en 2eA à CentraleSupélec (campus de Gif-sur-Yvette), responsable de l’antenne Symposium des campus de Gif, Metz et Rennes, partage son quotidien et ses coups de cœur d’élève-ingénieur. Par Ariane Despierres-Féry

 

CentraleSupélec et moi

La construction de CentraleSupélec est un grand sujet de conversation entre élèves. Je verrai le campus finalisé lors de ma remise de diplôme !

La fusion est super valorisante pour nous ! CentraleSupélec va rayonner encore plus, sa notoriété va grandir. Un grand campus est un vecteur de développement de la vie associative.

Thomas avec les autres membres de l'association Symposium © Club photo Supélec

Thomas avec les autres membres de l’association Symposium © Club photo Supélec

Thomas avec les autres membres de du club Design © Club photo Supélec

Thomas avec les autres membres du club Design © Club photo Supélec

Où je m’investis

L’association Symposium organise des conférences sur des thèmes sociétaux, complémentaires de notre cursus scientifique. Je suis aussi le VP du club design qui créé des affiches, des logos, des sites web. Dans le cadre de la fusion, nous aidons les associations à revoir leurs identités visuelles.

Gif est assez isolé, les asso rendent la vie de campus vivante et très sympa !

Cela nous permet de mener des activités variées et d’apprendre des choses différentes de nos cours. Nous faisons volontiers référence à notre appartenance à une asso, c’est presque comme une identité mais sans que cela nous cloisonne ou nous empêche de fréquenter d’autres étudiants.

 

Le lieu sympa : le cratère

Au centre du grand hall, il y a un grand cratère en contrebas, c’est une salle omnisport. On peut par exemple regarder des matchs qui s’y tiennent depuis le 1er étage accoudés aux balustrades. C’est le cœur de l’école. Le cratère est converti en salle pour la remise des diplômes ou des soirées.

 

Insolite : grues et machine à pizzas

Cela sera moins vrai lorsque les travaux seront finalisés, mais lorsqu’on regarde au loin autour de notre campus, on voit la nature, des bois et une forêt de grues !

Au milieu de la résidence des élèves, il y a un petit bassin vide, cela est étrange. Il y a aussi une machine à pizzas ! C’est un distributeur très pratique pour manger sur le pouce. Cette grosse boîte marron me fait penser à un exercice de prépa en sciences de l’ingénieur qui consistait en l’étude des morceaux d’une machine qui n’existe pas. En arrivant à Supélec je me suis dit je l’ai trouvée, ils se sont inspirés de ce distributeur à pizzas pour l’exercice !

Petites et grandes traditions

Il existe de nombreuses traditions entre élèves qui sont autant de vecteurs de solidarité et d’esprit de promotion, comme :

  • le parrainage informel entre 2eA et 1eA qui permet de nouer des liens amicaux
  • la lecture du journal étudiant Court-circuit
  • la grande tradition de la remise du diplôme : tout le monde vient, les associations sont impliquées pour monter la scène, la sono…

Retrouvez l’interview d’Hervé Biausser, DG de Centrale Supélec

CentraleSupélec, fusion totale en vue

Retrouvez le témoignage du professeur Antoni sur sa vie à CentraleSupélec

Ma vie de prof à CentraleSupélec