Karoline Strauss et Nicolas Glady, respectivement Professeur au Département Management et Professeur au Département Marketing, Chief digital officer et directeur du K-Center partagent leur vision d’une école qui conjugue innovation et international.

L’œil du monde

KS. Autrichienne d’origine, j’ai découvert l’ESSEC alors que je travaillais en binôme avec un professeur de l’école au sein d’une business school anglaise. J’ai tout de suite aimé la culture innovante de cette école au système éducatif différent qui sait croiser les expertises et les expériences. Dans une ambiance à la fois très studieuse et conviviale, les échanges entre collègues et avec des étudiants hyper motivés sont naturels et toujours très riches.

NG. Après ma thèse et mes débuts professionnels dans le marketing analytique puis le marketing digital en Belgique, j’ai découvert avec l’ESSEC un système très différent du système universitaire belge. Cette vivacité, cette culture entrepreneuriale : je ne savais pas que c’était possible dans le monde académique !

 

Un bouillonnement permanent

NG. Une culture entrepreneuriale qui n’en oublie pas pour autant l’importance de la recherche, toujours en liens étroits avec les réalités du monde de l’entreprise bien sûr. Une énergie communicative nourrie par une vie étudiante exceptionnelle. On est chaque année en contact permanent avec des jeunes toujours plus jeunes : encore une preuve que nous portons bien notre devise « l’esprit pionnier » !

KS.On peut partir à Singapour, à Maurice, au Maroc, on a des double-diplômes partout, des chaires dans des domaines variés et extrêmement pointus comme la santé et l’innovation thérapeutique. Ce qui est certain, c’est qu’ici rien n’est impossible.

Une vision unique de l’enseignant

NG. Pour une autrichienne ou un belge, c’est très surprenant de voir à quel point la voix de tous les professeurs, y compris les professeurs assistants, est considérée comme une voix à part entière. A l’ESSEC, à peine arrivé, on me demandait déjà mon avis sur beaucoup de choses. C’est assez inédit de se sentir immédiatement si « empowerded ».

KS. Une démarche qui va de pair avec un mouvement d’internationalisation du corps professoral. Alors que la grande école est un dispositif franco-français, la démarche de l’ESSEC est de plus en plus mondialisée : de quoi là encore nourrir cet esprit pionnier qui la caractérise.

S’il fallait résumer l’ESSEC en 2 mots ? Excellence et esprit d’entreprendre.

Insolite – Photomaton vidéo, studio TV, self-service recording studio : la créativité bat son plein

Situé au cœur du campus de l’école à Cergy, le K-lab (Knowledge Lab) est un lieu de production et de partage de la connaissance ouvert à toute la communauté de l’ESSEC. Plus de 900 m2 dédiés à la créativité, au collaboratif et à l’apprentissage au travers d’un learning lab, d’un open lab, d’un data lab, d’un design lab, d’un 3D Lab et même d’un studio vidéo professionnel en libre-service. On est pionnier ou on ne l’est pas !

 

 

Retrouvez le Grand entretien de Jean-Michel Blanquer, Directeur de l’ESSEC Business School

 

L’ESSEC BUSINESS SCHOOL, « THE GREAT PLACE TO WORK ! »

 

Retrouvez le témoignage d’Hélène Daccord, élève en 4e année à l’ESSEC Business School