Le savoir-faire ancestral de Baron Philippe de Rothschild réside dans l’expression du terroir et l’assemblage subtil de ses vins. Mais pour le mettre en valeur, de nombreuses compétences sont nécessaires, pas seulement des experts de la filière viti-vinicole, mais des personnalités et des esprits entrepreneurs. Et Véronique Hombroekx la nouvelle DG de l’activité vins de Marques nous le prouve. Étrangère à cet univers mais forte de 30 ans d’expérience dans la distribution et l’industrie agroalimentaire, elle ouvre de nouvelles perspectives pour ses marques premiums Mouton Cadet dans le bordelais et Escudo Rojo au Chili.

 

Pas seulement des compétences, des personnalités

« Je me souviendrais toujours de ma première rencontre avec Philippe Sereys de Rothschild. Il s’est intéressé d’abord à ma personne avant de parcourir mon expérience professionnelle. Puis il m’a parlé de lui, de sa famille et de l’histoire de Baron Philippe de Rothschild. » Mettre l’humain au cœur de son activité, c’est dans l’ADN de la société qui n’oublie pas que le vin naît de l’association de la Terre et de l’Homme. Voilà ce qui a convaincu Véronique Hombroekx de rejoindre l’aventure.

Un regard neuf pour valoriser un savoir-faire patrimonial

A son arrivée en janvier, la Bruxelloise commence par observer, poser des questions et échanger avec toutes les parties prenantes de la filière pour comprendre l’univers du vin. « Je n’ai rencontré que des passionnés, des amoureux de la terre, un savoir-faire extrêmement noble et beaucoup de fierté. » Forte de 30 ans d’expérience et de son recul sur la situation, Véronique établit un diagnostic des enjeux autour des marques prioritaires.

Un rôle à jouer pour chacun

Pour Mouton Cadet, l’ambition sera d’instituer sa position de marque historique de référence des vins de Bordeaux dans le monde.« Cette vision mobilise tous les métiers de la filière, ce qui me semble capital. Aux vignerons partenaires et œnologues de travailler à l’expression du terroir bordelais et son assemblage. Au marketing de rendre la marque désirable tout en restant accessible. Aux commerciaux de développer nos marchés internationaux à commencer par l’Asie, où le taux de pénétration du vin n’atteint que 7 % … » La filière chilienne se recentrera sur deux marques premium Escudo Rojo et Mapu, et vise le top 15 des Bodegas chiliennes.

François Castaigna (Viticulteur-Partenaire Mouton Cadet) et Véronique Hombroekx (Directeur Général Marques pour Baron Philippe de Rothschild) crédits Mathieu Anglada – Saison d’Or

Faire de la RSE une priorité

Une entreprise est socialement responsable si elle intègre volontairement des enjeux environnementaux et sociétaux dans ses opérations quotidiennes et dans ses interactions avec les parties prenantes. Le respect du terroir et de l’humain compte également parmi les enjeux majeurs pointés par la nouvelle DG. La société s’investit activement avec tous les acteurs du bordelais pour développer des pratiques innovantes et plus respectueuses de l’environnement. Si les nombreux vignerons partenaires de la marque Mouton Cadet sont soumis à un cahier des charges très exigeant, les équipes techniques de Baron Philippe de Rothschild les accompagnent au quotidien pour parvenir à ces résultats dans de bonnes conditions de travail. « La terre et les vignes sont notre patrimoine et nous devons en prendre soin. »

Les dirigeants cassent les codes ! Et vous ? Je suis une femme, ni bordelaise, ni même française, et j’étais néophyte en matière de vin. En me recrutant la Présidence de Baron Philippe de Rothschild a fait fi de toute convention !

Du tac au tac
Une passion ? La vie !
Un défouloir ? La course à pied, la natation, le trek
Une personne inspirante ? Ma grand-mère qui m’a élevée seule. J’admirais son courage, son honnêteté, sa résilience
Si vous aviez une baguette magique ? Le respect de la Terre et des Hommes serait une évidence
Un conseil aux jeunes ? Exprimez vos convictions. Croyez en vos rêves. Ils ne se réaliseront sans doute pas tous mais cela vous donnera une énergie inépuisable !

 

« Je cherche à faire émerger la solidarité dans mes équipes. Il n’y a qu’ensemble qu’on est meilleurs que les autres. »

Contact  : vhombroekx@bphr.com