Dossier Recrutement

 

Création de BAIP (bureaux d’aide à l’insertion professionnelle), développement des stages et de l’alternance, forums recrutement, les universités opèrent un rapprochement stratégique avec les entreprises au profit de leurs diplômés.

Insertion professionnelle : mission de l’université
Depuis la loi sur l’autonomie des universités de 2007, l’insertion professionnelle fait partie des missions des établissements. La préoccupation de professionnalisation et d’accompagnement vers l’emploi s’est généralisée. Elle était déjà une réalité dans des établissements comme l’IAE de Paris, Dauphine ou l’UPMC, mais aussi en régions dans des universités proches de leur tissu économique comme à Bordeaux, Toulouse, Pau, Angers ou La Rochelle. Autre exemple, le Service Commun Universitaire d’Information et d’Orientation – Insertion Professionnelle (SCUIO-IP) de l’université d’Avignon organise des conférences, des rencontres étudiants/professionnels, aide les étudiants à développer « leurs aptitudes à la recherche d’emploi ».

 

« La nécessité de
se bâtir un capital
de première expérience durant les études
prend corps dans les universités. »

Multiplication des contacts avec l’entreprise
La nécessité de favoriser un contact précoce avec le monde professionnel ne se discute plus. Les stages sont intégrés aux cursus et les filières en alternance se multiplient. Ainsi, l’offre de licences pro en alternance est très développée à l’UPMC ou à l’Université de Bourgogne et les diplômés se placent rapidement. « 89 % des Bac +4 et plus diplômés en 2011 ont réalisé au moins un stage durant leur cursus, annonce Pierre Lamblin de l’APEC. Ce taux est en hausse ces dernières années. Il atteint 92 % pour les diplômés en électronique/informatique qui font partie des mieux lotis en termes d’emploi. La nécessité de se bâtir un capital de première expérience durant les études prend corps dans les universités. C’est essentiel alors que le marché de l’emploi se dégrade. Les recruteurs veulent des professionnels opérationnels. »
Les forums recrutement fleurissent sur les campus universitaires. Celui de Dauphine attire plus de 200 entreprises, elles sont 50 à l’UPMC tandis qu’entreprises et cabinets d’avocats se pressent à la Job Fair d’Assas. De son côté mi-novembre, l’Université de Savoie organisait la 5e édition de sa semaine Emploi & Entreprise. L’établissement est aussi un pionnier des relations entreprises avec un Club de partenaires depuis 1991 ! La Faculté Librede Droit de Lille a un service « Relations Entreprises et Carrières ». Elle pratique (depuis 2009), comme Assas, des mises en situation sur des sujets réels, évaluées par des professionnels.

 

Le mouvement vient aussi des recruteurs
Des entreprises se sont également engagées en faveur de l’emploi. C’est le cas des partenaires de l’Opération Phénix (lancée en 2007) et du dispositif Elsa (lancé en 2006) pour faciliter le recrutement des diplômés en lettres et sciences humaines. Ils fonctionnent via un système d’alternance en entreprise et en formation pour se préparer à l’emploi et portent leurs fruits.

 

A. D-F