Nouveau logo et nouvelle marque pour l’ESC Clermont. L’école profite d’une « rentrée sous le signe de la progression » pour réaffirmer visuellement son ADN résolument glocal. Une année que l’école entend bien passer sous le signe du sport, avec une montée en puissance de sa filière Passion Sport. Le point sur les annonces dévoilées le 22 octobre 2019.

 

Des effectifs en hausse de 17 % répartis sur tous ses programmes : une case « objectif » cochée sur le plan stratégique « Cap 2022 / Vision 2025 » de l’ESC Clermont Business School. Autre motif de satisfaction : l’engagement pour le climat. « Je fais partie des 80 dirigeants signataires de l’appel Formons tous les étudiants aux enjeux climatiques en septembre dernier. Car au-delà des effets de mode, nous devons équiper nos étudiants de la culture générale et citoyenne nécessaire pour en faire des cadres et des managers responsables », introduit Françoise Roudier, directrice de l’établissement.

Les trois chantiers 2019/2020

Portée par cet élan, l’école entend bien relever trois défis de taille cette année :

#1 Les accréditations : après l’obtention d’EPAS sur le Bachelor en 2019, c’est désormais la troisième accréditation AMBA qui est dans le viseur de l’ESC Clermont BS. Audit prévu les 19 et 20 novembre 2019.L’instruction du dossier NF214 est aussi en cours afin de « répondre aux nouveaux standards suite à la réforme de la formation professionnelle », précise Françoise Roudier.

#2 Le Campus Trudaine 2021 : 3 000 m² supplémentaires doivent être construits pour étendre le campus de centre-ville. Le but ? « Favoriser l’expérience de tous nos publics : étudiants bien sûr, mais aussi professeurs, personnels, entreprises… ».

#3 Un nouveau logo et nouvelle charte graphique. Si l’école reste attachée à la dénomination d’ « ESC », elle souhaite également s’adapter à l’évolution des codes du Sup’ en lui accolant la mention « business school ». Fière de son histoire et de son ancrage territorial, l’école met toujours à l’honneur la ville de Clermont et sa base line School for life since 1919 dans cette nouvelle identité visuelle.

>>> Retrouvez l’Interview Flash de Françoise Roudier, directrice de l’ESC Clermont Business School

Au cœur du territoire… et au cœur du stade !

Autre challenge à relever cette année pour l’école : le déploiement de sa filière Passion Sport. Une filière créée il y a un peu plus de deux ans pour répondre à un double objectif : « permettre aux sportifs de haut niveau de mener un double projet grâce à un accompagnement personnalisé, et aux étudiants intéressés par le sport business de se spécialiser » indique Anne Pats, professeure et architecte de la filière. Une stratégie qui se décline sur tous les programmes de l’école : le Bachelor en management international, l’Executive Bachelor sport, le Master grande école (via la spécialisation en sport business en 3A), l’Executive Master en management et le MS innover et entreprendre dans le sport.

>>> L’ESC Clermont a 100 ans cette année : découvrez ses vœux pour son centenaire !

Pourquoi ils ont choisi la Filière Passion Sport ?

« Après avoir pratiqué le patinage artistique en solo pendant plusieurs années, j’ai rejoint l’équipe de France de patinage synchronisé alors que j’étais en 2A à l’ESC Clermont BS. L’école m’a aidée à aménager mon emploi du temps, m’a permis de bénéficier de séances de coaching personnalisé avec un professeur pour rattraper les heures manquées et de trouver une alternance dans une entreprise où j’ai pu concilier sport, études et travail », explique Clémence Pageau, aujourd’hui en M1 et alternante chez Michelin.

 « Mon optique c’était 100 % rugby. Mais après quelques années en tant que joueur pro, j’ai pris conscience qu’une carrière pouvait s’arrêter soudainement. J’avais besoin d’un bagage et de quelque chose en plus du rugby, mais compatible avec mon rythme d’entrainement. Cette filière, c’est LA bonne expérience et j’espère que je vais progresser dans tous les domaines », indique Charlie Cassang, demi de mêlée à l’ASM Clermont Auvergne, en Executive bachelor sport.

 « C’est très important que les sportifs fassent quelque chose pour préparer leur retraite. Car dans notre discipline, elle arrive très tôt : moi j’ai 34 ans et je suis retraité ! De plus, Clermont est une ville parfaite pour étudier : 5 min de trajet entre le club et l’école, c’est rare » affirme Flip van der Merwe, ancien 2e ligne de l’équipe de rugby d’Afrique du Sud de de l’ASM Clermont Auvergne, en MSc business intelligence & analysis

Dans la course avec Le Coq Sportif

Pour mener à bien cette année sportive, ESC Clermont BS peut compter sur son partenariat avec Le Coq Sportif. Une marque avec laquelle elle « partage les valeurs de proximité, d’engagement et d’accompagnement personnalisé », insiste Jean-Philippe Sionneau, responsable communication de l’équipementier sportif.