Nul ne peut ignorer la loi, mais peut-il ignorer l’économie alors qu’il vit dans un pays à économie de marché et démocratique ?

 

En 2006, le ministère de l’Économie a mené l’enquête avec l’institut BVA auprès de nos concitoyens. Résultat : les deux tiers des sondés ont affirmé s’intéresser à l’économie, mais aussi la moitié ne pas bien en comprendre les mécanismes. Les plus diplômés et les cadres sont respectivement 72 % et 70 % à affirmer bien comprendre l’information économique dans les médias. Il est intéressant de noter que 53 % des personnes n’étant pas du tout optimistes pour l’avenir disent ne pas la comprendre. Le faible niveau de connaissance économique des Français aurait donc un lien avec leur méfiance vis-à-vis de l’économie de marché. L’enquête précise que « les trois quarts des Français souhaitent mieux comprendre l’économie afin de sentir plus à l’aise et parce qu’ils pensent que cela a de l’importance. »

 

Des lacunes…
Pour répondre à cette demande de pédagogie, le ministère à créé le CODICE (Conseil pour la diffusion de la culture économique). Il propose notamment un quiz, le « Kezeco », qui aborde les dimensions concrètes de l’économie dans notre vie quotidienne : retraites, marchés financiers, dépenses publiques, fonctionnement des entreprises, chômage … Le test effectué par l’institut TNS Sofres auprès de 1 000 personnes n’est guère glorieux avec un note moyenne de 8,3/20 … Une étude menée en 2008 par la Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises, vient confirmer cette tendance. Si les 1 000 Français interrogés connaissent plutôt bien l’économie du quotidien, ils présentent une vraie méconnaissance du monde du travail. Leurs réponses indiquent ainsi une faible maîtrise de l’environnement de l’entreprise et des problématiques auxquelles elle est confrontée avec une note moyenne de 5,9/20…

 

… nuancées selon le niveau d’études
Une équipe de chercheurs de l’ESSEC propose un test de connaissances à orientation macroéconomique et politique économique. En 2009, 1 500 personnes ont passé le test en ligne. 54 % avait un niveau supérieur ou égal à Bac+5, 47 % étaient des étudiants et 19 % des cadres administratifs et commerciaux d’entreprise. Le taux moyen de réponses correctes s’est élevé à 71 % ! Les connaissances économiques s’avérant logiquement liées au niveau d’études, à l’intérêt personnel et à l’usage professionnel de l’économie.

 

Réconcilier les Français avec l’économie
Les initiatives se multiplient pour mieux faire comprendre, voire aimer l’économie. En 2007 naissait l’Institut pour le développement de l’information économique et sociale (IDIES). Il entend contribuer à développer la culture économique, et s’interroge plus largement sur le fait que la connaissance des mécanismes et concepts est une condition du débat démocratique sur les questions économiques et sociales. La Fondation scientifique de Lyon organise depuis 2008 les Journées de l’économie et anime le portail www.touteconomie.org. Pour les étudiants qui veulent aborder en profondeur cette discipline, l’Association des journalistes économiques et financiers organise chaque mois les Ateliers de l’économie de Bercy.

 

Un espace dédié à la compréhension de l’économie pour 2014
La Banque de France lance un projet de Cité de l’économie et de la monnaie. L’ouverture est prévue fin 2014 au sein de l’Hôtel Gaillard à Paris. Son objectif est de permettre une meilleure compréhension, au travers d’outils et ressources pédagogiques et interactives, des mécanismes, enjeux et débats de l’économie contemporaine. Le site vous donne un avant goût avec des jeux interactifs et des vidéos. Asseyez-vous dans le fauteuil du banquier central et testez votre capacité à gérer la zone euro.
www.citedeleconomie.fr

 

A vous de jouer !
www.kezeco.economie.gouv.fr (Test Codice)
www.journeeseconomie.org
www.touteconomie.org
www.ajef.net (Ateliers de l’économie)
www.idies.org
http://questionnaire.fnege.org (Test Fnege)
http://evaluationconnaissanceseconomie.questionpro.com (Test ESSEC)

 

A. D-F