Être rugbyman et étudiant en même temps, c’est possible ! Pierre Tournebize en est la preuve. Cet étudiant de 19 ans en 1e année du Bachelor à l’ESC Clermont arrive en effet à jongler entre le rugby et ses études. Grâce à la filière « Passion Sport » de la business school, il concilie loisir personnel et projet professionnel. Portrait d’un rugbyman studieux.

 

« Grâce à l’ESC Clermont, j’ai réussi à trouver un fil conducteur entre ma passion pour le rugby, que je pratique depuis 10 ans, et les études. » Pierre fait partie de l’équipe Espoir de l’ASM Clermont Auvergne Rugby et de son centre de formation depuis 5 ans. L’opportunité pour le jeune sportif de jouer dans des compétitions professionnelles. Une vraie chance pour ce champion en herbe mais qui demande tout de même d’être au top niveau ! Beaucoup d’entraînements sont à prévoir.

Le sport, j’adore

Heureusement pour lui, l’ESC Clermont a prévu le coup ! Rentrée 2017, la filière « Passion Sport » ouvre ses portes. En partenariat avec l’ASM Clermont Auvergne, l’école de management intègre une spécialisation en sport dans son Bachelor en Management International. La première promotion compte 17 étudiants aux profils assez variés : sportifs de bon ou de haut niveau, ou encore passionnés par le sport business. « Nous suivons les mêmes cours que les étudiants du Bachelor mais nous avons des disciplines supplémentaires comme le management et l’économie du sport », explique Pierre.

J’peux pas, j’ai sport

Pour s’adapter aux besoins spécifiques de ces étudiants « pas comme les autres », ces disciplines ne sont enseignées que le matin, l’après-midi étant dédiée au sport. Un emploi du temps aménagé et flexible. « Je peux accorder plus de place au sport s’il faut et louper quelques cours au besoin », raconte Pierre. Même les professeurs s’adaptent ! Une approche pédagogique innovante qui combine performance sportive et académique.

Tous coach d’un autre

Manquer quelques cours ce n’est pas grave car les élèves s’entraident. Chacun est tuteur d’un autre. Pour preuve, Pierre est épaulé par deux camarades. « On fonctionne comme un trio. Dès que je ne suis pas à l’école, ils prennent en note les cours et m’aident à assimiler les leçons après ». Pour le jeune rugbyman, « c’est un vrai avantage de la filière : ça permet de créer une belle solidarité dans la promo. On est tous là les uns pour les autres quand il y a besoin ».Grâce à ce système de rattrapage, sa scolarité n’est pas impactée. « J’ai mon premier semestre en poche ! », s’exclame-t-il.

Le sport ne forge pas le caractère, il le révèle

« Humble et affamé. C’est la devise de mon club mais j’en ai aussi fait mon crédo. Ça me motive beaucoup ! », s’enthousiasme Pierre. Ce fou de rugby souhaite valider ce diplôme au plus vite pour s’investir à fond dans le rugby. Il reste tout de même pragmatique et préfère avoir un bagage académique au cas où son avenir dans le rugby serait compromis. Le sportif d’aujourd’hui pourrait être le manager de demain. « Je sais qu’il est difficile de faire une carrière sportive tout sa vie : le Master reste donc une option pour compléter mon Bachelor.» Ça tombe bien puisque la filière « Passion Sport » va s’étendre dès 2019 au Master Grande Ecole avec une spécialisation « Sport Business » et un Mastère Spécialisé.

Intéressé ?

Vous n’êtes pas sportif de bon ou de haut niveau et vous avez envie de rejoindre la filière « Passion Sport » ? Ne perdez pas espoir ! Le programme est aussi accessible à partir du Concours Atout +3, sésame pour intégrer le Bachelor de l’ESC Clermont et de neuf business schools françaises.

Ta personnalité en trois mots ?

Esprit collectif

Persévérant

Avenant

 

Les Power Rangers à l’assaut de la Bourse !