Engagé dans une stratégie de croissance responsable, le groupe anglo-néerlandais, numéro 3 mondial des produits de grande consommation, fait vivre un très beau portefeuille de marques, achetées chaque  jour par plus deux milliards de personnes. Rencontre -au sommet ! – avec Bruno Witvoet (INSEAD 2009), Président d’Unilever France.

 

 

Bruno Witvoet

Bruno Witvoet

Géant mondial dont les produits sont distribués sur tous les continents, Unilever emploie 170 000 personnes dans plus d’une centaine de pays. Réorganisé cette année en 4 grandes branches – Soins personnels, Produits d’entretien de la maison, Alimentation, Rafraîchissement (glaces et boissons) – le groupe est en ordre de marche pour réaliser les objectifs de la stratégie Compass, lancée en 2009, par son CEO Paul Polman : « En développant de nouveaux modèles de croissance, notre ambition, précise Bruno Witvoet, est de doubler de taille au niveau mondial tout en réduisant notre impact environnemental. » Plaçant la préservation des ressources (eau, énergies, matières premières…) au coeur de sa stratégie de croissance, Unilever s’attelle à innover dans tous les domaines.

 

À l’INSEAD, les enseignements de très grande qualité et les échanges avec des professionnels venus d’industries et d’horizons totalement différents m’ont permis de rafraîchir mes connaissances, de partager de nouvelles approches et de faire évoluer mon leadership.

Produire mieux en préservant la planète
« Notre innovation produits est en pointe pour la ,préservation de l’environnement. En produisant, depuis 2010, toute notre gamme tablettes Sun sans phosphates, souligne Bruno Witvoet, nous avons anticipé de 18 mois la réglementation européenne. Cette année, nous avons aussi été les premiers du marché à livrer des lessives liquides correspondant à deux fois la concentration standard. » Au quotidien, les 3000 collaborateurs d’Unilever France, filiale la plus performante du groupe en Europe, s’engagent pour faire toujours mieux. Ainsi, les 25 millions d’unités des lessives 3x concentrés Petit et Puissant, vendues depuis 2007 dans l’Hexagone, ont-elles déjà permis d’économiser l’équivalent de 335 millions de sacs plastiques, de 52 millions de tonnes d’eau et de 380 tonnes de CO2 par rapport aux lessives liquides standards. Aujourd’hui, 38 % des armoires réfrigérantes Miko et Ben & Jerry’s, installées par Unilever France chez ses distributeurs, sont éco-responsables, « et notre objectif, poursuit Bruno Witvoet, est de convertir 75 % de notre parc d’ici 2015. » Les 7 usines de fabrication, implantées dans l’Hexagone, ont réduit, quant à elles, de 38 % leurs émissions de CO2 depuis 1995 et 90 % de leurs déchets industriels ont été, l’an dernier, recyclés. « D’ici quatre ans, 75 % du papier et du carton utilisés pour nos emballages proviendront soit de forêts gérées de façon durable ou certifiées, soit de matières premières recyclées, l’objectif du groupe étant d’atteindre 100 % à l’horizon 2020. » Réduire l’empreinte environnementale de ses bureaux est aussi une priorité. A son siège de Rueil-Malmaison, qui regroupe un tiers de ses effectifs, elle s’est exprimée par la mise en place du tri sélectif et par une réduction de la consommation de papier grâce à la réduction de 30 % du nombre des photocopieurs : « Notre devise « Small actions, Big difference » n’est pas une simple déclaration d’intention : elle démontre notre volonté de réaliser ce que nous annonçons et la somme des petits gestes individuels éco-citoyens dans l’ensemble de notre organisation participe aussi de l’engagement responsable qui est le nôtre. »

 

