Communiqué de presse:

À l’automne 2017 débutera le premier semestre de l’Aero-System Operations (AESOP) Dual Master of Engineering Degree Program, un cursus lancé conjointement par la faculté d’ingénierie et de sciences appliquées de l’Université de Cincinnati (University of Cincinnati College of Engineering and Applied Science – UC CEAS) et l’Université de Bordeaux. Les deux établissements sont renommés pour leur excellence universitaire. Au printemps 2018, le deuxième semestre aura lieu à l’université de Bordeaux.

 

Le cursus allie les compétences en systèmes d’ingénierie fournies par les experts universitaires de l’Université de Cincinnati au savoir-faire en ingénierie de la maintenance proposé par l’Université de Bordeaux. Ce programme, qui applique l’analytique prédictive et l’utilisation du Big Data, couvre des recherches de classe mondiale dans des domaines novateurs tels que la fabrication avancée, la robotique spatiale ou les drones.

« Avec ce double diplôme en poche, les étudiants pourront postuler auprès d’entreprises manufacturières du secteur aéronautique telles que TECT et GE Aviation, des constructeurs d’avions comme Airbus ou d’entreprises spécialisées dans les opérations de maintenance, réparations et révisions (MRO) », déclare Paul Orkwis, Bradley Jones Professor et responsable du département Aerospace Engineering & Engineering Mecanics à l’Université de Cincinnati (UC CEAS).

15 étudiants français et américains vont intégrer ce programme à l’automne. A l’issue de la formation, ils seront titulaires d’un double diplôme décerné par les deux universités. De manière générale, ce programme est ouvert aux étudiants du monde entier.

« Face à une concurrence mondiale de plus en plus vive et aux exigences croissantes des industriels en quête d’innovations, les programmes menés en collaboration deviennent prioritaires », ajoute Glenn Richardson. « Notre objectif est de montrer aux entreprises du secteur aérospatial qui cherchent à se développer que l’Ohio met à leur disposition un solide réseau de collaboration et d’innovation, et que notre État propose encore bien d’autres avantages aux sociétés qui choisiront de s’y implanter. »

 

Un environnement porteur

L’Ohio, premier état américain fournisseur de Boeing et d’Airbus, propose un environnement industriel solide et des infrastructures avancées pour les activités de recherche et de développement. Les entreprises qui y sont implantées développent des technologies novatrices qui permettent de réaliser les composants et les systèmes aéronautiques de demain — processus d’impression 3D, matériaux composites légers et drones, par exemple.

L’Ohio héberge près de 600 entreprises des secteurs de l’aéronautique et de l’espace, parmi lesquelles Eaton (Irlande), Compagnie de Saint-Gobain (France), Meggitt et GKN Aerospace (Royaume-Uni), ainsi que les meilleures universités spécialisées dans ces branches d’activité : l’Université de Cincinnati, l’Université de Dayton et l’Université d’État de Wright. « L’état de l’Ohio compte plusieurs universités dont les cursus de premier plan contribuent au développement des industries aéronautique et spatiale grâce à leurs recherches, ainsi qu’à leurs programmes pédagogiques sophistiqués » déclare Glenn Richardson, Directeur général, Advanced Manufacturing & Aerospace de l’agence de développement économique JobsOhio, une organisation sans but lucratif dont la vocation est d’accompagner les entreprises étrangères qui s’implantent dans l’Ohio. Avec plus de 200 universités et plus de 11 700 ingénieurs et techniciens diplômés par an, l’Ohio constitue un formidable bassin de talents pour les entreprises industrielles. L’Ohio compte également 45 facultés et universités proposant des programmes liés aux carrières de l’aéronautique et de l’espace, ce qui en fait un lieu particulièrement attrayant pour les entreprises en plein essor de ce secteur.

Pour en savoir plus : https://ima.u-bordeaux.fr/International/Formation-AESOP