Travailleur et déterminé, Arthur se consacre pleinement à ses études à partir de la Terminale. Brillant, il entre en classe préparatoire scientifique (PCSI) au lycée Saint Louis puis intègre l’Ecole Polytechnique en 2012. A l’X, le jeune homme découvre la vie associative dans laquelle il s’investit jusqu’à devenir le nouveau kèsier Sport de son école.

 

Fiche d’identité :
Arthur Ollivier
21 ans
originaire de st nazaire
2e année à l’ecole Polytechnique

Arthur dans le Grand Uniforme de l'X

Arthur dans le Grand Uniforme de l'X

Après l’effort…
Féru de sport, Arthur commence le tennis à l’âge de 6 ans. A 9 ans, il fait son entrée dans le circuit intensif de tennis. Avec 10h d’entrainements par semaine, des tournois nationaux réguliers, l’adolescent est classé 4/6 lorsqu’il entre au lycée. Toutefois, très soucieux de sa scolarité, il décide de se consacrer à son Bac. Il déserte alors les courts au profit des salles de classe. A l’issue de la Terminale, il intègre la prestigieuse classe préparatoire Louis Le Grand en section PCSI, où il passera 3 ans avant de devenir un X promotion 2012.  » Je ne regrette pas du tout d’avoir renoncer au tennis quelques temps. Le sacrifice en valait la peine !  » Depuis son arrivée à Polytechnique, Arthur a repris le sport : il fait partie de l’équipe 1 de volley et s’entraine au moins 6h par semaine.  » J’avais envie de tester un sport d’équipe. Je continue le tennis en parallèle, mais je trouve que les sports collectifs s’insèrent parfaitement dans le cursus de l’X. « Maintenant qu’il a atteint son objectif scolaire, Arthur s’investit dans la vie associative de son école et rattrape le  » temps perdu  » :  » s’impliquer dans une association fait partie intégrante de nos études. On y fait des rencontres et on apprend à gérer des problèmes similaires à ceux des entreprises.  » En décembre dernier, il se lance avec ses amis à la conquête de la kès de l’X, l’association qui gère la vie étudiante.

 

… le réconfort !
Après une semaine intensive de campagne il devient officiellement le nouveau kèsier sport et préside de facto le BDS de l’école.  » Nous sommes 3 à l’origine de la liste. Comme j’aime le sport, j’ai spontanément demandé ce poste.  » En charge de l’organisation des évènements sportifs, le BDS fait le relai entre la kès et les activités sportives sur le campus.  » Nous sommes les représentants des élèves et nous faisons tout pour répondre à leurs attentes.  » Et les résultats sont visibles : l’association sportive s’est détachée des cadres militaires pour devenir une association uniquement étudiante et les grands évènements associatifs s’enchainent (Point Gamma, Weekend d’intégration, Gala…). Cependant, cette implication suppose quelques sacrifices.  » Je consacre au moins 2 ou 3h à la kès chaque jour. Je ne sortirai peut-être pas premier de promo, mais j’apprends beaucoup dans le fonctionnement des associations. Le bénéfice est tout aussi grand ! « 

 

Portrait chinois
Ton péché mignon : Les soirées ! J’aime passer du temps avec mes amis le soir. Cela correspond mais c’est aussi une forme de pêché !
Ton modèle : Mon petit frère. Nous n’avons pas du tout le même parcours. Lui n’est pas scolaire, il sort du cadre : il fait des études artistiques que je n’aurai jamais pu faire.
Comment vois-tu ton avenir ? J’aimerais avoir une vie dans le prolongement de celle que je vis actuellement, qui concilie vie privée, passion et épanouissement.
Tes valeurs ? Amitié, esprit d’équipe, sans oublier le travail qui m’a permis d’être là où je suis aujourd’hui !
Qu’est-ce que tu aurais aimé avoir inventé ? Les radios pirates ! J’aime l’esprit frondeur et artistique qui s’en dégage.
Ton leitmotiv ? Le jeu. J’aime la compétition et l’émulation qu’elle provoque. Dans tout ce que j’entreprends, j’ai besoin de challenge !

 

Olympe Muller