Contribuer tous les jours à une meilleure alimentation
Sur sa gamme de produits alimentaires, la santé et le bien-être sont pour Unilever une priorité de tous les instants : « Nous améliorons nos formules en réduisant leur teneur en sel, en graisses et en sucre, rappelle le président d’Unilever France, le challenge étant pour nous de préserver leur goût et leurs qualités organoleptiques. » Développant sur ses marques son offre « bio », Unilever s’est engagé pour sa marque Knorr dans le programme d’agriculture raisonnée « Cultiver pour l’avenir », qui couvrira en 2015, 13 de ses principaux légumes et herbes aromatiques, soit 80 % des volumes. « Toutes les glaces Ben & Jerry’s vendues en Europe, ajoute Bruno Witvoet, seront en 2012 labellisées Max Havelaar, ce qui est déjà le cas de 60 % de la gamme. » Pour mieux impliquer ses clients dans une démarche éco-citoyenne, Unilever France entend aussi maximiser le développement de ses partenariats avec les distributeurs en mettant sur pied des opérations pédagogiques et promotionnelles : « La noblesse de nos métiers est de travailler sur des marques dont la notoriété est trèsforte et notre mission est d’enrichir en permanence la relation client sur le sens de la responsabilité. Inscrits dans la vie quotidienne, la grande variété de nos produits nous offre pour cela un champ très large d’intervention. »

 

Faire grandir les talents… partout !
Ses engagements d’entreprise responsable, Unilever France les fait vivre autant en favorisant la diversité dans ses équipes qu’en participant à l’insertion et à la formation des jeunes générations. Signataire avec l’Etat et la préfecture des Hauts-de-Seine d’une convention de revitalisation du territoire, qui l’engage à participer à des actions locales en faveur de l’emploi, la filiale a conclu, dans le cadre du plan « Egalité des chances », un partenariat avec l’université Paris-Dauphine. Sélectionnés sur dossier dès la classe de 1ère au lycée et accompagnés durant deux ans par des formations complémentaires financées par ce plan , ce sont ainsi 7 lycéens du département 92 qui ont pu intégrer Paris Dauphine dès la rentrée 2010. Les 8 membres du Comité de Direction d’Unilever France s’impliquent d’autre part personnellement sur les campus d’écoles cibles et plusieurs de ses collaborateurs assurent des cours de marketing notamment à l’ESSEC. Depuis cinq ans, Unilever a aussi innové en créant une école des ventes avec l’ISEG, permettant à une cinquantaine d’étudiants de 5e année d’être formés, quatre jours par mois, par six de ses responsables régionaux. Pour finir, nous avons crée le «Unilever Future leaders Programme» qu’intègre une vingtaine de jeunes à l’issu d’un processus de sélection très exigeant. Les candidats embauchés effectuent ensuite trois rotations d’une année à une fonction différente, dont une obligatoirement sur le terrain pour apprendre ce qu’est un client et découvrir nos produits puis évoluent ensuite dans une position managériale. »

 

S’ouvrir aux autres et au monde
Administrateur extérieur de Paris-Dauphine, où il a obtenu sa maîtrise de Finance, et parrain du club « Marketing & Stratégies » de ses Alumni, « pour rendre un peu » à l’institution qui l’a formé, Bruno Witvoet a effectué l’ensemble de sa carrière au sein d’Unilever. Nourri par la pratique du sport de compétition , « incomparable pour développer esprit d’équipe et goût de la performance », c’est en tant que commercial au sein de la filiale Astra-Calvé qu’il y débute en 1984. Passant de la vente au marketing, il évolue en prenant des responsabilités managériales croissantes à l’international (Mexique, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas et Pays nordiques) avant de se voir confier, en 2010, la présidence d’Unilever France : « Plus vous avancez dans votre vie professionnelle, moins le diplôme qui vous a permis de débuter fait la différence car c’est votre vision , votre capacité à entrainer vos équipes et vos résultats qui assurent votre progression. J’ai bénéficié, tout au long de mon parcours, de formations dispensées en interne par le groupe, mais celles que j’ai eu la chance de suivre à Harvard et surtout à l’INSEAD, dans le cadre de l’Advance Management Program, m’ont énormément apporté. Les enseignements de haute qualité de l’INSEAD et les échanges que j’ai pu y avoir avec des professionnels venus d’industries et d’horizons très différents m’ont permis d’approfondir mes connaissances, de partager de nouvelles approches et de faire évoluer aussi mon leadership. Le premier rôle d’un leader est de mettre en avant tous les possibles et, à mon poste, je m’applique aujourd’hui à conduire des équipes, très engagées, sur la route ambitieuse que nous nous sommes tracée. Unilever en faisant vivre sa devise « Small actions BIG Difference» n’a pas seulement la volonté de s’engager pour améliorer, avec ses produits, la vie des gens partout sur la planète, il a aussi la volonté d’influer sur l’évolution du monde et il a décidé d’y prendre pleinement part ! »

 

CG

 

Contact : www.unilever.fr/carriere/