Fervente adepte du modèle pédagogique de l’IAE de Paris, Géraldine Schmidt, professeur et Directrice adjointe en charge de la recherche de l’Institut nous en dit plus sur les atouts de cette école pas tout à fait comme les autres.

Un rôle fait de synergies

 

Professeur depuis 15 ans, j’ai exercé à l’IAE de Nancy avant de rejoindre l’IAE de Paris. Spécialiste des questions de restructuration au sens large, j’enseigne la gestion des ressources humaines et la stratégie des organisations. Egalement Directrice de la recherche, je pilote les activités de recherche de notre laboratoire GREGOR ainsi qu’un master recherche, une 1e étape avant le doctorat.

 

A la croisée des cultures

 

Un rôle fait de synergie qui s’inscrit parfaitement dans le modèle de l’IAE, une formation à la croisée de la culture universitaire, à laquelle je suis très attachée, et du fonctionnement d’une PME avec un collectif de travail très soudé et capable d’une grande agilité. Un modèle typique des IAE mais qui s’exprime ici à son maximum au travers de l’incroyable force de notre collectif de 35 enseignants-chercheurs. Notre statut assez unique dans la sphère des IAE nous confère aussi un certain degré d’autonomie qui nous permet de nouer des liens toujours plus vertueux avec le monde socio-économique.

Une recherche pragmatique et hyper dynamique

 

J’ai participé en 2008 à la création de la première chaire de l’Institut qui en compte désormais 5. Nous y développons une manière de faire de la recherche se situant sur une ligne de crête alliant renommée académique et pertinence vis-à-vis des acteurs du monde socio-économique.

 

La liberté participative

 

Une recherche à la croisée des enjeux qui nécessite bien sûr un investissement certain mais qui confère également un grand degré de liberté intellectuelle. Parce que l’IAE dispense majoritairement des formations continues, nous sommes face à un public qui a envie d’enrichir sa vie professionnelle et de confronter ses acquis à de nouvelles connaissances. Pour un professeur, c’est assez exceptionnel car ils nous enrichissent autant que nous les enrichissons.

 

Tradition – Toujours la même émotion lors de la remise des diplômes

 

Même après 15 ans, la remise des diplômes à la Sorbonne reste pour moi un moment très solennel. Quand nous sommes tous en toges sur l’estrade du grand amphi, nous partageons une grande fierté de participer à ce rituel hérité des traditions universitaires.

 

Retrouvez le Grand entretien d’Eric Lamarque, Directeur de l’IAE Paris

 

A L’IAE DE PARIS, ON JOUE COLLECTIF !

 

Retrouvez le témoignage de Sébastien Meurger, tout juste diplômé de l’IAE Paris