La Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE) vous fait régulièrement découvrir une JE qui détonne ! Aujourd’hui coup de projecteur sur Europe Etudes, la Junior-Entreprise de l’EM Strasbourg.

 

Le 13 février, Europe Etudes, la Junior-Entreprise de l’Ecole de Management de Strasbourg, a organisé la troisième édition du Pitch des Entrepreneurs. Animée par Sébastien Lehmann et Juliette Kiehl, tous deux membres d’Europe Etudes, cette soirée a débuté par une formation sur l’art de pitcher dispensée par Rémy Perla, fondateur de la Start-Up Epopia. Cette dernière fut suivie par une mise en pratique du Pitch par 8 entrepreneurs, venus défendre leur projet, sous l’œil avisé d’un jury de professionnel et du public.

Pitcher, quèsaco ?

Le Pitch des Entrepreneurs, événement majeur depuis désormais 3 ans pour Europe Etudes, a accueilli Byblos, Yo News, Dokkito, Niceberg, My Bibou, Modulage, Cuisine Aventure ou encore Teewii. Les fondateurs de ces startups sont venus défendre leur structure sous les regards attentifs d’un jury composé de professionnels, parmi lesquels : Yann Klis, Président d’Alsace digitale; Stéphane Gomard, Responsable des partenariats du groupe BNP Paribas-Alsace; Augustin Bigonneau, Senior Manager chez Amaris et Mickael Bernhard, grand gagnant de l’édition passée et fondateur de Prendsmaplace.fr.

Mais une question demeure : qu’est – ce que « pitcher » ?! Cet anglicisme peut paraitre un peu abstrait pour certains ! Pour faire simple, il s’agit de présenter succinctement un projet, une organisation, une structure sous la contrainte d’un temps imparti, à savoir 1 minute et 30 secondes. Ce format court aussi appelé Elevator Pitch, véritable challenge d’éloquence, requiert pour cela de se concentrer sur l’essentiel et de capter son auditoire.

Se former au pitch

Pour introduire cette soirée placée sous le signe de l’éloquence, les Junior-Entrepreneurs ont convié Rémy Perla, fondateur d’Epopia, à partager son expérience et ses conseils. Coutumier de ce jeu d’éloquence il a, à plusieurs reprises, défendu un concept qui allait devenir un succès : éveiller les enfants à la lecture par le biais d’histoires personnalisées sous forme épistolaire.

Dès le début de son discours, Rémy Perla pose le ton, il faut susciter l’intérêt du public. S’il se souvient de certains échecs, comme cette présentation désastreuse réalisée devant des personnes âgées, il assure que la réussite est à portée de main. Selon lui, il est possible d’exceller dans cet exercice du pitch, à condition d’éviter certains écueils tels que la diffusion d’une vidéo ou la projection de texte. Après avoir conté son expérience de « pitcheur », c’est avec l’oreille attentive de son auditoire que Rémy Perla clôt ce « préambule » en confiant que la recette d’un bon pitch réside dans la simplicité, l’inattendu, la crédibilité et l’émotion que suscite le projet défendu.

Un exercice plus difficile qu’il n’y parait pour les entrepreneurs

Après cette introduction du fondateur d’Epopia, l’heure est désormais à la pratique. Annoncé par le maitre de cérémonie, Sébastien Lehmann, Dara Hizveren est le premier pitcheur à se plier à cet exercice d’éloquence. Il présente Byblos, une application dont il est le fondateur et qui s’adresse aux bibliovores. Mélanie Lemaire, fondatrice de Dokkito est la seconde à relever le challenge. Hélas, le respect du temps imparti représente une réelle contrainte, de nombreux pitcheurs se voient couper dans leur élan par le terrible gong, annonçant la fin du temps réglementaire. Pour d’autres, le stress semble être le principal handicap. Mais on retient surtout de cette soirée l’énergie positive de Sophie Abbad, fondatrice de Niceberg, ou encore l’humour décalé de Nicolas Jean, fondateur de Cuisine Aventure, dont l’introduction « Je m’appelle Lola, j’ai 33 ans » a déclenché le rire de l’assemblée. Monique Mager, fondatrice de Modulage, a également marqué l’assemblée par son éloquence et par sa capacité à répondre à des questions tantôt épineuses. Enfin Jonathan Giamporcaro, fondateur de YoNews, a su captiver l’audience par son dynamisme.

