Romain-Gaël Richard, intervenant en technologies de chantier et ingénierie d’affaires est aussi diplômé de l’ESTP Paris. Ce professionnel est féru de pédagogie. A l’ESTP il prend un bain de jouvence et régale ses étudiants !

Je suis arrivé à l’ESTP il y a plus de 15 ans grâce à l’une de ses grandes richesses : l’intervention de professionnels dans le cursus. Cela a été un vrai choix pour moi qui suis diplômé de l’ESTP en 1999. Je suis très attaché à l’école et un militant actif du réseau des ETP !

Bain de jouvence

Intervenir devant des élèves-ingénieurs est un vrai bain de jouvence. Il est essentiel à mes yeux de rester connecté aux jeunes pour les connaître et les comprendre en tant que futurs diplômés que accueillerons dans nos entreprises. Je suis aussi désireux de transmettre ce que j’aurais voulu apprendre sur ces bancs. Ces contacts privilégiés enfin sont un moyen de sourcer des talents, de faire connaître mon entreprise, Fayat, et de parler de mon métier.

Rôle pédagogique

En tant que coordonnateur pédagogique de la section mécanique et électricité, j’accompagne des élèves dans leurs projets de fin d’études. J’interviens aussi en formation continue ainsi qu’en VAE. Je suis un professeur très disponible pour ses étudiants et un ancien actif dans le réseau ! Je suis très enclin à conseiller sur les usages, accompagner dans la réflexion, donner un coup de pouce pour trouver un stage, un emploi.

Découvrez le quotidien d’Enzo Petrelluzzi, élève à l’ESTP

Ma vie d’étudiant à l’ESTP Paris

Dépoussiérer les cours !

Autant la méthode du calcul intégral ne change pas, autant notre culture, nos outils, les métiers, les rôles des ingénieurs, évoluent fortement. C’est la valeur-ajoutée du coordonnateur pédagogique. Je mets un point d’honneur à être en phase avec notre temps, à dépoussiérer les TP ou les cours. Nous parlons développement durable, smart building, BIM, énergie propre, ce n’est jamais fini ! Nous avons réformé il y a 3 ans le contenu du cursus en génie mécanique. La prochaine évolution n’attendra pas 15 ans c’est sûr !

campus ESTP

Le campus de l’ESTP Paris © Tournage ETP

étudiants de l'ESTP

Etudiants de l’ESTP ©Tournage ETP

Ce qui importe c’est la manière de faire passer le message en cours !

L’adaptation concerne tant les savoirs, les applications que la manière de délivrer le contenu. J’aime capter l’attention par exemple en présentant un cours tel une réunion professionnelle. Je propose aussi de consulter un diaporama avant le cours où je dispense le développé, la méthode ; et grâce à l’animation je les tiens ! Pas de poly. Ce qui importe c’est la manière de faire passer le message. Je distille des anecdotes, des messages, je force le trait pour qu’ils les retiennent.

Woodstock à Cachan

J’aime me rendre à la cafétéria. Des élèves font des animations, des grillades, il y a de la musique,  c’est très décontracté. J’aime beaucoup le moment de la campagne de BDE (BLOC), le campus prend des airs de Woodstock, j’ai l’impression de me retrouver 20 ans en arrière ! Entre professeurs et intervenants, nous nous retrouvons dans une petite gargote à côté du campus après les soutenances.

Numérique et ESTP, Florence Darmon, DG de l’école, vous dit tout !

A l’ESTP Paris, le numérique pour collaborer encore plus !