Luc Chevalier, professeur de mécanique, directeur de l’ESIPE-MLV, école d’ingénieurs interne à l’UPEM, partage ses coups de cœur pour son université. Par Ariane Despierres-Féry

 

L’UPEM et moi

 

Je suis arrivé à l’UPEM il y a 15 ans dans ma spécialité, la mécanique. Je suis directeur de l’ESIPE depuis 5 ans où j’engage un second quinquennat. J’aime l’UPEM pour sa taille humaine en tant qu’université. La capacité d’initiative, à proposer des projets originaux, est valorisée et facilitée.

 

Innovations pédagogiques

 

Ainsi, dans le cadre des initiatives d’excellence en formations innovantes (IDEFI), j’ai pu engager le projet IDEA : Individualisation des parcours, Développement, Evaluation, Accompagnement. Je suis également porteur du projet Pedaginnove au sein de notre Comue Paris  Est, pour la promotion de la pédagogie inversée. Je suis heureux de voir que nous avons au sein de l’UPEM une communauté de professeurs engagés dans l’innovation pédagogique.

 

Rentrée à l'ESIPE © Luc Chevalier

Rentrée à l’ESIPE © Luc Chevalier

Pour une pédagogie engageante

 

La pédagogie inversée nous est notamment utile pour nos élèves-apprentis. Sur les 7 formations d’ingénieurs de l’ESIPE, 6 sont en alternance, soit 75 % de nos étudiants. C’est plus généralement un axe fort de l’UPEM qui compte 25 % d’apprentis. Lorsqu’un élève passe la moitié de son temps en entreprise, il a besoin et est demandeur d’une pédagogie plus active, plus engageante. Nous utilisons aussi la pédagogie par projet, en équipe, qui favorise une participation active.

 

Proximité avec les élèves

 

J’enseigne en mécanique et j’apprécie les cours en petits groupes, la proximité et la relation que cela permet d’engager avec les élèves. Je communique beaucoup, y compris sur les réseaux sociaux. Cela permet de créer un esprit de communauté, de souder nos élèves, d’avoir une identité. Ces interactions valent aussi avec nos anciens, car je veux renforcer notre réseau et notre communauté.

Ma vie d’étudiant à l’UPEM

Petites et grandes traditions : un esprit et une communauté ESIPE

 

La cérémonie de remise des diplômes a été un succès à cet égard. Je craignais que cela fasse factice. C’est tout l’inverse, les jeunes ont adhéré, l’ambiance était excellente. Mon souhait est que chacun conserve un bon souvenir de son passage à l’ESIPE et devienne son ambassadeur.

 

Le lieu que j’aime : un « couloir »

 

Notre école occupe le 1er étage d’un bâtiment et se déroule sur toute sa longueur. Certains disent d’ailleurs que l’ESIPE est un couloir ! La cafèt des étudiants est d’ailleurs surnommée le FdK  pour « Fond du Koulouar » ! C’est un lieu de vie avec un babyfoot, un canapé, des jeux. J’aime aussi passer devant les locaux des associations des étudiants, entendre de la musique, c’est très animé.

 

http://esipe.u-pem.fr/

Retrouvez le grand entretien de Gilles Roussel, président de l’UPEM et président de la CPU

Mieux faire savoir nos atouts