And the winners are…

Il convient également de souligner la performance des deux gagnants : Elodie Schaller, fondatrice de My Bibou et Clément Sornin-Kasbi, co-fondateur de Teewii.  Ce dernier a su convaincre le public par le caractère novateur de son idée. L’auditoire était en effet sollicité pour voter en faveur de son pitcheur préféré, par le biais d’une plateforme de sondage en ligne : Slido.
Clément Sornin-Kasbi a donc su défendre son application, Teewii, qui permet de mettre en relation les entreprises et les étudiants grâce à la réalisation d’événements de street-marketing sur les campus.

Elodie Schaller remporte, quant à elle, le prix du jury pour son application My Bibou, qui permet de recenser et de géolocaliser les endroits proposant des services et des jeux adaptés aux plus petits. Le jury a décelé dans cette application un incroyable potentiel, qui offrirait aux parents la possibilité d’envisager sereinement leurs sorties familiales.

Un tout autre jeu d’éloquence : le networking

Après ces efforts oratoires, Europe Etudes a convié tous les participants (pitcheurs, jury et invités) à se rassembler autour d’un buffet apéritif. L’occasion de décerner les prix aux deux gagnants, qui ont remporté un bon pour un brunch dans le restaurant Mémé dans les orties et des produits de la marque Moi Moche et Bon, dont l’histoire a aussi commencé par la création d’une startup. Cette fin de soirée fut également rythmée par les discussions et autres échanges avec les entrepreneurs et les membres du jury, le tout autour de délicieux petits fours concoctés par nos Junior- Entrepreneurs. Il n’en faut pas plus pour me faire dire que cette soirée fut un succès, car tout le monde a mis « la main à la pâte », et ce au sens propre comme au sens figuré !

Juliette Kiehl2 questions à Juliette Kiehl, responsable du pôle commercial et organisatrice du Pitch

 

Pourquoi le pitch est un événement important pour ta J.E. ?

Le Pitch des Entrepreneurs est un événement qui nous permet de nous rapprocher des acteurs de la scène entrepreneuriale alsacienne. Cet événement nous offre l’occasion d’accroitre notre visibilité auprès des différents acteurs de la région et de renforcer la relation de proximité que nous souhaitons créer avec les porteurs de projets. Le Pitch des Entrepreneurs nous offre également l’opportunité de faire découvrir l’univers professionnel dans lequel nous évoluons en tant que Junior-Entrepreneurs, aux étudiants de l’école qui n’ont pas l’habitude de fréquenter des événements business.

As-tu eu des difficultés à trouver des intervenants, comment les as-tu choisis ?

Trouver les intervenants n’est pas une chose évidente et représente d’ailleurs le plus gros challenge pour les commerciaux. En effet, nous avions 3 mois pour convaincre des professionnels (pour le jury) et des entrepreneurs de venir tenter l’aventure à nos côtés. Concernant le jury, nous avons sollicité nos principaux partenaires, qui n’ont pas hésité à jouer le jeu. Il semblait évident pour nous de solliciter le gagnant de l’édition précédente pour venir en tant que membre du jury. Ainsi, il ne nous restait plus qu’à convaincre 8 pitcheurs de venir relever le défi.  Nous souhaitions proposer des projets de différents univers et avoir une équipe hétéroclite (et mixte). Nous avons ainsi démarché les entrepreneurs qui développaient des projets qui nous plaisaient et que nous avions vu pitcher lors d’événements liés au monde entrepreneurial. Nous avons également fait appel à différents réseaux pour diffuser notre offre et nous avons reçu quelques candidatures, que nous avons pris soin d’étudier.

Contacts

03 68 85 86 71 – infos@europe-etudes.comwww.europe-etudes.com

Président : alexandre.meyer@em-strasbourg.eu

Responsable de la communication : eva.scheliquet@em-strasbourg.eu

Responsable du pôle commercial : juliette.kiehl@em-strasbourg.eu