Coup de foudre ou suite logique de ses sept ans passés à la direction générale de la CCI de l’Hérault ? Bruno Ducasse voit surtout sa nouvelle mission de directeur de Montpellier Business School (MBS) comme une grande fierté. Une fierté d’autant plus grande qu’il a lui-même usé les bancs de l’école en tant qu’étudiant. Il revient sur les challenges qui l’attendent.

 

MBS et vous, c’est une grande histoire !

Diplômé en 1993, j’ai recommencé à suivre très concrètement la vie de l’école à partir de 2000. D’abord comme directeur financier puis comme directeur général de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault. J’ai participé à de grandes étapes de son évolution, dont bien sûr, son autonomisation en 2012. Depuis, l’école est passée de 25 à 45 M€ de CA et repose aujourd’hui sur des bases saines qui lui permettent de voir loin.

Comment envisagez-vous vos nouvelles missions ?

Montpellier Business School est une très belle école dont le fonctionnement ressemble à celui d’une entreprise. Sa taille en fait même une belle PME sur Montpellier. Si j’ai des compétences de manager et de gestionnaire, je dois aussi m’entourer de celles et ceux qui font la spécificité d’une grande école : chercheurs, docteurs…

Vous succédez à Didier Jourdan, à la tête de l’école pendant 26 ans. Votre ligne directrice pour relever le défi ?

Didier Jourdan est unique et il serait bien trop difficile d’essayer de lui ressembler ! Je souhaite agir dans la continuité de ce qui a été développé depuis une quinzaine d’années en m’appuyant sur un des piliers de l’ADN de l’école : la RSE. Une spécificité et un réel engagement de l’école, pas des paroles en l’air ou à la mode. MBS a en effet été la première grande école à obtenir le label Diversité en 2009.Deux exemples de notre engagement en la matière :

– L’apprentissage : nos élèves ont la possibilité de faire leurs trois années de PGE en alternance et de suivre ainsi une scolarité totalement gratuite, les frais étant assumés par l’entreprise accueillante. Preuve du succès de ce type de formation : 80 % des élèves de M2 sont alternants.

– Notre ouverture sociale. L’école compte 35 % de boursiers et 26 % d’enfants d’ouvriers (contre 18 % au niveau national). Pour éviter qu’une barrière financière n’écarte des étudiants méritants nous avons renforcé notre système de bourses d’excellence (couvrant les droits de scolarité), de bourses internationales (pour payer les frais d’une scolarité en France), les postes salariés à temps partiel sur le campus, l’aide aux étudiants en situation de handicap… Aujourd’hui, 29 % de nos élèves n’acquittent pas de droits de scolarité et 49 % reçoivent une aide financière pour leurs études.

Les 3 défis de Bruno Ducasse

Renforcer notre dimension internationale en accueillant plus d’étudiants étrangers et en développant des formations hors de nos frontières pour les élèves français, en Afrique notamment.
Obtenir la triple couronne. Nous espérons une très bonne nouvelle en 2019. La triple accréditation est un outil de compétitivité qui nous aidera à monter encore dans les classements. Notre objectif ? Intégrer le Top 10 des business schools d’ici 5 ans.
Ouvrir un nouveau campus d’ici 3 à 5 ans, un campus attractif qui fera la différence.

Vous êtes vous-même alumni de MBS : cela fait-il de vous un DG « différent » ?

Originaire du Val d’Oise, j’ai eu le coup de foudre pour Montpellier durant mes études. Etre alumni de l’école renforce évidemment mon sentiment d’appartenance et ma fierté d’être aujourd’hui à la barre de ce beau bateau. Cela me permet aussi de redécouvrir des espaces de vie sur le campus. C’est le cas de la cafet’ : auparavant hyper bruyante, elle a été reconçue comme un espace de coworking où se croisent étudiants, professeurs, personnels… Une véritable incarnation de ce travail commun qui nous caractérise à MBS.

Votre message aux alumni ?

Revenez dans votre école et soyez-en les meilleurs ambassadeurs. Devenez partenaires de MBS et faites la connaître partout.

Et aux étudiants qui rejoignent MBS à la rentrée ?

Professionnalisation, entrepreneuriat, international : 3 raisons de choisir MBS !