Fiche d’identité :
21 ans
Originaire de Nantes
Classe Préparatoire PT*
2A à l’Ecole Centrale de Lyon

Romain n’aime pas beaucoup faire des choix. Son crédo, « ne pas s’ennuyer » !
Inscrit au foot par son père à l’âge de 5 ans, il en fera l’une de ses passions. « J’ai toujours joué au foot. Même en prépa. D’ailleurs, je ne sais pas comment j’ai réussi à concilier mes études avec le sport. » Joueur de haut niveau en ligue DRH/CFA2 avec plusieurs entraînements par semaine et matchs le dimanche, Romain a du faire quelques compromis.  » En arrivant en prépa, j’avais décidé de tout arrêter. Mais j’ai  compris que le sport faisait partie de mon équilibre. J’ai donc repris le foot et cela s’est ressenti dans mes notes, elles n’ont été que meilleures ! Je retrouve aussi dans cette discipline des valeurs auxquelles je suis attaché comme le fair-play, comprendre l’adversaire, et l’esprit de compétition. » Plus jeune, Romain passe également les diplômes d’éducateur de jeunes de la Fédération Française de Football (FFF).  » Ce que j’aime c’est l’interaction avec les plus jeunes, la transmission, et se sentir utile. » Aujourd’hui, il est entraîneur et joueur dans l’équipe de son école pour le côté fun, et joueur dans un club externe pour la compétition. Se sentir utile, Romain l’évoque aussi lorsqu’il prend de son temps pour donner des cours de maths/ physique à des collégiens, lycéens ou étudiants en classe prépa.  » C’est une activité qui me plait beaucoup, je peux me faire un peu d’argent de poche et c’est plus sympa que d’aller bosser au Mcdo !  » Et pour être certain de ne pas s’ennuyer une seule seconde, il a pris cette année la tête de l’organisation du Challenge Centrale Lyon. Une mission qui l’occupe à plein temps !  » Cela exige une grande rigueur, on se doit de tout planifier sur un an. » Un projet dont il avait déjà rêvé en prépa. « Je connaissais le Challenge avant d’intégrer l’école. Je me suis beaucoup investi dans l’édition précédente et c’est tout naturellement que j’ai voulu faire partie de l’équipe organisatrice 2013.  » Et gérer une équipe de 13 copains, ça fait peur ?  » Avec l’expérience du foot, j’ai appris à fédérer. Je pense que c’est quelque chose que l’on a en soi ou pas. Au début, bien sûr ce n’est pas évident, mais ce n’est que du bon stress ! J’ai appris à choisir le bon moment et le bon endroit pour discuter avec mes coéquipiers. On a beau être président, il faut jouer un rôle pour que le projet avance. » Et lorsqu’on lui demande quel est son principal objectif, il répond modestement :  » que chaque participant reparte avec le sourire et que tout se passe bien !  » Sa curiosité l’emmène à être aussi ambassadeur GDF Suez. Il est l’intermédiaire entre le Groupe et l’administration de l’école pour l’organisation de conférences, forums etc.  » Par cette mission, j’apprends un peu plus sur le fonctionnement d’un grand groupe, et je vois avec un oeil plus critique les process de recrutement. « Adepte de nouvelles expériences, il est facile de parier que Romain vivra à fond son semestre d’échange à l’Imperial College of London dès septembre prochain !

 

Comment te définirais-tu ?
Dynamique, perfectionniste, enthousiaste et fédérateur

 

Sa plus grande réussite :
Avoir trouvé un équilibre entre mes passions et mes études

 

Un sportif préféré :
Zidane. C’est un peu cliché mais il a été le symbole de l’équipe de France durant des années. Et côté entraîneur, José Mourinho du Real Madrid pour son tempérament de leader

 

Un rêve :
Qu’il n’y ait plus de guerre, je pense spontanément à ce qui se passe au Mali*.

 

Un objet dont tu ne pourrais pas te passer :
Mon iPhone

 

Son projet professionnel :
Travailler en R&D ou en management de projet. J’hésite encore entre la biomécanique (santé), la mécanique des équipements sportifs (tests des matériaux) et l’aéronautique

 

*interview réalisée en février

 

AF