Copyright OJO

La 2ème édition des Jeux Omnisports Deloitte se tenait du 4 au 6 avril sur le campus de l’EDHEC Business School. Lancée par l’association OJO (Organisation des Jeux Omnisports), cette compétition multi-sport a été fondée sur le modèle du Challenge Ecricome autour de 3 maitre-mots : Sport, Ambiance et Fair-Play. Retour sur un week-end de Pâques sportif placé sous le signe de la camaraderie et du dépassement de soi !

Du sport et de l’ambiance à la puissance 6 !

En arrivant sur le campus de l’EDHEC à Roubaix, je constate que les supporters, Pompom girls et mascottes des 6 écoles participantes (HEC, ESSEC, ESCP Europe, EMLYON BS, Audencia Nantes et EDHEC BS) ont déjà pris leur marque. Je rencontre Léonard, chargé de la communication digitale de l’événement, qui m’accueille chaleureusement et sera mon guide pendant près de 5 heures. « Cet événement réunit des sportifs de tous les niveaux autour de 13 sports comme le judo, le badminton ou le volley. 1500 participants sont attendus pour ces 3 jours intenses et 97 staffeurs sont mobilisés pour assurer la sécurité, la gestion des partenaires ou la communication. »

Quand nous pénétrons dans le gymnase où les handballeurs entament leur échauffement, je suis saisi par la ferveur du public et par l’engagement des membres de l’association. Comment gérer au mieux une telle manifestation ? Tanina, responsable de la communication d’OJO, se montre très confiante : « il faut savoir hiérarchiser et déléguer les tâches aux différents membres de l’équipe, c’est un véritable travail de management. Chacun s’implique dans ce week-end fédérateur dont nous souhaitons assurer la pérennité autour d’une dimension handisport et de nouvelles activités selon les retours des participants. »

Un projet fédérateur monté par des entrepreneurs

Lui faisant part de ma curiosité quant à la genèse de cette association, Léonard me présente 3 des 4 fondateurs : Zacharie, Alexandre et Octave. « Le concept d’OJO a germé dans notre esprit pendant les Jeux Olympiques de Londres en 2012. Nous nous sommes aussi inspirés du Challenge Ecricome pour créer une nouvelle compétition inter-écoles de commerce. » Leur volonté première : fédérer des étudiants d’établissements différents lors d’un moment de convivialité et de solidarité basé sur le sport.

De la formation d’une équipe au démarchage de partenaires, les 3 étudiants insistent sur l’état d’esprit à développer pour créer cette association et réaliser ce véritable travail d’entrepreneur : « même si la fondation d’un tel événement peut sembler complexe, il ne faut pas avoir peur de se lancer et de voir grand. C’est une chance qui nous est donnée dans le cadre de notre cursus à l’EDHEC BS. Les compétences développées nous seront utiles toute notre vie ! »

Je quitte le campus en fin d’après-midi et remercie Léonard qui a été extrêmement professionnel et disponible à mon égard. Tandis que la prochaine édition devrait susciter toujours plus d’engouement et attirer de nouveaux participants, une chose est sûre : après seulement 2 ans d’existence, la « petite » OJO a déjà tout d’une grande !

Un grand bravo à Léonard et à toute son équipe pour ce très beau week-end !

Jean Baptiste Najman