Caroline Cuny, professeur de marketing à Grenoble Ecole de Management (GEM) apprécie une école où la liberté intellectuelle et la capacité à innover sont grandes. Un esprit d’entreprise également adopté par les étudiants. Par Ariane Despierres-Féry

 

GEM et Moi

Je suis arrivée à GEM en octobre 2007. D’emblée, j’ai beaucoup apprécié ma double mission d’enseignante et de chercheuse ; mais surtout la chance de disposer d’une grande liberté intellectuelle.

 

Esprit d’entreprise et d’innovation

L’esprit d’entreprise se ressent très fortement à GEM. Nous sommes encouragés à développer des innovations pédagogiques, par exemple au sein du groupe Ulysse. Des professeurs proposent à des étudiants de 1eA de constituer un groupe d’innovation pédagogique. Cela nous permet d’évaluer ce qui fonctionne, ou pas, avant de le déployer. Au sein du tronc commun, en marketing, nous utilisons ainsi l’apprentissage par problème.

 

Magasin connecté de GEM

Magasin connecté de GEM ©Grenoble École de Management

Un magasin test en plein campus

Je m’appuie aussi sur le magasin connecté de 80 m2, au sein du bâtiment GEMBis dédié aux pédagogies et technologies innovantes. Des objets connectés nous permettent de collecter et envoyer des mesures sur un parcours client. Nous créons des cours innovants, nous y travaillons avec les élèves, des entreprises partenaires. J’y travaille mes recherches sur l’ambiance dans les magasins, sur les modalités sensorielles qui favorisent l’acte d’achat (couleurs, odeurs).

 

Oui le marketing existe dans la vraie vie !

J’emmène mes élèves sur le terrain pour envisager la réalité du métier. Par exemple, le directeur marketing de Roche Diabetes Care les a fait travailler sur ses produits. Ils ont eu l’opportunité de présenter leurs propositions sur le positionnement et le marketing mix devant son équipe.

J’aime leurs remarques inattendues lorsqu’ils découvrent le lien entre cours et terrain. L’un d’eux m’a dit : la matrice SWOT est donc utilisée dans la vraie vie ! Ce à quoi j’ai répondu qu’en effet elle n’existe pas que dans les livres 🙂

 

Un profil qui leur ressemble

Nos étudiants sont eux aussi animés par l’esprit d’entreprise. Nous mettons des moyens à leur disposition pour créer leur propre parcours. Ils sortent de GEM avec un profil qui leur ressemble. C’est important, car face à leur futur manager, ils sont en mesure de faire des propositions qui leur ressemblent.

Le témoignage de Constance Leleu, présidente du BDE de GEM

Ma vie d’étudiante à GEM

Des lieux sympas pour se retrouver, discuter, se détendre

Nous avons la chance d’avoir plusieurs cafés et cafètes communes au personnel et aux élèves. J’aime y croiser du monde, échanger de manière impromptue, discuter des projets de façon informelle. D’autres choses sont dites ou demandées dans ces moments.

J’aime aussi le lounge, réservé aux permanents et leurs invités. C’est plus calme et plus petit, mais aussi propice aux rencontres avec les autres services de l’école. Il y a des canapés, des fauteuils, un écran où défilent les infos de GEM, un tableau blanc pour noter des idées, des magazines, des machines à café.

GEM Altigliss

Challenge GEM Altigliss ©Agence Prisme – Pierre Jayet

Etudiants GEM

Etudiants de GEM © Agence Prisme Pierre Jayet

Bibliothèque GEM

Bibliothèque GEM © Prisme – Pierre Jayet

Altigliss, une grande tradition fédératrice !

Nous avons la chance, en tant que permanents, d’y être invités la journée du vendredi ! C’est très chouette de voir les collègues dans un autre contexte. Nous déjeunons tous ensemble, avec les étudiants, dans une ambiance festive et conviviale.

 

Envie d’en savoir plus sur le profil des managers formés à GEM ? L’interview de son DG, Loïck Roche, à ce sujet, c’est par ici

A monde exceptionnel, managers d’exception