Fidèles du Challenge Du « Monde des Grandes Écoles et Universités » les élèves de l’ENSEEIHT étaient au rendez-vous pour le samedi 28 mai 2011 au Stade Charlety. Bien décidés à marquer les esprits par leurs exploits sportifs, l’animation de leurs supporters et pom pom girls, mais aussi à profiter de l’occasion pour rencontrer des entreprises.

 

 

Demi-finaliste du relais 4X100 m

Demi-finaliste du relais 4X100 m

 

6h45 : En remontant la rue qui mène à Charlety, je suis déjà persuadée que l’édition 2011 du Challenge sera une réussite. Il n’y a qu’une dizaine de bus devant l’entrée et déjà les équipes de supporters se mesurent au volume de leurs chants.

6h50 : Je retrouve les étudiants de l’N7 devant leurs bus partis vers 22h00 de Toulouse. « Nous avons voyagé dans deux bus : un pour les sportifs qui ont pu se reposer afin d’être au meilleur de leur forme et un pour les supporters, la fanfare et les pom pom qui se sont échauffés la voix durant le trajet ! » m’explique Louis, coordinateur de l’équipe. L’objectif de l’N7 est clair : arrivés 3èmes l’an dernier au défi des supporters, ils n’ont qu’une idée en tête gagner le trophée 2011. Après une nuit blanche, armés de leurs cornes de diablotins, de leurs costumes, de leurs banderoles, sifflets et autres tambours
« ils sont chauds et prêts à défendre les couleurs de l’N7 ! »

7h30 : Les supporters de l’N7 ont trusté la place de choix : dans les gradins juste en face de l’estrade sur laquelle se dérouleront les démonstrations des fanfares et pom pom et où seront remis les prix sportifs.

7h45 : Les cuivres de la fanfare lancent la compétition, ils ont pris place les premiers sur l’estrade, ont commencé à jouer pour s’échauffer et échauffer la concurrence !
Piquées au vif, d’autres écoles les rejoignent sur le podium.

8h00 : Le costume de la mascotte Seth, est à ce moment sur les épaules de Paul. Il me dit que certains sont venus uniquement pour rencontrer des entreprises. « Pour tous, il est très intéressant d’avoir l’occasion de rencontrer des recruteurs potentiels dans un contexte privilégié. »

8h15 : Paul est en 3ème année et mascotte depuis deux ans. « L’an dernier on s’est passé la mascotte à tour de rôle, il fait très chaud à l’intérieur et on courre partout, c’est donc assez fatiguant. Le but est de se faire voir, de courir et sauter afin de se détacher dans la foule, de faire des figures afin de se démarquer des autres mascottes. »

10h20 : Les pom pom de l’N7 montent sur le podium. Les filles entament leur chorégraphie, pendant qu’elles changent de tenue, les garçons prennent le relais sur scène. La fanfare est également très mobilisée ce matin. Régulièrement, les supporters entonnent leur cri de guerre : « Et pour l’N7, et pour l’N7, et pour l’N7, hip hip hip hourra ! »

11h05 : Adèle la capitaine des pom pom me confie son sentiment après leur prestation  : « on s’est vraiment amusées, elles ont souri c’était parfait ! Le public était à fond. On a vu des jurés danser avec nous, c’était super. Nos supporters ont été géniaux. C’est une réussite pour nous alors que nous nous préparons depuis près de 6 mois. Être 20 dans l’équipe est un exploit surtout dans une école d’ingénieurs
où il n’y a que 20 % de filles. »

11h15 : La fanfare de l’N7 participe de tout son cœur à faire du bruit pour les 8 entreprises partenaires du Challenge, sans lesquelles cette journée ne pourrait avoir lieu.

11h44 : Les pom pom sont sur le bord de la piste, encouragement maximum pour leur coureur qui vient de passer les séries du 100 m.

12h00 : Amélie est allée rencontrer les entreprises « prendre des informations sur les groupes et savoir s’il y a des possibilités d’embauches. J’ai pu poser toutes mes questions. La différence avec d’autres forums est qu’on peut venir en jogging, c’est plus détendu. »

12h05 : Flash mob dans l’espace métiers, les supporters de l’N7 entament une chorégraphie 1 000 fois répétée, tous en rythme, et des chants depuis les tribunes.

12h30 : Déjeuner au soleil dans les gradins pour continuer à occuper la place en faisant du bruit.

14h23 : La parade des supporters s’achève. L’N7 s’est glissé en 2ème place dans la cortège et a montré son envie de remporter le prix phare des écoles.

14h46 : Du côté des supporters, l’ambiance est un peu retombée, les effets de la nuit blanche se font ressentir. C’est le moment d’une sieste pour reprendre des forces.

15h30 : Des élèves de l’N7 se détendent en faisant un jeu vidéo de danse. Tandis que deux autres assistent à une démonstration d’escrime en fauteuil.

16h00 : Sportifs de longue date, Charles et Benissa ont été qualifiés pour la demi-finale du relais 4X100 m. « Certaines performances sont impressionnantes, constate Benissa, autant chez les filles que chez les garçons. Nous donnerons le meilleur de nous-même pour notre école. » « L’ambiance est très bruyante mais très agréable, chaleureuse et conviviale, raconte Charles. Il y a beaucoup de solidarité. Nous avons par exemple expliqué à des étudiants Belges comment passer le témoin. Benissa a perdu un instrument de musique en courant, et quelqu’un le lui a rapporté. C’est vraiment sympa. »

16h30 : La mascotte Seth est seule sur l’estrade et nous livre une chorégraphie improvisée. Elle est rapidement rejointe par des supporters et la fanfare de l’N7, ils font le show.

16h50 : Au couloir n°3 nos demi-finalistes courent le 4X100 m en relais. Ils arrivent 3èmes mais ne seront finalement pas qualifiés pour la finale.

18h19 : Les supporters continuent à relever le défi et les fanfares jouent à qui fera le plus de bruit.

19h07 : Les pom pom toujours à fond, entament une petite chorégraphie devant les tribunes.

20h15 : Remise des prix du Challenge. Faute de remporter le Prix des Supporters, l’N7 se console avec le deuxième Prix de la Fanfare de cette édition 2011 et regagne les bus
pour une nouvelle nuit entre fête et sommeil jusqu’à Toulouse.

 

A. D-F

 

Contact : www.cdmge.fr